Valy May Mosca (4).JPG

 

Originaire de la région parisienne, Valy May Mosca a toujours adoré la Bourgogne. Voici plusieurs années, sur un coup de cœur, elle y fait l'acquisition d'une maison.

À la suite d'un très grave accident de la route, sa vie bascule. Restée très longtemps en fauteuil roulant, les médecins de l'époque ont diagnostiqué que la jeune femme ne pourrait plus marcher.

Sur les conseils de son médecin acupuncteur, elle entreprend (toujours en fauteuil) quatre ans d'étude en acupuncture, deux en tuina (massage chinois) et une année en réflexologie.

Pendant sa formation en médecine traditionnelle chinoise, elle fait la connaissance de Sarah, thérapeute à Charnay qui lui propose une pièce pour installer son cabinet.

« Je me soigne en médecine traditionnelle chinoise depuis que je suis petite, puisque je suis allergique aux antibiotiques et aux anti-inflammatoires. Je connais des médecines complémentaires depuis très longtemps à titre personnel. Je pratique l'accompagnement en oncologie parce que toutes les femmes de ma famille ont été atteintes par un cancer.

J'ai fait une expertise en accompagnement des effets secondaires des traitements en oncologie, c'est pour cela que je suis bénévole chez les Fées Papillons », confie-t-elle.

Valy May est animée par la passion. Accompagner au mieux les gens, leur apporter du bien-être et de la bienveillance, veiller à ce qu'ils soient acteurs de leur santé, voilà ce qui compte pour elle.

Spécialisée en médecine traditionnelle chinoise, cette professionnelle en accompagnement et prévention santé prépare actuellement d'autres formations pour se spécialiser. Une en Qi Gong et philosophie Taoïste sur 3 ans et une autre en aromathérapie en Suisse.

« Cet accident a eu le grand mérite de me reconnecter à moi même. Grâce à mon acupunctrice, j'ai pu me relever. Elle m'a accompagnée, encouragée et aidée. Au delà des soins de réflexologie et de médecine traditionnelle chinoise, pour moi ce qui est important, c'est de pouvoir donner ce que j'ai reçu » souligne Valy May.

 M.A.