boutique éphémère juin.jpg

Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

 

Elles ont accueilli ce lundi le maire de Mâcon Jean-Patrick Courtois, et Emilie Clerc, adjointe chargée des relations avec les acteurs économiques et des relations internationales, Claude Cannet, conseillière déléguée chargée de la communication, ainsi que par Laurent Mazoyer, conseiller délégué chargé du commerce du centre de ville.

boutique éphémère juin 2020 (17).JPG

La Ville souhaite relancer le projet de la boutique éphémère après plusieurs réservations annulées pour le mois de juin. « Nous proposons à nouveau ce lieu au loyer très avantageux aux entrepreneurs, artistes et artisans. Le but est de leur donner l’opportunité de tester leurs produits, de se faire connaître et avoir l’expérience d’un commerce physique. C’est le cas des deux créatrices mâconnaises qui ont loué l’espace cette semaine » Laurent Mazoyer.

boutique éphémère juin 2020 (36).JPG

Chloé De Barros, Mâconnaise, 22 ans (Bac Pro et BTS en métiers de la mode), est la créatrice et la réalisatrice de sa propre collection de prêt-à-porter. Il y a un an, elle avait lancé sa propre marque de vêtements : « Après un début avec des ventes en ligne sur mon site, je voulais exposer mes produits dans une vraie boutique. J’ai une communauté sur Instagram, c’est ce qui m’a poussé et motivée à me lancer. Mon objectif est d’avoir ma propre boutique physique dans l’avenir. Je voulais commencer par une première expérience sans risque à Mâcon. Ce principe de boutique éphémère est idéal. Je projette aussi d’aller sur Lyon ou Paris. »

 

boutique éphémère juin 2020 (33).JPG

Célia Boudali, Mâconnaise, 23 ans, est créatrice de bijoux faits main (sous la marque « MC Atelier » depuis novembre 2018, en association avec sa sœur Maeva). Elle commercialise ses créations sur une grande plateforme internationale en ligne mais rêve également d’une boutique physique : « J’avais contacté Chloé pour promouvoir mes bijoux, on s’est bien entendue, nous sommes devenues amies et on a même créé ensemble une collection de bijoux. Ensuite, nous avons eu cette idée de nous associer pour une boutique, car les vêtements de Chloé et mes bijoux sont complémentaires. »

La boutique éphémère municipale, véritable « pépinière commerciale », est intégrée à l’opération "Cœur de Ville, cœur de vie". Elle propose d’offrir une chance aux entrepreneurs de se lancer, par exemple, dans des projets d’affaires, et de les tester sur une période brève, à moindre coût.

Les durées de location d’une semaine ou d’un mois sont éventuellement renouvelables. Il peut s’agir de commerçants, d’artisans, de vignerons ou d'artistes qui veulent exposer et vendre leurs créations. Les candidats doivent contacter la mission économique de la Ville de Mâcon.

Cristian Todea

 

boutique éphémère juin 2020 (2).JPG

boutique éphémère juin 2020 (5).JPG

boutique éphémère juin 2020 (21).JPG

boutique éphémère juin 2020 (22).JPG

boutique éphémère juin 2020 (25).JPG

boutique éphémère juin 2020 (26).JPG

boutique éphémère Mâcon.jpg

Une journée de samedi particulièrement réussié

avec la clientèle qui faisait la queue devant la boutique (crédit photo: NETEMENT Media) 

boutique éphémère juin 2020 (7).JPG