jeudi 1 octobre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Mâconnais

TGI_MACON.jpg

Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.

« J’ai peur de mon fils, quand il est sous l’emprise de drogue, il est extrêmement violent, on reste enfermés dans la maison de peur de le croiser, j’ai besoin d’aide… »

C’est par ces mots, cet appel au secours que l’homme décrit une relation conflictuelle qui dure depuis des années, les parents et le fils habitant sous le même toit… La situation s’est surtout envenimée début juillet avec des menaces de mort répétées, les menace aussi à plusieurs reprises de « faire brûler leur maison » et un harcèlement téléphonique avec des dizaine d’appels par jour, jusqu’à 37, en quelques heures, de jour comme de nuit.

Interpellé, Michel Vino est placé en garde à vue. Au commissariat, il fait preuve d’un comportement violent tout au long de la nuit, et à plusieurs reprises. S’en suivent des insultes très dures aux policiers, la dégradation de la serrure de sa cellule à force de frapper sur la porte… Il exhibe même son sexe devant une policière.

 

« Je fumerai toute ma vie … »

 

Jugé en comparution immédiate ce lundi, devant le juge, il reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Sur les menaces envers ses parents, « c’est vrai que je leur ai mal parlé, mais je ne les ai pas menacés de mort, la maison je ne l’aurais jamais brûlée. Chaque fois qu’on s’engueule, je parle plus fort que lui et c’est pour cette raison que je me retrouve là aujourd’hui ? »

Sur son comportement au commissariat, « j’ai mal parlé aussi, mais sous l’effet de la colère on peut dire des choses qu’on ne maîtrise pas. » Sur sa consommation d’alcool et de drogue, « j’ai recommencé à boire il y a quinze jours. Je fume des joints depuis mes 17 ans et j’en fumerai toute ma vie. Tout va bien dans ma vie, mon seul problème, c’est lui (NDLR : son père) ».

Son père, qu’il accuse justement de tous les maux, était présent pour témoigner lors de l’audience. « Ça n’a pas été un plaisir de venir, c’est pas facile même. Son problème, c’est l’alcool et la drogue, il faut qu’il se fasse soigner. Aujourd’hui, on voudrait juste qu’il s’en sorte… »

Le ministère public a requis dix huit mois de prison dont dix assortis d’un sursis probatoire : « Aujourd’hui, on est face à un individu qui remet tous ses problèmes sur son père sans aucune remise en cause de son comportement, sans questionnement de sa part sur la situation dans laquelle il se trouve. Les risques de réitération sont extrêmement importants. »

Déjà condamné à onze reprises par le passé pour des faits de violence, d’outrages et de trafic de stupéfiants, il a cette fois été condamné à dix-huit mois de prison ferme dont douze assortis d’un sursis probatoire de deux ans avec obligation de soins, de travail et d’indemnisation des victimes et reste en détente. Il devra par ailleurs verser 500 € au titre de préjudice moral à la policière outragée.

D. C.

RÉGION DE MÂCON ET TOURNUS : Un trafic d'armes démantelé

TRAFIC ARMES GENDARMES MACON.jpg
Une opération judiciaire a été menée ce lundi par la compagnie de gendarmerie de Mâcon.

FLEURVILLE : Coup de feu, fuite, accident, outrages et menaces de mort...

Un des protagonistes a comparu ce mercredi au tribunal correctionnel de Mâcon.

MÂCONNAIS : L’OTV pour des vacances en toute tranquillité !

MACONNAIS OTV 2020 1.JPG
Vous partez quelques semaines de vacances, l’été ou tout au long de l’année ? Ou vous vous absentez juste le temps d’un long week-end ? Pensez à l’Opération tranquillité vacances (OTV). Parce que vacances c’est surtout synonyme de détente, pas de stress ni de crainte…

CHARNAY : Choquant et scandaleux !

MOUSTIQUE TIGRE REPLONGES - 1 (1).jpg
Actualisé : une autre, pas mal non plus, à Mâcon...

VINZELLES : Il recule volontairement dans la foule en voiture et fait de nombreux blessés !

VINZELLES MYBEERS VOITURE FOLLE.jpg
RÉACTUALISÉ ce 11 août : Rétablissons la justesse de l'information.

SANCÉ : Il menace ses parents, insulte les policiers et retourne en prison

TGI_MACON.jpg
Le 24 juillet dernier, les policiers interpellent un homme de 47 ans, à Sancé, suite à une plainte déposée dans la journée par son père.