ODOUL 08102020.jpg

 

À l'occasion d'un week-end de distribution de tracts arrivant juste après le discours du président de la République sur les séparatismes, Julien Odoul a tenu à expliquer la démarche s'appuyant sur la notion d'«ensauvagement». Le président du groupe d'opposition du Rassemblement National au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a particulièrement ciblé «des jeunes et des moins jeunes issus de l'immigration» ainsi qu'une justice «laxiste».

Cliquez ici pour lire l'article sur infos-dijon