mardi 14 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

contact tracing covid 71 - 1.jpg

La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

Cette stratégie implique de continuer à agir pour limiter la circulation du virus. Outre l’application des mesures barrière1, elle s’appuie dorénavant sur le repérage précoce des symptômes, la réalisation de tests de dépistage et l’isolement des personnes malades, ainsi que des personnes ayant été en contact rapproché avec ces dernières.

L’Assurance Maladie, les médecins et l’ARS ont été choisis par le Gouvernement pour assurer la détection, la prise en charge et le suivi précis des nouveaux malades du Covid-19. Il s’agit du « traçage des contacts » dit « Contact tracing ». Son objectif : qu’aucune personne potentiellement contaminée ne passe entre les mailles du filet et que chaque cas contact qui aurait été en relation rapprochée avec une personne détectée positive au Covid- 19 soit pris en charge sans délai, pour prévenir d’autres contaminations.

C’est un défi important à relever, un combat majeur et une course de vitesse qui implique une grande réactivité.

Une intervention rapide et coordonnée

Les médecins assurent en première ligne la détection, la prise en charge et le signalement à l’Assurance Maladie de tout nouveau malade, via le service en ligne sécurisé « Contact Covid ».

Sur la base des informations recueillies, l’équipe départementale Contact tracing de l’Assurance Maladie recherche et contacte sous 24 heures, l’ensemble des personnes identifiées avec qui le malade a été en contact rapproché pour leur signaler leur exposition au virus et leur indiquer les consignes à suivre.

En Saône-et-Loire, la Caisse d’Assurance Maladie, les représentants des médecins et l’Agence Régionale de Santé se sont mobilisés et concertés pour assurer le déploiement du dispositif mercredi 14 mai.

Toute personne qui constate un symptôme doit aller consulter son médecin le plus vite possible. La disponibilité des tests RT-PCR permet aujourd’hui de confirmer le diagnostic, quels que soient le tableau clinique et la sévérité de chaque cas.

#covid-19 #deconfinement #assurance maladie #contact tracing

 

  1. Le contact tracing : pilier de la stratégie de déconfinement

La stratégie de déconfinement présentée par le Premier Ministre le 28 avril s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement.

Le « contact tracing » (traçage de contacts) est le pivot de cette stratégie qui repose sur :

  • -  la capacité à dépister les patients présentant les symptômes du Covid-19,
  • -  la recherche et la détection rapide des cas contact de tout cas confirmé Covid-19,
  • -  l’isolement accompagné des personnes testées positives au Covid.
  • Concrètement, il va se traduire par un recensement systématique, pour chaque personne détectée positive au Covid-19, de l’ensemble des personnes avec qui elle a été en contact rapproché (à moins d’un mètre, pendant plus de 15 mn, sans masque). Ces dernières sont appelées pour leur signaler qu’elles ont été exposées au virus, qu’elles doivent par précaution rester confinées chez elles et aller se faire dépister, qu’elles présentent ou non des symptômes de la maladie.

 

Le dispositif repose sur 3 acteurs qui agissent de façon coordonnée :

1. Les médecins, premier maillon de la détection. Ils assurent la prise en charge et le suivi des nouveaux malades du Covid-19. Les médecins sont en relation directe avec les patients partout sur le territoire. En tant que médecins traitants, ils connaissent leurs patients et ont une relation de confiance mutuelle. Ils expliquent à ces derniers le diagnostic posé, la marche à suivre et le nécessaire repérage des contaminations possibles dans la cellule familiale pour protéger leur entourage. Ils saisissent les informations concernant les contacts à risque, a minima les membres du foyer, dans le service en ligne sécurisé "Contact covid" accessible via amelipro.

2. L’Assurance Maladie poursuit par la recherche et l’appel des personnes « cas contact ». L’Assurance Maladie en raison de sa présence dans tous les départements et de son expertise dans la prise en charge de la santé de plus de 60 millions d’assurés. Par ailleurs, l’Assurance Maladie est depuis 75 ans, la gardienne des données de santé des français, de manière fiable. Patients, médecins et Assurance Maladie partagent en effet au quotidien des données couvertes par le secret médical, d’une manière totalement sécurisée. Enfin, forte de son expertise des services en ligne pour les professionnels de santé, elle a développé le nouveau service en ligne sécurisé « Contact Covid », accessible via amelipro, base d’information en ligne en temps réel, de tous les intervenants dans le dispositif, dans laquelle sont enregistrées les coordonnées des malades identifiés et des cas contacts concernés.

3. Les Agences Régionale de Santé, fortes de leur expertise en santé publique en lien avec les cellules régionales de Santé Publique France, produisent des indicateurs quotidiens de suivi de l’épidémie. Elles identifient et investiguent les chaines de transmission et les clusters (épisode de cas groupés dans une unité de temps et lieu). Elles gèrent les situations complexes telles que les cas survenus dans certaines collectivités (écoles, établissements médicosociaux ou sociaux, pénitentiaires). Elles sont garantes de l’accès à tous à une offre de dépistage. Enfin, elle assure un suivi des malades et des personnes contact en isolement à domicile par des appels téléphoniques réguliers.

