vendredi 30 octobre 2020
  • SORTEZ DE CHEZ VOUS_350x550.jpg
  • Effilogis MACON INFOS -280x410-mc.jpg
  • Connectons-nous-2020 MACON VIGNETTE.jpg

marché dimanche Charnay.jpg

Le marché s'est tenu place du Souvenir et de la Paix pour permettre la mise en place du dispositif de sécurité sanitaire, une organisation contestée par les marchands et marchandes de produits manufacturés.

 

Une reprise avec seulement 8 stands, mais saluée par les clients ce dimanche matin.

marché Charnay dimanche déconfinement (7).JPG

Parmi eux, Magalie, qui est venue de Prissé pour le marché : « Ça va au niveau de l’organisation, mais il manque un peu de producteurs. »

marché Charnay dimanche déconfinement (8).JPG

Un point de vue partagé par Philippe, de Mâcon : « De manière générale, je suis content du marché, j’apprécie qu’ils distribuent du gel pour désinfecter les mains. Mais j’ai constaté que le maraîcher bio de Saint Laurent n’est pas là, c’est dommage. D'autres marchands de legumes manquent aussi. »

marché Charnay dimanche déconfinement (16).JPG

Franck, Charnaysien, est venu faire le marché avec ses deux filles : « Je trouve que la mairie a bien fait d’organiser le marché sur cette place. C'est plus agréable, il y a la verdure, tandis qu'à l’emplacement habituel, tout est bétonné. Ici c’est plus calme, c’est plus esprit marché. »

marché Charnay dimanche déconfinement (53).JPG

« C’est large ici, mais c’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup de marchands. L’ancien emplacement était plus compact, avec plus de stands » Nathalie, Mâconnaise.

Une partie des commerçants habituels du marché du dimanche, la plupart vendeurs de produits non-alimentaires, ont boycotté le nouvel emplacement. 

marché Charnay dimanche déconfinement (81).JPG

« Ils auraient aimé retrouver l’endroit habituel même si c’est plus exigu et plus compliqué pour le respect des gestes barrières » a indiqué Roland Plantier, adjoint au maire. « De toute façon, le marché a été déplacé de manière temporaire. A aucun moment il n’a été question d’installer le marché sur cette place de manière définitive. » Roland Plantier ajoutait ce matin que les marchands de produits non-alimentaires étaient les bienvenus ce dimanche.

Huit commerçants étaient présents sur les 35 d'avant confinement, tous des habitués du marché dominical charnaysien.

marché Charnay dimanche déconfinement (31).JPG

Catherine, boulangère de Montbellet, aux Trois chippies, a apprécié l’organisation même si elle a exprimé le souhait de retourner sur l’ancien emplacement : « Les gens y sont habitués et il y a plus de places pour se garer. »

Le nombre de clients était modeste pour un dimanche matin. « La mairie n’a pas communiqué assez sur la réouverture » a-t'elle ajouté.  

marché Charnay dimanche déconfinement (36).JPG

Sarah, maraîchère de la ferme « le Topinambour », dans le Charollais, est présente sur le marché de dimanche de Charnay depuis 10 ans : « Tout a changé avec ce virus, la clientèle aussi. C’est le premier dimanche de dé-confinement, on va voir... »  

marché Charnay dimanche déconfinement (58).JPG

Mélina et Benoît, producteurs de fruits de Courzieu à « La ferme du Père Benoît », vendent leurs fraises, framboises et cerises depuis 11 ans sur le marché du dimanche à Charnay : « Pour nous ça marche très bien, et nous allons sans doute vendre toute notre marchandise. »

marché Charnay dimanche déconfinement (61).JPG

Solange, productrice de fromages de chèvre de la Ferme des biquettes à Saint Jacques des Arrêts, est présente depuis une trentaine d’années sur le marché de Charnay. Elle est venue également sur tous les marchés organisés les vendredis après-midi pendant le confinement. « Cet emplacement me va bien, l’organisation est bonne. Il faut penser aux victimes du coronavirus et arrêter de se plaindre alors que nous sommes ici, bien, en plein air. Moi aussi je préfère l’autre emplacement pour le marché, mais il ne faut pas oublier que des gens vont mourir si on ne fait pas d'efforts » rappelait-elle.

Pour protéger ses clients, Solange désinfecte la monnaie et ne touche pas directement l’argent reçu : « Si nous ne faisons pas attention à tous ces détails, les gens le voient et préféreront les grandes surfaces, avec les produits emballés sous vide. »

Les représentants de la Ville de Charnay l'ont annoncé : les deux marchés continueront de se dérouler place du Souvenir et de la Paix jusqu'à nouvel ordre, pour éviter les attroupements et limiter la propagation du cronavirus. Les mesures de sécurité mises en place seront maintenues : la limitation du nombre de personnes sur le marché et le gel hydro-alcoolique à l’entrée du marché, ainsi qu'un sens unique de circulation et des distances de sécurité entre les étales et les clients.

