vendredi 30 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

 Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

Communiqué du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 5 juin 2020 :

Le développement de l’éolien en Bourgogne-Franche-Comté
menacé par les contraintes imposées par l’Armée de l’air


La Bourgogne-Franche-Comté est pleinement engagée dans le développement des énergies renouvelables, et en particulier l’éolien, filière très compétitive et créatrice d’emplois, composante essentielle du mix énergétique, et de la trajectoire d’énergie positive et bas carbone de la collectivité régionale. La Région a ainsi soutenu la création de plusieurs sociétés d’économie mixte, et est elle-même devenue actionnaire de trois d’entre elles, et d’une société coopérative d'intérêt collectif citoyenne, Jurascic.

Or aujourd’hui, le développement de l’éolien est menacé et obéré par le projet d’extension des couloirs de survol en basse altitude envisagé par l’Armée de l’air (encore appelés réseaux RTBA), sans concertation satisfaisante avec les acteurs concernés, comme la Région, les SEM, les syndicats d’énergie ou les représentants de la filière. Pour Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, « la concrétisation de ce projet, notamment dans les deux départements avec le plus fort potentiel éolien, en Côte-d’Or et dans l’Yonne, aboutirait inévitablement à renforcer la concentration des parcs éoliens dans des zones déjà denses voire peu favorables ; ce qui entre en contradiction avec la volonté du Gouvernement d’un développement éolien équilibré. »

Marie-Guite Dufay a interpellé sur ce sujet la ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, lors de sa visite à Dijon, ce jeudi 4 juin, afin de solliciter son intervention auprès de la ministre des Armées, « pour que les évolutions des contraintes aéronautiques ne prennent pas le pas sur des activités économiques à part entière comme l’éolien, dont nos territoires ont besoin pour leur attractivité et leur autosuffisance ».


BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La pauvreté touche particulièrement les familles avec enfants

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
La Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté a lieu le 17 octobre. En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de personnes vivant avec moins de 1.041 euros par mois est inférieur au taux national. Un enfant sur cinq vit dans un ménage pauvre mais les enfants sont les premiers à bénéficier du système de redistribution.

ÉDUCATION NATIONALE : La CGT réclame le respect de la vie personnelle des enseignants.tes

Le corps d'inspection de SVT de l'académie de Dijon sollicitait les enseignants.es dimanche par mail pour une visio-conférence mardi soir à 20h indique le communiqué de la CGT Educ'action.

BIODIVERSITÉ : SNCF Réseau s'associe à la Ligue pour la Protection des Oiseaux

BIODIVERSITE SNCF BFC.jpg
À l'échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, SNCF Réseau et la LPO ont signé une convention le 12 octobre afin de mener des actions communes pour protéger la faune proche des voies et préserver des corridors de biodiversité.

CONSEIL RÉGIONAL : Un plan de relance de 435 M€ pour « alimenter la machine économique »

13976_1_full.jpg
L'exécutif du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soumettra un plan de relance au vote de la session du 9 octobre. Ce jeudi 8 octobre, la présidente a présenté ce plan de 435 M€ pour financer une centaine de mesures.

Lou-Anne Lorphelin Miss Bourgogne : Sandrine et Philippe Lorphelin, des parents fiers et présents

PHILIPPE SYLVIE lou-anne-lorphelin-miss-bourgogne-2020.jpg
Deux filles (Ils ont 3 enfants. Le dernier s'appelle Enzo) qui décrochent le titre de Miss Bourgogne à 7 ans d’intervalle (la 1ère fut Miss France 2013), ce n'est pas très courant. Nous leur avons demandé comment ils vivaient les choses quelques heures après la victoire de Lou-Anne. Réactions.

ATTRACTIVITÉ : La Bourgogne-Franche-Comté peine à retenir les moins de 40 ans

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Selon l'INSEE, la Bourgogne-Franche-Comté voit sa population diminuer malgré une forte propension à attirer des habitants. La région gagne des ménages de petite taille et des retraités. Les jeunes ouvriers renforcent leur présence.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une moyenne de 11 hospitalisations par jour pour covid-19 en une semaine

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 40 000 personnes ont été testées entre le 22 et le 28 septembre une semaine. Le taux de positivité dans la région est passé de 3,33% à 4% de personnes positives dans la région. Le taux de positivité au covid en Saône-et-Loire est à peine plus élevé, à 4,13%.

Projet de loi Finances 2021 : Les AOC de France attendent du parlement une fiscalité équitable pour tenir compte de la crise

1,5 milliards d’euros perdus avec la fermeture des Cafés / Hotels / Restaurants, fort ralentissement de l’export... surtaxes américaines sur les vins français : moins 500 millions d’euros de chiffre d’affaire sur un an.

VINS DE BOURGOGNE : Ils accueillent un nouveau marché dans leur top 5 à l'export

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Qui a dit par ailleurs que le Brexit était néfaste à l'exportation des Bourgogne ?... A lire aussi : Les vins de Bourgogne résistent en dépit du contexte international