TGI_MACON.jpg

Le procès du chauffeur du car et des deux sociétés mises en cause dans cet accident qui avait fait la Une de tous les journaux au début de l'année 2017 se tient ce mercredi au palais de justice de Mâcon. ACTUALISÉ : Le jugement a été mis en délibéré au 25 novembre

 

L'enquête a permis d'identifier 6 causes à cet accident qui a coûté la vie à 4 passagers, ressortissants portugais qui rejoignaient leurs domiciles en Suisse, et blessé de nombreux autres : le verglas ; la vitesse du véhicule ─ 101,5km/h au lieu des 90km/h autorisés ; le mauvais état de la remorque chargée de bagages et qui a poussé le car en début de glissade ; des pneus sur-gonflés qui ont réduit l'adhérence du car à la route ; une mauvaise fixation du siège du conducteur aggravant la perte de contrôle du chauffeur ; une mauvaise préparation du véhicule avec des freins usés.

Le chauffeur au volant au moment de l'accident (ils étaient deux) n'avait commis aucune infraction, si ce n'est celle de la vitesse excessive compte tenu des conditions météo. Pas de consommation d'alcool ni de produits stupéfiants.

Le véhicule était en règle vis-à-vis du contrôle technique.

Le car avait glissé sur 385 mètres à la vitesse de 87,37km/h avant de percuter la barrière de sécurité à 59,80km/h.

Le procureur a requis ce matin 3 ans de prison avec sursis contre le chauffeur et 100 000 € d'amende contre les deux sociétés mises en cause, l'une organisatrice du voyage, l'autre transportrice.

L'avocat de la défense plaidait cet après-midi. Il avait demandé en début de matinée un renvoi de l'audience pénale pour pouvoir présenter des témoins, ce qui lui a été refusé par le tribunal, estimant que le délai de préparation de cette audience a été suffisamment long et les droits de la défense respectés.

À l'issue de cette plaidoirie, la décision du tribunal a été mise en délibérée. Elle sera rendue le 25 novembre prochain.

R. B.