mercredi 25 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Communiqué

L'intérêt général sort vainqueur de la bataille judiciaire concernant la subvention de 5000 euros votée par le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté pour aider à l'organisation du Festival des idées en juillet 2019 à la Charité-sur-Loire dans la Nièvre. Dans son jugement du mardi 20 octobre 2020, le tribunal administratif de Dijon a donc annulé la subvention de l'exécutif socialiste de Marie-Guite Dufay en retenant l'illégalité de la décision liée au caractère politique de l'aide publique accordée et à la méconnaissance du principe de neutralité.

L'intervention du groupe Rassemblement National aura permis de sanctionner le comportement abusif de l'exécutif socialiste et d'éviter un détournement de l'argent public à des fins idéologiques et politiciennes. Les conclusions du tribunal administratifs viennent confirmer que l'événement du Festival des idées était bel et bien un meeting de toutes les gauches destiné à rassembler et à faire dialoguer des représentants du PS, du PCF, des Verts, de La France Insoumise et par conséquent ne présentait aucun lien avec l'intérêt régional.

À l'issue de cette conclusion heureuse préservant l'impartialité de la Région Bourgogne Franche-Comté, Marie-Guite Dufay doit désormais rendre des comptes et nous apporter des explications notamment sur l'utilité du comité d'éthique régional (CER) qu'elle a créé en juin 2017 pour prévenir les conflits d'intérêts. A quoi servent ses 5 membres si ce n'est à apporter un verni de transparence et de probité ?

Cette affaire révèle une nouvelle fois le gouffre existant entre les grands principes vertueux affichés par la gauche et sa pratique du pouvoir faite de gaspillages, de confusions et de clientélisme.

Les Bourguignons et les Francs-Comtois peuvent avoir l'assurance et la certitude qu'une fois que le Rassemblement National dirigera la Région toutes ces pratiques d'un autre âge appartiendront au passé.

Dans l'opposition aujourd'hui comme au pouvoir demain, les élus du RN sont et resteront les ardents défenseurs de l'intérêt général, de la neutralité des services publiques, du sérieux budgétaire et de la priorité régionale.

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

COVID-19 : Les étudiants infirmiers de Mâcon refusent de sacrifier leur formation sur l’autel des dysfonctionnements de l’hôpital

Mobilisés pour renforcer les équipes hospitalières dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19, les étudiants de l’IFSI de Mâcon dénoncent les conditions de leur mobilisation et les conséquences sur leur formation.

LIVRE – Crise sanitaire : Sortie de « Quand la psychose fait dérailler le monde »

Ce n'est pas le livre d'un professeur de médecine mais d'un agrégé de philosophie et d'un journaliste, spécialistes de géopolitique, qui tirent leur légitimité de leur citoyenneté, mais également, s'agissant d'une crise sanitaire mondiale, de leur spécialité. Ils critiquent ouvertement et de manière très argumentée le reconfinement. Une autre voie est possible défendent-ils.

EDITO : C’est d’un « plan De Gaulle » dont la France a besoin aujourd’hui...

...pour Laisser les commerçants-es travailler et laisser nos gosses tranquilles !

CONSEIL REGIONAL : Gilles Platret portera la parole de l'opposition, à la place de François Sauvadet

Gilles Platret, maire de Chalon, est le candidat déclaré de la droite et du centre aux procahines élections régionales. Ça pourrait chauffer dans l'hémicycle régionale ce vendredi...

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.