mercredi 25 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

 

Courrier à Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :

 

Madame la Présidente,

Par délibération du 31 mars 2017, l’observatoire régional de la laïcité a été créé par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté afin de faciliter la compréhension, l’application et le respect du principe de laïcité. Instance de veille, d’information et de réflexion, il regroupe sous votre présidence différents partenaires, des experts et des élus régionaux que vous avez désignés le 28 mars 2018.

Depuis cette date, l’observatoire n’a jamais été réuni.

Après l’effroyable attentat islamiste perpétré le 16 octobre dernier contre Monsieur Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie, je vous demande de le convoquer d’urgence comme le prévoit son règlement intérieur en son article 4.

Dans la continuité du rapport sénatorial déposé en juillet 2020 relatif au développement de la radicalisation islamiste, il est indispensable que notre collectivité, à son tour et dans les meilleurs délais, s’interroge sur la situation en Bourgogne Franche-Comté.

Pour chacune des compétences régionales, nous devons pouvoir appréhender et identifier avec l’aide d’experts, d’éventuels projets qui cherchent à imposer une norme religieuse supérieure aux lois de la République et constituer le terreau de véritables écosystèmes communautaristes et islamistes.

Nous pouvons notamment surveiller quatre de nos compétences régionales : l’enseignement dans nos lycées, l’action économique avec notre soutien aux commerces (librairies, commerces halal, …), le monde associatif à travers des associations œuvrant dans les domaines de l’action sociale, la formation professionnelle (ateliers linguistiques, ...) ou la politique de la ville et enfin le sport qui reste identifié comme un espace privilégié de radicalisation.

Compte-tenu de la réalité du danger islamiste qui ne peut plus être nié par personne, les Bourguignons et les Francs-Comtois doivent pouvoir compter sur leurs élus pour veiller à ce que la République demeure partout chez elle.

Vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à ce courrier, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de ma considération distinguée.

Julien ODOUL

Président du groupe Rassemblement National

Conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté

 

COVID-19 : Les étudiants infirmiers de Mâcon refusent de sacrifier leur formation sur l’autel des dysfonctionnements de l’hôpital

Mobilisés pour renforcer les équipes hospitalières dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, les étudiants de l’IFSI de Mâcon dénoncent les conditions de leur mobilisation et les conséquences sur leur formation.

LIVRE – Crise sanitaire : Sortie de « Quand la psychose fait dérailler le monde »

Ce n'est pas le livre d'un professeur de médecine mais d'un agrégé de philosophie et d'un journaliste, spécialistes de géopolitique, qui tirent leur légitimité de leur citoyenneté, mais également, s'agissant d'une crise sanitaire mondiale, de leur spécialité. Ils critiquent ouvertement et de manière très argumentée le reconfinement. Une autre voie est possible défendent-ils.

EDITO : C’est d’un « plan De Gaulle » dont la France a besoin aujourd’hui...

...pour Laisser les commerçants-es travailler et laisser nos gosses tranquilles !

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.