 

contact tracing 71 - 1.jpg

  1. Ce qu’il faut savoir

 

Pour le patient

Toute personne qui constate un symptôme doit aller consulter son médecin le plus vite possible en consultation ou en téléconsultation. Les personnes n’ayant pas de médecin traitant peuvent obtenir les coordonnées d’un médecin généraliste en contactant l’Assurance Maladie au 36 46 (service gratuit + prix appel) ou bien le n° gratuit Coronavirus du gouvernement 0 800 130 000.

La disponibilité des tests RT-PCR permet aujourd’hui de confirmer le diagnostic, quels que soient le tableau clinique et la sévérité de chaque cas. En cas de difficultés respiratoires, il faut appeler immédiatement le 15.

Les signes les plus fréquents du Covid-19 sont la toux et la fièvre (ou la sensation de fièvre) mais d’autres signes peuvent également être présents : perte brutale du goût ou de l’odorat, maux de tête, forte fatigue, courbatures, douleurs thoraciques, essoufflement, diarrhée... ou d’autres signes repérés par les personnes de l’entourage (confusion...).

Pour le médecin

Il établit le diagnostic, prend en charge le patient et lui prescrit un test de dépistage à faire très rapidement

(test « RT-PCR » consistant à prélever des cellules nasales profondes à l’aide d’un écouvillon inséré dans le nez) auprès d’un des laboratoires réalisant les tests près de chez lui qu’il lui indiquera.

En cas de résultat positif au test, le médecin retrace avec son patient l’historique des contacts familiaux rapprochés du patient dans les 48h précédant l’apparition des symptômes. Cette contribution de chaque patient à l’identification des cas potentiels est une étape fondamentale pour enrayer la diffusion du virus et réussir le déconfinement. Les informations sont immédiatement saisies en ligne par le médecin dans le service en ligne sécurisé « Contact Covid » créé par l’Assurance Maladie.

L’Assurance Maladie

L’équipe départementale « contact tracing » de la CPAM se charge de finaliser le recensement des « personnes contacts » et d’appeler chacune d’entre elles pour l’informer de son exposition au virus et délivrer des recommandations sanitaires.

Chacun peut être contacté par l’équipe « Contact tracing » de la Cpam de Saône-et-Loire s’il apparaît qu’il a été en contact avec un malade enregistré dans le service en ligne sécurisé « Contact Covid ».

Pas de prescription nécessaire pour réaliser le test de dépistage

L’enregistrement dans service en ligne sécurisé « Contact Covid » en tant que malade ou « cas contact » Covid-19 donne accès à un test de dépistage et à des masques pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie, sans prescription médicale.

Comment savoir si c’est bien l’Assurance Maladie qui vous contacte ?

Le numéro qui s’affiche est le 09 86 01 36 46. Chacun peut être contacté contacter y compris le week-end. En effet, l’équipe départementale « contact tracing » de la CPAM de Saône-et-Loire est opérationnelle 7 jours sur 7 et de 8 h à 19 h. En cas d’échec de l’appel, le conseiller de l’Assurance Maladie laisse un message vocal en indiquant l’heure du prochain appel.

 


QUESTIONS/RÉPONSES

  1. Qu’est-ce qu’un « cas contact » « rapproché » ?

La définition des contacts rapprochés, permettant d’identifier les personnes dont l’exposition au virus est considérée comme suffisante (moins de 1 mètre, pendant plus de 15 mn, sans protection) pour déclencher une prise en charge dans le dispositif, est établie par les autorités sanitaires. Par exemple Toute personne ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades), sans mesure de protection.

En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes-contacts à risque.

  1. Qui constitue l’équipe départementale « contact tracing» de la Cpam de Saône-et-Loire ?

Ce sont des personnels administratifs techniciens, experts, dédiés aux relations avec les assurés et des personnels médicaux (médecins, infirmiers), déjà salariés de la Cpam qui sont mobilisés pour assurer cette nouvelle mission. Tous sont soumis au strict respect du secret professionnel et des données personnelles. En outre, le législateur a encadré leur mission par un texte de loi.

Ils contribuent au quotidien à gérer et protéger la santé de plus de 425 000 bénéficiaires en Saône-et- Loire.

  1. Les agents l’équipe départementale « contact tracing» de CPAM donneront-ils le nom de la personne malade aux personnes « cas contacts » qu’ils appelleront ?

Les personnes seront informées qu’elles ont été en contact rapproché avec une personne porteuse du virus.

Le nom de la personne testée positive au covid-19 est communiqué avec son accord explicite pour chacune des personnes identifiées par le patient.

  1. Les patients testés positifs au covid-19 peuvent-ils refuser de donner les informations à leur médecin ?

Les personnes testées positives au covid-19 restent libres de communiquer ou non les informations relatives aux personnes avec qui elles ont été en contact.

Chacun est responsable et a un rôle à jouer pour enrayer l’épidémie et éviter un retour au confinement. La prise de conscience individuelle est nécessaire pour la santé publique de tous.

  1. Les agents de la Cpam vont avoir accès à de données médicales dans Contact Covid. Qu’en est-il du respect du secret médical et de l’accès à des données personnelles ?

