mercredi 25 novembre 2020
  • BFC_Macon_Infos_280x410px-2.jpg
  • Pub Macon_infos coronavirus 270x410px.jpg
  • BVNOVEMBRE.png
  • VO PEUGEOT NOMBLOT NOV2020 - 1.jpg

Valy May Mosca (4).JPG

 

Originaire de la région parisienne, Valy May Mosca a toujours adoré la Bourgogne. Voici plusieurs années, sur un coup de cœur, elle y fait l'acquisition d'une maison.

À la suite d'un très grave accident de la route, sa vie bascule. Restée très longtemps en fauteuil roulant, les médecins de l'époque ont diagnostiqué que la jeune femme ne pourrait plus marcher.

Sur les conseils de son médecin acupuncteur, elle entreprend (toujours en fauteuil) quatre ans d'étude en acupuncture, deux en tuina (massage chinois) et une année en réflexologie.

Pendant sa formation en médecine traditionnelle chinoise, elle fait la connaissance de Sarah, thérapeute à Charnay qui lui propose une pièce pour installer son cabinet.

« Je me soigne en médecine traditionnelle chinoise depuis que je suis petite, puisque je suis allergique aux antibiotiques et aux anti-inflammatoires. Je connais des médecines complémentaires depuis très longtemps à titre personnel. Je pratique l'accompagnement en oncologie parce que toutes les femmes de ma famille ont été atteintes par un cancer.

J'ai fait une expertise en accompagnement des effets secondaires des traitements en oncologie, c'est pour cela que je suis bénévole chez les Fées Papillons », confie-t-elle.

Valy May est animée par la passion. Accompagner au mieux les gens, leur apporter du bien-être et de la bienveillance, veiller à ce qu'ils soient acteurs de leur santé, voilà ce qui compte pour elle.

Spécialisée en médecine traditionnelle chinoise, cette professionnelle en accompagnement et prévention santé prépare actuellement d'autres formations pour se spécialiser. Une en Qi Gong et philosophie Taoïste sur 3 ans et une autre en aromathérapie en Suisse.

« Cet accident a eu le grand mérite de me reconnecter à moi même. Grâce à mon acupunctrice, j'ai pu me relever. Elle m'a accompagnée, encouragée et aidée. Au delà des soins de réflexologie et de médecine traditionnelle chinoise, pour moi ce qui est important, c'est de pouvoir donner ce que j'ai reçu » souligne Valy May.

 M.A.

 

« Ne pas rater le déconfinement, c’est aussi adapter les aides », estime la CPME 71

L'organisation patronale souligne le grand nombre de demandes formulées ces trois derniers jours

Violences urbaines : Des renforts de police dès cette semaine à Mâcon

CRS.jpg
Actualisé : La préfecture confirme la présence d'une compagnie de CRS supplémentaire à Mâcon à partir de jeudi

VIOLENCES URBAINES EN SAÔNE-ET-LOIRE : André Accary interpelle le ministre de l'Intérieur

ACCARY VIOLENCES URBAINES 71 - 1.jpg
Scandalisé par les violences urbaines à l’encontre des sapeurs-pompiers de Saône-et-Loire depuis maintenant 3 semaines, André Accary, président du SDIS 71, a décidé d’interpeller le ministre de l’Intérieur Gérald Damarnin afin d’obtenir, dans de très brefs délais, l’appui de moyens humains supplémentaires.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : +12,40% de décès entre le 1er septembre et le 09 novembre

La Saône-et-Loire est le département qui enregistre la plus forte progression des décès par rapport à 2019. L'INSEE précise qu'il s'agit de décès toutes causes confondues et pas seulement liés au covid.

ACADÉMIE DE DIJON - Atteintes à la Laïcité : « Nous ne transigeons pas avec les valeurs de la République »

LAICITE FREDERIC BATLLE ACADEMIE DIJON - 1.jpg
Suite à l'hommage rendu à Samuel Paty dans les établissements scolaires, Frédéric Batlle, inspecteur d'académie IPR et président de cette équipe, intervenu récemment dans un collège de Mâcon, a bien voulu nous accorder un moment. Comment l'Education nationale agit pour faire respecter la laïcité en son sein ? Réponses.

MACON : L’école Jean Moulin victime des violences urbaines

incendie école Jean Moulin (5).JPG
Dans la nuit de samedi à dimanche, les violences urbaines ont touché aussi le bâtiment de l’école du quartier de Marbé. Fort heureusement, la rentrée ce matin a pu se faire dans de bonnes conditions.

MÂCON : Nouvelle nuit de violences urbaines au sud et au nord de la ville

VIOLENCES URBAINES MACON 211120202233 - 1.jpg
Actualisé : Toutes les images de la soirée. Aucun blessé n'est à déplorer parmi les forces de l'ordre et les pompiers. Une enquête de police a été ouverte.

SAÔNE-ET-LOIRE - Fabien Ben : « Une rentrée singulière globalement réussie »

BilanDasen1120 (4).JPG
Vendredi, l'inspecteur d'académie Fabien Ben a dressé le bilan de la rentrée 2020 dans le département.

COVID-19 À L'HÔPITAL DE MÂCON : Le pic épidémique serait atteint, mais avec un plateau à haut niveau

Mâcon Infos - Le Web Journal du Mâconnais - CORONAVIRUS : L'hôpital de Mâcon  s'organise mais cherche encore des équipements de protection
Alain Boisseau, directeur adjoint, a fait cet après-midi un point de situation covid dans l'établissement. Il fait état d'une 2ème vague à l'hôpital plus forte que la 1ère.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Conseil départemental au Creusot, une grande première

16304_1_full.jpg
C’est la première fois qu’une session du Conseil départemental se tient en dehors de Mâcon…

MÂCON : Une distinction européenne pour l'école Arc-en-ciel

ArcEnCiel1311.jpg
En juin dernier, l'établissement dirigé par Guillaume Charles a obtenu le label européen Eco-Ecole pour son implication durant l'année scolaire dans un projet d'établissement de développement durable. Depuis la rentrée, l'école est soutenue par la ville de Mâcon.

MACON : La Croix rouge également en première ligne dans la crise sanitaire

visite maire Mâcon épicerie sociale.jpg
Le maire de Mâcon, Jean Patrick Courtois rendait visite cet après-midi aux bénévoles de l’unité locale de la Croix rouge qui font fonctionner l’épicerie sociale.

CHARNAY : Lancement du concours des maisons et balcons illuminés !

Une 1ère, pour faire vivre l'esprit de Noël à Charnay ! Les modalités pratiques en détail

Les VIGNERONS D'IGÉ vous accueillent en magasin tout le mois de novembre

VIGNERONS IGE OUVERTS NOV - 1.jpg
Publi-information - ACHATS POSSIBLES AUSSI EN LIGNE ET RETRAIT EN DRIVE

COVID-19 EN SAÔNE-ET-LOIRE : 69 morts en une semaine annonce la préfecture

Mais « le virus progresse moins rapidement dans le département » précise le communiqué du jour. Tous les chiffres de la semaine.