samedi 24 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

Communiqué :

 

Urgences dentaires : chaque chirurgien-dentiste est amené

à concilier les exigences d’humanisme et de sécurité

 

Le principe déontologique fondamental doit d’abord être souligné : « Le chirurgien‐dentiste, au service de l'individu et de la santé publique, exerce sa mission dans le respect de la vie et de la personne humaine » (art. R.4127‐202 du code de la santé publique).

En accomplissant cette mission, quel que soit son mode d’exercice (libéral, salarié, société d’exercice, etc.), le chirurgien-dentiste doit toujours veiller à concilier deux exigences:

- son devoir d’humanisme médical qui l’amène à répondre à l’urgence pour soulager la souffrance de son prochain ;

- son devoir de précaution qui lui interdit de soigner un nombre de patients supérieur à ce que permettent ses capacités physiques et logistiques.

Autrement dit, le chirurgien-dentiste reste seul libre de la décision qu’il doit prendre en conscience, qu’il doit assumer en responsabilité, lorsqu’un patient le sollicite pour un soin en urgence.

Soit il a les moyens matériels (temps, personnel du cabinet, disponibilité personnelle) de répondre favorablement à cette demande dans des conditions assurant la sécurité du patient accueilli en urgence, soit il doit refuser de soigner lorsque les conditions ne permettent pas d’assurer cette sécurité.

En effet, il ne doit pas perdre de vue l’autre principe déontologique : « le chirurgien‐dentiste ne doit en aucun cas exercer sa profession dans des conditions susceptibles de compromettre la qualité des soins et des actes dispensés ainsi que la sécurité des patients » (art. R.4127‐204 du code de la santé publique).

 

La pandémie de Covid a frappé de plein fouet l’organisation des cabinets dentaires entraînant des protocoles stricts pour la prise en charge des patients. Ces protocoles sont lourds en matériel et en temps (notamment de décontamination des locaux...) et induisent un nombre réduit de rendez-vous journalier par rapport à la normale. Cet état de fait associé au retard de traitement accumulé durant plusieurs longues semaines de fermeture induisent des délais de prise de rendez-vous allongés.

Nous sommes de plus dans une situation démographique de plus en plus tendue sur notre territoire faute de politique efficace favorisant l’installation de jeunes praticiens en particulier en libéral (seul système permettant de recréer un maillage territorial efficace ...).

 

Tout comme ils l’ont fait en première ligne durant le confinement (permanence téléphonique et 6 cabinets de garde journalier malgré le manque d’équipement de protection individuelle), les chirurgiens-dentistes ont toujours fait de leur mieux pour assurer la prise en charge des urgences dentaires en multipliant les rendez-vous en sus dans leurs emplois du temps déjà surchargés . Mais aujourd’hui, dans un contexte très défavorable, cela devient de plus en plus difficile...


Par ailleurs, nous rappelons que la prise de rendez-vous dans les cabinets dentaires en cette période de pandémie ne peut se faire que par téléphone ou plateforme internet et en aucun cas en se présentant physiquement sur site.

  

Dr Julien SUDRE, Secrétaire Général pour le SCD 71

 

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival musical s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises pour le très haut débit opérationnelles à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

SAÔNE-ET-LOIRE : +63 personnes hospitalisées pour covid en 6 jours dans le département

JULIEN CHARLES COUVRE FEU 71.jpg
« 14 personnes sont décédées du covid-19 en 6 jours » a précisé le préfet Julien Charles au cours d'une conférence de presse en fin de matinée. « Les bars, les salles de jeux, les salles de sport sont fermés pour un mois. » a-t'il annoncé.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Le niveau d'alerte est atteint, le plan de crise est activé

HOPITAL MACON CONF COVID 2409 - 1.jpg
Jean-Claude Téoli, directeur de l'établissement, vient de faire le point de la situation covid à l'hôpital. Il s'inquiète d'un développement très rapide de l'épidémie. Il ne parle pas de plan blanc mais de « plan de crise qui dure » et en appelle à la responsabilité individuelle. L'hôpital se prépare aux dé-programmations.

SAÔNE-ET-LOIRE - Port du masque obligatoire : Sept nouvelles communes concernées

Parmis lesquelles La Chapelle-de-Guinchay et Cluny…

MÂCON : L'entreprise AUM Biosync au centre des Journées nationales des réservistes (JNR)

journée sensibilisation réservistes Mâcon AUM Biosync.jpg
Ce matin, l’amphithéâtre Henri Guillemin de Mâcon accueillait un rendez-vous de sensibilisation destiné à valoriser l’engagement des réservistes et des volontaires au sein des entreprises.

SAINT-LAURENT : Entre les élus et les commerçants, une belle envie de travailler main dans la main

STLAURENT SAONE DOUSSOT COMMERCANTS - 1.jpg
Lundi soir, à l'initiative du nouveau maire Jacques Doussot, élus et commerçants se sont retrouvés à la salle des fêtes pour échanger autour des aides et des projets pour développer la vie économique locale. Jacques Doussot a annoncé le retour du marché hebdomadaire.

MISS PIN UP 71 : Plus ample connaissance avec Angélique Burdeau, gagnante du concours à Mâcon

MISS PIN UP 71 MACON  - 1.jpg
Désignée dimanche à Mâcon lors du festival vintage, Angélique Burdeau nous a accordé quelques mots sur sa participation au concours.

CHARNAY : L’AMS tourne une page de son histoire

AMS_Charnay_AG_161020200001.jpg
Une page se tourne pour le club de gym charnaysien avec la démission de la présidente et du trésorier, tous deux élus au conseil municipal.

MÂCON - Attentat de Conflans : Un millier de personnes affichent leur solidarité

MACON hommage 18 octobre 1.jpeg
Ce dimanche, à l’appel des associations et syndicats, des rassemblements étaient organisés partout en France, en hommage à Samuel Paty. À Mâcon, seul ou en famille, ils étaient nombreux à rendre hommage au professeur d’histoire-géo, assassiné vendredi… A VOIR EN VIDÉO : La foule entonne la Marseillaise.

PHOTOS : Pleins feux sur le 1er salon vintage à Mâcon

SALON VINTAGE MACON OCT2020172 - 1.jpg
C'est un des rares salons maintenus en cette période de crise sanitaire.

MÂCON : Un stage de yoga offert au personnel de l'hôpital à la MJC des Blanchettes

YogaMjcBl1710.jpg
L'Union départementale des MJC solidaire de l'hôpital propose au personnel soignant et non soignant, un stage de yoga-relaxation en reconnaissance de son implication pendant la crise sanitaire.

MÂCON : Il jette un vase sur sa femme et s'en prend à sa belle-sœur

ACTUALISÉ : Il était sorti de prison il y a trois semaines.

OCTOBRE ROSE : Une belle somme récoltée par les 1000 Pattes pour la Ligue contre le cancer, malgré les circonstances

1000 PATTES MACON CHEQUE LIGUE CANCER 2020 - 4.jpg
Bernard Pelletier, président des Milles Pattes, a reçu la présidente de la Ligue dans les nouveaux locaux du 14 rue Tilladet à Mâcon pour lui remettre un chèque. Présence également des docteurs Falconnet et Sauzedde, ainsi que de Sandie Rousselle, organisatrice des Gambettes mâconnaises, annulées cette année.