Les collaborateurs de la Caisse d’Assurance Maladie sont tous soumis au strict respect du secret professionnel à l’égard de ces données. Depuis plus de 70 ans, ils gèrent chaque jour des données personnelles, administratives et des données médicales. Compte tenu de la sensibilité sur sujet, le législateur a par ailleurs encadré par un texte de loi.

6. Quel soutien et accompagnement pendant l’isolement pour les malades et les personnes contacts ?

Chaque personne malade et chaque personne identifiée comme contact par son médecin traitant ou par la Caisse d’Assurance Maladie sera contactée par un conseiller de l’ARS pour s’assurer de son observance des consignes d’isolement et repérer ses difficultés afin de mettre en place un accompagnement si besoin.

Ces conseillers de l’ARS assurent un suivi téléphonique actif et régulier (3 appels sur la période d’isolement) des malades et des personnes contacts isolés à domicile en complément du suivi sanitaire.

L’objectif est de sensibiliser et motiver la personne à respecter un isolement strict, mettre en place les gestes barrières et les règles d’hygiène, recueillir ses besoins et ses difficultés éventuelles.

Les personnes pourront communiquer leurs besoins à la cellule d’appui territorial à l’isolement animée par la préfecture qui pourra avec l’appui des collectivités locales apporter une réponse : aide aux démarches administratives, aide à domicile (portage de courses dont médicaments...), gardes d’enfants, soutien psychologique, et si nécessité proposer un hébergement dédié en hôtel.

 

Un dossier réalisé par la CPAM de Saône-et-Loire

 

CHÂNES : L'association Top dance rend hommage à son président défunt

TOP DANCE CHANE PRESIDENT CHRISTIAN PERRIN - 1.jpg
L'association vous donne rendez-vous fin août. Chronique d'une petite association en milieu rural qui a vécu une année bien compliquée.

MACON - 14 juillet : La fête nationale célébrée sans faste cette année

fête nationale 2020 Mâcon.jpg
Une cérémonie au monument aux morts du square de la Paix a remplacé ce jour le traditionnel défilé militaire et le feu d’artifices.

SOLIDARITÉ : La Fondation groupe EDF lance son Fonds de Solidarité Covid-19

Il est doté d’un million d’euros « pour soutenir les plus démunis, pour favoriser le retour à l’école et à l’emploi mais aussi participer à un nouveau modèle de société plus durable et solidaire. » Les associations peuvent déposer une demande.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

Covid-19 - aide et soins à domicile : Le Réseau APA dresse son bilan en Saône-et-Loire

L’ASSAD de Mâcon, l’ASSAD Val-de-Saône et Domisol ont fait face à la crise du COVID et reprennent progressivement leur rythme de croisière. Membres du Réseau APA, ces trois associations à but non lucratif d’aide et de soins à domicile ont unis leurs forces pour tenir au mieux la première ligne.

MÂCON : À la rencontre d'Antoine Poirier, guide œnotouristique

APoirier (3).jpg
Antoine Poirier, originaire de la côte chalonnaise, est guide œnotouristique. L'année dernière, il a créé sa société spécialisée dans les visites du Beaujolais et du Mâconnais à la découverte du vignoble. Témoignage.

PRISSE - Théâtre : "Un malade imaginaire !", d'après Molière, le 17 juillet

Moliere 1.jpeg
Molière prend un coup de jeune ! Un spectacle à ne pas manquer, proposé par la MJC de l'Héritan et l'Atelier Théâtre Adulte de Prissé.

COVID-19 : Le virus circule toujours en Saône-et-Loire

Covid190001.jpg
14 personnes toujours hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

SAONE-ET-LOIRE : Le conseil départemental attribuera une prime covid aux « aides à domicile » à la fin de l’année

Le Département va se substituer à l’Etat pour que les « aides à domicile » ne soient pas les oubliés !

ROMANÈCHE-THORINS - Touroparc zoo : Julien, Ludovic et Christophe, trois soigneurs animaliers passionnés !

Soigneur.jpg
macon-infos est allé à la rencontre de trois soigneurs animaliers du zoo Touroparc pour en savoir plus sur leur métier et partager leur quotidien. Une immersion au cœur de cette belle et intéressante profession. Reportage.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : 143 personnes testées positives depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé ce 08 juillet - Les chiffres covid du jour. Toujours 19 personnes hospitalisées dans les hôpitaux et cliniques de Saône-et-Loire

CHARBONNIERES : Deux superbes spécimen !

CHENILLE CHARBONNIERES2 - 1.jpg
« Dimanche après-midi, deux belles chenilles du Sphinx à tête de mort se régalaient tranquillement dans le jardin de ma voisine Marie » raconte Rémy...

MÂCON : Le port de plaisance prépare son passage sous « pavillon bleu »

port Mâcon plaisance.jpg
Philippe Schneberger, conseiller délégué aux équipements touristiques de la Ville de Mâcon, annonçait ce matin l’intention de la municipalité d’obtenir dans les toutes prochaines années, le label « pavillon bleu » pour le port de plaisance.