rentrée conservatoire Mâcon 2020.jpg

Eric Geneste, directeur, Christine Rullière, directrice adjointe, et Laure Verraest, vice-présidente de l'Agglomération MBA, ont présenté ce mardi, au cours d'un point presse, cette rentrée particulière, entre nouveautés, reports et protocole sanitaire. A noter, les inscriptions sont possibles jusqu'à la fin du mois.

IMG_7874.JPG

Eric Geneste a d'abord salué les professeurs pour la qualité de leur travail à distance, confirmée par le fait qu’il n’y ait pas eu de demandes de remboursement de la part des élèves, malgré le manque de cours en présentiel.  

Il a également tenu à rassurer les élèves et leurs proches en précisant que tout est mis en œuvre pour une reprise de l’enseignement en présentiel la plus sûre possible face à la propagation du covid-19 : « Il a fallu un grand travail d’aménagements pour respecter le protocole sanitaire et permettre ainsi au conservatoire de fonctionner. Je pense aux paravents en plexiglas contre les postillons pour les classes de chant ou de cuivres, au sens de circulation pour éviter que les élèves se croisent, toujours accompagnés par les professeurs et des pics de fréquentation organisés en fonction de l’emploi du temps. Il a fallu calculer 4 mètres carrés par personne. »

L’auditorium est la salle la plus grande du conservatoire. Il peut accueillir 65 personnes distanciées dans le public et 17 sur scène. Si le département n’est pas en zone rouge, la distanciation du public n’est pas nécessaire.

Comme dans tous les établissements d’enseignement, le port du masque est obligatoire pour les plus de 11 ans, le nettoyage et la désinfection des locaux sont renforcées, tout comme l’aération des pièces. Des mesures spécifiques sont mises en place en fonction de chaque type d’instrument durant les cours : séparation à travers le plexiglass quand le port de masque est impossible, nettoyage des barres de danse et des instruments, limitation du nombre de personnes dans les salles de cours et dans les studios de danse.

L’hésitation de la part d’une partie de la population est reflétée dans le nombre d’inscriptions faites jusqu’au jour d’aujourd’hui – 750 contre 800 habituellement sur les 30 disciplines musicales et danse. Raison pour laquelle la période d’inscriptions continuera tout le mois de septembre. Des places sont encore libres pour l’étude du violon, des cuivres (trompette, tuba, cor, trombone), des bois (flûte, basson, hautbois, clarinette, saxophone).

Comme chaque année, beaucoup de classe du conservatoire sont au complet et est même dans l'obligation de refuser des candidats.

 

Verraest.JPG

De son côté, Véronique-Laure Verraest, vice-présidente de Mâconnais-Beaujolais Agglomération en charge des équipements culturels a salué « l’excellence des propositions artistiques faites au conservatoire et l’ouverture à divers publics pour un accès le plus large possible. »

Elle a souligné le choix du conseil d'agglomération de ne pas augmenter les tarifs de l’établissement cette année scolaire.

 

Deuxième année pour les classe à horaires aménagés

Cette semaine, c’est la rentrée pour la classe à horaires aménagés musicales (CHAM) au collège Pasteur de Mâcon, qui compte désormais 27 élèves en 5ème et 28 en 6ème. Une classe à horaires aménagés pour la danse (CHAD) a vu également le jour au sein du même collège avec, pour l’instant, 5 élèves (pour 17 places), toujours en partenariat avec le Conservatoire Edgar Varèse.

Ces collégiens suivent un cursus scolaire normal et bénéficient, en plus, d’un enseignement chorégraphique autour de la danse contemporaine, classique et de culture chorégraphique, avec des professeurs du conservatoire, pendant 6 heures par semaine aux studios de danse. Ils sont accompagnés par un assistant d’éducation. L’enseignement chorégraphique est gratuit.

Pour assurer la pérénité de ce projet pédagogique, des actions de sensibilisation envers les classes à horaires aménagés auront lieu en début d’année prochaine dans les classes de CM2 des écoles de la zone du collège Pasteur.

Des projets artistiques reportés pour cette année scolaire

Le projet autour des musiques africaines (et plus particulièrement de l’afrobeat) avec les classes de saxophone et les neuf musiciens du groupe Afro Social Club qui était prévu pour l'année passée, se concrétisera sous la forme d’un concert au mois d’octobre.

En janvier 2021 aura lieu un autre concert qui aurait dû se dérouler dejà, celui autour de la musique latino (salsa du Brésil, bossa nova et mambo), qui réunira les élèves issus des ateliers jazz, de musiques actuelles et de coaching vocal, ainsi que le jazz band des élèves du conservatoire « Souffl’en jazz ». 

Un projet interrompu par le confinement est également la fabl’opéra, composée pour chorales d’enfants par Isabelle Aboulker, « La fontaine et le corbeau » avec la participation de 6 classes de CM2 issues de trois écoles primaires de Mâcon (Annexe, George Brassens et Grand Four), accompagnées par neuf professeurs et un étudiant chanteur lyrique du conservatoire. Le spectacle est prévu pour le mois de mai 2021 au théâtre de Mâcon, sous la direction de Nicolas Parisot. Le réseau de ressources pédagogiques Canopé finance ce projet réalisé en partenariat avec l’Education Nationale, les délégués départementaux de l’Education Nationale et la Scène Nationale de Mâcon.

Deux concerts annulés de l’orchestre symphonique du conservatoire auront finalement lieu à l’église Notre Dame de la Paix à Mâcon et à la salle de fêtes de La Roche Vineuse en avril 2021.

En danse, en 2021, le conservatoire accueillera Héla Fattoumi et Eric Lamoureux, en partenariat avec le Centre Chorégraphique National de Franche-Comté à Belfort et le conservatoire de Chalon. Les deux chorégraphes seront présents également dans la programmation de la Scène Nationale de Mâcon avec un spectacle de danse et douze danseurs de France, Tunisie, Maroc et Burkina Faso (« Akzak, l’impatience d’une jeunesse reliée »).

Cristian Todea

 

rentrée conservatoire Mâcon 2020 (2).JPG

Christine Rullière, directrice adjointe du conservatoire, 

Véronique-Laure Verraest, vice-présidente MBA en charge des équipements culturels communautaires

et Eric Geneste, directeur du conservatoire (de gauche à droite sur la photo)

rentrée conservatoire Mâcon 2020 (1).JPG

Des paravents en plexiglas entre les professeurs et les élèves

rentrée conservatoire Mâcon 2020 (7).JPG

rentrée conservatoire Mâcon 2020 (5).JPG

Les inscriptions continuent

rentrée conservatoire Mâcon 2020 (4).JPG