mercredi 20 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

Report des élections régionales :

Marie-Guite Dufay valide le chantage d’Emmanuel Macron

« Je vous aide si vous m’aidez à reporter les régionales après la présidentielle car j’ai des opposants politiques parmi vous. Je ne vais pas donner de l’argent à mes adversaires. » Le 15 juin dernier, c’est avec ces quelques mots confiés au président de Régions de France Renaud Muselier, qu’Emmanuel Macron a ouvert une polémique sur le report des élections régionales de mars 2021 à décembre 2022.

Alors que plusieurs présidents de régions sont montés au créneau pour condamner le chantage et les basses méthodes macronistes, Marie-Guite Dufay a déclaré dans un entretien à la presse locale, qu’elle était favorable au chamboulement du calendrier électoral.

La présidente socialiste du Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté se soumet avec complaisance au marchandage élyséen et joue les démineurs de la parole présidentielle en indiquant qu’il ne faut y voir aucun « chantage » tout en se félicitant que des avancées soient possibles sur le fond des dossiers.

Marie-Guite Dufay confirme ainsi son allégeance à la Macronie après avoir été l’une des premières à soutenir le candidat mondialiste dès 2016.

Si le soutien au report des régionales est un gage donné à l’exécutif, il s’inscrit aussi dans l’agenda politique de la baronne socialiste. L’argument d’un an de mandat supplémentaire pour la mise en œuvre des plans de relance n’est qu’un fallacieux prétexte. Marie-Guite Dufay a certes besoin de temps, mais pour elle. En effet, elle doit combler son manque flagrant de notoriété et afficher un semblant de volontarisme après un début de mandat fantomatique. Elle a besoin de temps pour communiquer sur l’utilité concrète et le rôle d’une collectivité dont les territoires font partie des moins attractifs de France. Elle a besoin de temps pour recoller les morceaux de sa majorité éparpillée façon puzzle entre les socialistes traditionnalistes et les néo-convertis au « nouveau monde » ultralibéral et antisocial. 

Les élus du groupe Rassemblement National dénoncent les manœuvres sournoises de Marie-Guite Dufay qui fait passer ses intérêts avant ceux des Bourguignons et des Francs-Comtois durement frappés par les crises sanitaire et économique.

Le seul plan de relance efficace pour la Bourgogne Franche-Comté sera l’élection d’une majorité RN en mars prochain !

Julien Odoul

Président du groupe Rassemblement National

 

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.