Des mesures contestées par la représentante, en Saône-et-Loire, de la Fédération des Marchés de France, Sonia Jazdanian : « Ces mesures étaient valables pour les marchés pendant le confinement. Nous souhaitons que le maire de Charnay et les autres maires du département comprennent qu' avec le dé-confinement, il faut instaurer maintenant des mesures moins contraignantes pour les marchés, conformémement au décret 548 du Premier ministre. Il y a toujours des règles de protection, mais qui sont établies à partir des propositions faites par les commerçants qui savent gérer. Nous faisons appel au préfet pour imposer le respect de ce décret. Nous avons besoin d'aide pour pouvoir travailler ! »

Sonia Jazdanian est présente sur le marché de Charnay depuis 25 ans avec des produits manufacturés. Pour protester contre l’organisation actuelle du marché de Charnay, elle a décidé de les boycotter avec 8 autres commerçants et commerçantes.

Cristian Todea

 

marché Charnay dimanche déconfinement (13).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (21).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (23).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (24).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (28).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (41).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (44).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (47).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (71).JPG

Le paiement sans contact direct avec l'argent du client mis en place par Solange

marché Charnay dimanche déconfinement (74).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (5).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (78).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (3).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (2).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (86).JPG

marché Charnay dimanche déconfinement (84).JPG

HÔPITAL DE MÂCON – Covid 19 : La situation est inquiétante

hopital_Mâcon_5.jpeg
68 patients Covid sont actuellement hospitalisés, dont 11 en réanimation… La situation de tension est équivalente à celle de fin mars.

MÂCON - Chez IXON, des savoir-faire d'exception : vivez une expérience digitale et technologique unique !

GANTS CHAUFFANTS IXON MACON7 - 1.jpg
Article sponsorisé - Ixon, en partenariat avec Clim 8*, vous propose une gamme innovante de gants chauffants intelligents et connectés qui savent quand et comment vous maintenir au chaud. À VOIR AUSSI : IXON RECRUTE - Découvrez les postes à pourvoir.

MÂCON : Les Mille Pattes soutiennent Zygoma Clowns

MACON mille pattes zygoclowns 1.JPG
Mercredi soir, à la MJC de Flacé, Bernard Pelletier, président des Mille pattes, accompagné de Serge Pascal, trésorier de l’association, a remis un chèque de 1 000 € à l’association Zygoma Clowns, représentée par Nadine Verjat et Cécile Angéli.

MÂCON : Leur rêve d’ouvrir un garage demain au Cameroun commence aujourd’hui en France

arrivée jeunes camerounais Mâcon octobre 2020 (76).JPG
Cinq jeunes camerounais sont arrivés en France grâce au programme éducatif « Afrique Education & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative du Dr Anne-Marie Lindou.

CRISE SANITAIRE : Le confinement national de retour dès vendredi !

COVID19_71.jpg
Il débutera dans la nuit de jeudi à vendredi et se prolongera a minima jusqu'au 1er décembre ! Le détail des mesures…

SAÔNE-ET-LOIRE : +71 personnes hospitalisées pour covid en 4 jours dans le département

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
On déplore également 11 décès pour covid en 4 jours en milieu hospitalier. « Comme au niveau national, la situation sanitaire demeure très préoccupante en Saône-et-Loire » indique le communiqué préfectoral du jour, chiffres à l'appui.

COUVRE-FEU : Incompréhension et colère dans les salles de sport

GYMNCOACH ferme 1.jpg
Le secteur sportif est une des grandes victimes du couvre-feu instauré dans le département. Les salles de sport fitness ont appris la fermeture pour un mois de leurs établissements. macon-infos a rencontré Clément, gérant de Gym&Coach à Chaintré, qui ne cache pas son désarroi et sa colère…

MÂCON : La CGT fête les 75 ans de Madame Sécurité sociale

75ASecuCgt2310 (1).JPG
L'union locale CGT a tenu ce vendredi une réunion de travail avec une vingtaine de militants CGT locale à l'occasion des 75 ans de la Sécurité sociale.

SYMPHONIES D’AUTOMNE 2020 : Le festival de chant lyrique s’adapte à la pandémie et innove

Symphonies d'automne 2020 Mâcon.jpg
Malgré le couvre-feu, les organisateurs ont annoncé le maintien de ce rendez-vous. La 27ème édition, organisée du 2 au 15 novembre, se déroulera bien sûr dans le respect des restrictions sanitaires.

SAÔNE-ET-LOIRE - Internet : Les 1ères prises opérationnelles pour le très haut débit à Crêches-sur-Saône et Massilly !

FIBRE OPTIQUE THD CRECHES 23102020 - 1.jpg
À Crêches, l'armoire inaugurée cet après-midi compte 436 prises, raccordables à une offre fibre via opérateurs de téléphonie et internet ; à Massilly, ce sont 560 prises qui sont commercialisables. Zoom sur la réalisation de la société Covage à Crêches-sur-Saône.

COUVRE FEU - Scène nationale de Mâcon : JeveuxJeveuxJeveux maintenu au théâtre

Changement d'horaire en revanche pour la représentation du soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : Tout ce qu'il faut savoir sur le couvre-feu

COUVRE FEU 71.jpg
Sport, sorties, spectacles, déplacements divers, déménagements, livraisons... toutes les réponses.

MÂCON : Cinq jeunes Camerounais arrivent pour étudier en France

Les étudiants camerounais.jpg
Le programme éducatif « Afrique Éducation & Codéveloppement », lancé à Mâcon à l’initiative de la Camerounaise Anne-Marie Lindou, connaît une nouvelle étape avec l’arrivée la semaine prochaine d'un nouveau groupe de jeunes Africains qui vont étudier la mécanique automobile.