lundi 26 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

fête science 2020 Saône-et-Loire.jpg

Cette année, la manifestation destinée à populariser la science à l’école avait pour thème l’inhibition dans l’apprentissage.

 

Depuis le début du mois, les enseignants et leurs élèves ont pris part aux jeux et discuté autour du sujet. Ce 12 octobre marquait la conclusion. Dix « maîtres du jeu » ont analysé les témoignages (écrits, en images ou vidéos) des participants sur une plateforme en ligne qui permettait de consulter le travail de chaque classe et d’avoir des échanges entre enseignants.

La plupart de ces maîtres choisis parmi des conseillers pédagogiques de circonscription et des enseignants référents du numérique étaient réunis ce lundi sur le site universitaire de Mâcon en présence de représentants des organisateurs, du groupe d’appui Science de Saône-et-Loire (structure départementale de l'Éducation Nationale composée d'enseignants du premier degré) et du centre pilote La main à la pâte de Mâcon.

fête sicence Mâcon 2020 (19).JPG

« Nous sommes piégés parfois dans l’apprentissage par des automatismes de pensée qui nous viennent des acquis antérieurs et qui nous piègent. Dans le cadre scolaire il faut inhiber ces automatismes pour avoir la bonne réponse. Inhiber signifie être attentif à ce qu’on fait et comprendre comment notre cerveau fonctionne. C’est une leçon utile à l’école et dans la vie de tous les jours des enfants », expliquait Myriam Pichon-Dufourt, inspectrice de l’éducation nationale chargée de la mission Sciences (debout sur la photo) les enjeux de la thématique de cette année. 

fête sicence Mâcon 2020 (1).JPG

Olivier Petit, coordonnateur à Mâcon du centre pilote La main à la pâte, parlait d’une édition particulière de la Fête de la science : « D’habitude on proposait des défis, des expériences aux écoles. Cette année nous avons proposé des jeux autour de l’inhibition cognitive. Le but est de voir comment les classes ont mis en œuvre ces jeux et quels étaient leurs retours. Les élèves doivent discuter : qu’est ce qui se passe dans le jeu ? Qu’est ce qui fait qu’on se trompe parfois ? Faire le lien avec leurs activités de tous les jours à l’école... »

Parmi les 250 classes sollicitées à travers le département (qui comptait 350 classes en 2019), 13 étaient mâconnaises.

                             Quelques retours des classes 

Les élèves de moyenne section à l’école maternelle de La-Motte-Saint-Jean ont pris part au jeu « La Ronde des yeux » (cercle d’attention).

fête sciences 2020 4.jpg

Les CP-CE1 de l’école de Chevagny-les-Chevrières ont envoyé des dessins pour décrire leur expérience.

fête sicence 2020 3.jpg

Les CM2 de l’école Ruisseau Mauguet (commune de Saint-Rémy) ont mis en scène plusieurs jeux. L’enseignant a transmis quelques impressions des enfants : « Pour le jeu de l'âne têtu, c'était compliqué de se dire qu'il y avait parfois plusieurs choses à changer dans la consigne. Il faut réfléchir avant de faire quoi que ce soit. Il faut réfléchir avant de faire, dans la vie de tous les jours. »

« Pour le jeu éléphant-souris, on devait montrer soit le petit carton soit le grand. Au début, on devait regarder l'image pour savoir s'il fallait mettre le petit ou le grand carton, on se trompait parfois. Pour inhiber notre cerveau, on a trouvé un super moyen : dire "souris" ou "éléphant" à voix haute. Ça  aide à savoir quel carton lever, parce qu'on ne pense plus à la taille, mais au dessin. On a inhibé la taille de l'image. »

Afin de valoriser et récompenser les efforts des élèves et de leurs enseignants, un diplôme a été attribué à chaque classe participante.

 Cristian Todea

 

 

fête sicence Mâcon 2020 (6).JPG

fête sicence Mâcon 2020 (7).JPG

fête sicence Mâcon 2020 (11).JPG

Les maîtres du jeu

fête science 2020 2.jpg

fête sciences 2020 5.jpg

dessin fête science 2020 44.jpg

SAÔNE-ET-LOIRE : +71 personnes hospitalisées pour covid en 4 jours dans le département

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
On déplore également 11 décès pour covid en 4 jours en milieu hospitalier. « Comme au niveau national, la situation sanitaire demeure très préoccupante en Saône-et-Loire » indique le communiqué préfectoral du jour, chiffres à l'appui.

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.