Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0012.jpg

La période que nous venons de vivre n’a pas été des plus faciles pour nombre de familles. A Prissé, la famille JEANDIN en a payé le prix. Un oncle (Lili JEANDIN) décédé du COVID durant le confinement et Jérôme, décédé accidentellement durant cette même période. Pas de cérémonie d’adieux pour ceux qui ont connu Jérôme, qui l’ont côtoyé professionnellement, durant cette période de confinement, c’est pourquoi le groupement de producteurs « les Vignerons des Terres Secrètes » a voulu une manifestation festive et bucolique en sa mémoire.

Christelle, son épouse, Clément et Loris ses fils, étaient présents vendredi en fin d’après-midi au caveau de Prissé pour participer à cette marche mémorielle. « Après le décès de papa, nous avons découvert le haut niveau de sympathie qu’il avait généré dans ses engagements » nous déclarait Clément, lui aussi professionnel de la viticulture.  « C’était un être généreux, volontaire, discret qui aimait travailler dans l’ombre ». Jérôme s’était investi dans l’organisation de la Saint-Vincent tournante, comme responsable sécurité.

Dans ces moments, les gestes de solidarité sont importants pour les proches, la famille de Jérôme le dit encore aujourd’hui. « Un véritable élan de solidarité a suivi la disparition de Papa », le syndicat d’entraide a encore une fois joué son rôle. Dans une société où l’individualisme est règle, les coopérateurs, comme au premier jour de leur création, savent mettre en œuvre les valeurs qui les ont fait naître : solidarité, entraide, malgré la modernité qui est celle d’aujourd’hui.

En présence de Michel BARRAUT président de la cave, du maire de Prissé Pierre DESROCHES, et de nombreux coopérateurs, voisins et amis de Jérôme JEANDIN, une marche était organisée vendredi à partir de 16h depuis le caveau de Prissé. Une halte dégustation était prévue au pied de la Solitude avant un mâchon partagé dans la fraternité, en pensant à tous les moments vécus avec Jérôme, mâchon organisé au caveau de Prissé, comme un clin d’œil à ces journées de janvier 2018 qui célébraient le patron des vignerons.

Jean-Marc DUMAS

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0001.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0002.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0003.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0004.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0005.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0006.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0007.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0008.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0009.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0010.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0011.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0013.jpg

Jérôme Jeandin, au centre. Photo d'archive

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0015.jpg

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0016.jpg

La solitude de Lamartine accueillait un point de dégustation

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0017.jpg

La table d'inscription

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0018.jpg

Les bannières viticoles locales étaient de sortie

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0019.jpg

Michel Barraut (à gauche), président des Vignerons des Terres Secrètes

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0020.jpg

Michel Daventure, ancien maire de Prissé

Hommage_Jerome_Jeandin_10072020_0021.jpg

Pierre Desroches, maire de Prissé