samedi 30 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

Communiqué :

Débat au Sénat sur les conditions de réouverture des écoles : 
la Sénatrice Marie Mercier interpelle le ministre de l’Education nationale
sur l’indispensable revalorisation de la médecine scolaire

 

La crise épidémique que nous traversons est l’occasion de rappeler toute l’importance de la médecine scolaire. Sa mission comporte des aspects de prévention, de dépistage et de formation. Toutefois, le nombre de praticiens n’a cessé de décroître pour passer sous le seuil critique de 1 000 médecins pour plus de 12 millions d’élèves. La profession est peu attractive pour les médecins car les conditions d’exercice sont marquées par un manque cruel de moyens et de reconnaissance.  Clairement, le compte n’y est pas.

Or, les infirmiers, médecins, psychologues, assistants-sociaux de l’Education nationale ont un rôle essentiel à jouer dans la période de déconfinement qui a démarré et dans la perspective de la prochaine rentrée scolaire. Accompagner les enseignants, les élèves en difficulté, répondre aux inquiétudes des familles est un enjeu crucial.

Il est temps de revaloriser les métiers de soignants de l’Education nationale. Il faut leur donner les moyens d’une politique de prévention efficace. La crise sanitaire prouve l’importance de l’éducation à l’hygiène et à la santé : c’est le rôle traditionnellement dévolu à ces professionnels.
Malheureusement, les violences intrafamiliales sur lesquelles s’implique Marie Mercier ont été en forte progression ces dernières semaines. Détecter et protéger les jeunes victimes est donc indispensable. Une médecine scolaire avec un suivi régulier permettrait de renforcer la lutte contre ce fléau.

Le Gouvernement a mis en place des brigades « d’anges gardiens », selon l’expression du ministre des Solidarités et de la Santé, qui mobilisent un grand nombre de personnes, soignants et agents de l’Assurance maladie. La médecine scolaire mérite aussi d’être renforcée en brigades « d’anges gardiens » de l’Education nationale.
Le ministre a souligné la pertinence du propos et indiqué qu’il s’agissait là d’un enjeu pour l’avenir dont le Gouvernement était conscient.

 

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.