MANZIAT ceremonie memoire 6.JPG

 

Samedi, Denis Lardet, maire de Manziat, avait invité un comité restreint à cause de la pandémie, pour célébrer l’envol du Maréchal De Lattre De Tassigny depuis le terrain de l’aigle, situé sur la commune aux abords de la route qui mène à Asnières. Un monument édifié à l’entrée nord de la commune témoigne des faits de résistance menés par le groupe à Mémé Broyer.

Dans la nuit du 16 au 17 octobre 1943, le Maréchal s’envolait pour Londres après s’être évadé de la prison de Riom à Lyon, et après avoir séjourné plusieurs jours dans la commune (au café des sports) et à Pont-de-Vaux (à l’hôtel du raisin). Arrivé à Londres, il prit la tête de la première armée qui débarqua en Provence en août 1944.

Le maire a profité de cette cérémonie pour rappeler le rôle du groupe de résistants de la commune et de deux personnalités, disparus cette année : Jean Rivon qui a été le responsable du secteur C7 dans la Résistance et Raymond Dumazot qui a fait partie des Forces françaises de l’Intérieur.

La cérémonie, simple, a permis de ne pas oublier ce fait de résistance.

Jean-Marc Dumas

 

MANZIAT ceremonie memoire 2.JPG

MANZIAT ceremonie memoire 1.JPG

MANZIAT ceremonie memoire 3.JPG

MANZIAT ceremonie memoire 4.JPG