lundi 18 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Communiqué

JOURNÉES EUROPÉENNES du PATRIMOINE 2020

« L’objectif de ces journées est de faire découvrir le patrimoine et de sensibiliser les citoyens à sa protection et à sa valorisation. »

Hervé Reynaud adjoint à la Culture et au Patrimoine.

La Culture et le Patrimoine, des priorités pour les élus ?

Le Patrimoine emblématique est soit délaissé, soit livré à des entreprises privées.

On aurait souhaité que La Charité, appartenant à l’hôpital, soit rachetée par la commune afin de lui rendre, en partie, sa fonction sociale : appartements pour personnes âgées et jeunes, crèche, dispensaire, bains publics mais aussi office de tourisme, restaurant, petits commerces.
Malheureusement, ce bâtiment ne comportera que des appartements privés, sans ascenseur, entourant une cour peu ensoleillée et triste car privée de vie véritable.
Il faut ajouter que certains logements abriteront des œuvres classées mais invisibles pour les citoyens.

Le « petit » Patrimoine quant à lui est oublié.

Qui s’intéresse au cheminement vers le Musée des Ursulines ?
De la rue Philibert Laguiche, prenez la rue des Trois Têtes, au pied d’un escalier très abîmé et entouré de poubelles, vous parvenez à un terre-plein sablonneux rempli d’excréments canins puis vous continuez la montée pour aboutir à un grand parking. Là, vous pouvez apercevoir le musée mais vous butez sur un océan de véhicules en stationnement.

Les petites places « rénovées » sont essentiellement goudronnées et servent de parkings avec en plus des poubelles bien visibles et très peu de points d’eau.

Le Vallon des Rigolettes, préservé, n’a pas échappé à une artificialisation des chemins maintenant tous goudronnés et recouverts de gravillons très dangereux.

L’année 2019 a vu la destruction de deux éléments architecturaux ayant du sens pour les Mâconnais : la cheminée de l’ancienne chaufferie de Bioux et la dernière arche de la barre des Perrières pourtant soigneusement ragréée après la démolition du bâtiment.

Les décisions du maire, acceptées par sa majorité docile, sont prises sans réelles concertations avec les citoyens. De nombreux arbres sains sont abattus, une place disproportionnée est laissée aux voitures et un entêtement ringard à artificialiser la moindre parcelle de terrain perdure.


Ces choix sont d’un autre temps.

Roland Tavel,

président de l'association « Sauvegarde de Soufflot et du Patrimoine mâconnais »

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.