Communiqué :

« Un Homme, un Vin » est une très belle formule, car elle nous rappelle la formule, à l’origine anglo saxonne : « One man, one vote », qu’impliquait à la fin du XIXème siècle que tout individu a droit de suffrage. Elle affirmait l’égalité du vote : la voix du vigneron a la même valeur que celle de l’académicien et toutes les voix se valent.

Mais ce droit de suffrage était d’abord masculin et la formule a été par la suite corrigée comme suit : « One person, one vote », pour défendre le droit des femmes et promouvoir le suffrage universel. « Une personne, une voix ».

Au niveau national et international, l’un des objectifs principaux de l’association Femmes Solidaires est de faire reculer toutes formes de discriminations ; au niveau de Mâcon et de sa région, les adhérentes de Femmes Solidaires défendent elles aussi les valeurs fondamentales d’égalité pour les droits des femmes.

Si les Femmes Solidaires Mâcon applaudissent ces jeunes vignerons de Lugny qui ont lancé cette nouvelle collection prometteuse « Un Homme, un Vin », elles regrettent qu’ils n’aient pas pensé à détourner cette fabuleuse formule en y incluant leurs collègues féminines.

Autrefois, seulement considérées comme les épouses de vigneron, les femmes sont aujourd’hui de plus en plus viticultrices.

Le 9 mars dernier, à l’occasion d’une soirée baptisée « Liberté, Egalité, Féminité », diffusée sur France 3, le documentaire « Les héritières » a d’ailleurs témoigné de l’histoire de femmes qui ont dû bousculer habitudes et idées reçues pour faire leur place dans le monde du vin, et défendent l’idée que « le vin n’a pas de sexe » en Bourgogne, ni ailleurs.

Il en va pour preuve la profession elle-même qui se féminise massivement :  les femmes représentent 50 à 60 % des nouvelles promues en œnologie, 30 % des cheffes d’exploitation (et 30 % en Bourgogne !), 20 % des sommelières en France (chiffres fin 2019 - début 2020).

Ce n’est pas beaucoup, mais c’est en train de changer.

Alors, levons notre verre pour que ça continue, et trinquons ensemble pour qu’à l’avenir on n’oublie pas « les Femmes de vin ».

Femmes Solidaires Mâcon