mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE DECONFINEMENT.jpg

La lettre du PETR

 

DÉCONFINEMENT EN MACONNAIS :

QUELLE ORGANISATION ?

L’épidémie de Covid-19 poursuit sa lente décrue dans notre région et la pression exercée sur le système de santé diminue progressivement. Depuis le 11 mai, la vie sociale reprend son cours et le déconfinement entraine mécaniquement une augmentation des contacts. Il faut donc l’accompagner pour réduire au maximum les risques de contamination.

La stratégie nationale de déconfinement repose sur deux piliers : le respect strict des gestes barrières et des recommandations sanitaires dans le cadre d’une reprise progressive des activités économiques et sociales, et l’instauration d’une stratégie offensive d’identification des cas, de dépistage de leurs contacts et d’isolement des personnes malades.

Cela conduit à organiser le dépistage de toute personne présentant les symptômes du Covid-19 et de toute personne identifiée comme ayant été en contact rapproché avec une personne contaminée ; de mettre en œuvre un dispositif de suivi des personnes dites « contacts » pour identifier le plus rapidement possible les personnes infectées ; et enfin, d'engager le plus précocement possible la prise en charge des cas confirmés et des cas contacts identifiés. Soit : protéger, tester, isoler.

 

PROTÉGER - Le respect des gestes barrières et la distanciation physique : les clés de la lutte contre l’épidémie

Parce que, depuis le lundi 11 mai, les contacts se font de plus en plus fréquents, il est indispensable que nous poursuivions nos efforts en respectant les gestes barrières, la distanciation physique minimale d’un mètre et la réduction maximale du nombre de nos contacts, qui sont les meilleures garanties pour se protéger et protéger les autres de la maladie. Ces mesures doivent devenir des réflexes de notre vie quotidienne !

Cet isolement doit être réalisé au domicile, qui constitue le lieu privilégié de prise en charge. Le médecin traitant évaluera la situation du patient et de ses contacts au sein du foyer. Si, pour diverses raisons, l’isolement à domicile présente des difficultés particulières, le patient pourra alors se voir proposer d’effectuer cet isolement hors du domicile, dans des lieux dédiés. La présence au domicile de personnes fragiles, la taille du logement, peuvent être des cas justifiant un tel isolement. L'ARS est chargée de contacter les personnes isolées pour vérifier l'observance de l'isolement et identifier avec elles leurs éventuels besoins.

Dans certaines situations, le port du masque est un complément utile des gestes barrières et des mesures de distanciation sociale. Il a le double effet de la protection du porteur et de celle de son entourage, puisqu’il contient l’émission des gouttelettes respiratoires potentiellement porteuses du virus. Facultatif mais recommandé dans l'espace public, il est obligatoire dans les transports en communs pour les plus de 11 ans.

Pour les lieux de travail, le respect des consignes sanitaires doit être la règle. Les employeurs publics comme privés ont une obligation de moyens : ils doivent tout mettre en œuvre pour protéger la santé de leurs salariés. Ainsi, les entreprises sont encouragées à maintenir le télétravail partout où il est possible.

Les commerces, sauf les cafés, restaurants, peuvent ouvrir depuis le 11 mai. Les marchés sont également autorisés à ouvrir, par principe, sous réserve de garantir le respect des gestes barrières, conformément aux prescriptions établies par les arrêtés dérogatoires d'ouverture qui encadrent notamment les principes régissant la réouverture de chaque marché, les modalités d’installation des étals, les pratiques de vente et de distribution des denrées, les modalités d’information des clients sur les consignes de sécurité à respecter ainsi que les contrôles à mettre en œuvre.

 

TESTER - Une stratégie de dépistage des malades pour rompre la chaine de transmission du virus

L’ARS a préparé activement la phase de déconfinement, avec la mobilisation des laboratoires de biologie médicale pour réaliser les tests virologiques à grande échelle. Il est plus que jamais utile de se surveiller et contacter son médecin traitant en cas d’apparition de symptômes pouvant évoquer le Covid-19, fièvre et toux en particulier.

En cas de suspicion d’un Covid-19, celui-ci prescrira un test de diagnostic virologique à réaliser en laboratoire d’analyse médicale (remboursé à 100% par l’Assurance maladie). Il prescrira d’emblée, dans l’attente du résultat, les mesures d’isolement dont, éventuellement, un arrêt de travail. Si une personne est testée positive, un travail d’identification de tous ceux qui auront eu un contact rapproché avec elle sera engagé. Ces cas contacts seront testés et invités à s’isoler s’ils sont positifs. Le dispositif de « contact tracing », à savoir de détection des cas contacts, aura un rôle majeur dans la lutte contre la propagation du virus sur notre territoire.

L'identification de ces cas contacts sera assurée par les professionnels de santé et les équipes de l'Assurance maladie qui constitueront des plateformes téléphoniques dans chaque département. Elles seront chargées d’identifier les cas contacts au-delà de la cellule familiale, de les appeler et de les inviter à se faire tester en vue d'un éventuel isolement.

Consulter la liste des laboratoires ouverts au public réalisant des prélèvements

 

ISOLER - Le suivi et l’accompagnement des patients et des cas contacts

La réussite de la stratégie d’isolement des personnes positives et de leurs contacts est essentielle pour casser les chaînes de contamination du Covid-19. Si une personne est testée positive, elle devra respecter un isolement jusqu’à la guérison, c’est-à-dire 2 jours après la fin des symptômes. Les personnes contacts à risque devront, quant à elles, s’isoler pendant 14 jours après la dernière exposition avec le cas confirmé.

Cet isolement doit être réalisé au domicile, qui constitue le lieu privilégié de prise en charge. Le médecin traitant évaluera la situation du patient et de ses contacts au sein du foyer. Si, pour diverses raisons, l’isolement à domicile présente des difficultés particulières, le patient pourra alors se voir proposer d’effectuer cet isolement hors du domicile, dans des lieux dédiés. La présence au domicile de personnes fragiles, la taille du logement, peuvent être des cas justifiant un tel isolement. L'ARS est chargée de contacter les personnes isolées pour vérifier l'observance de l'isolement et identifier avec elles leurs éventuels besoins.

 

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une action de sensibilisation aux dangers de l'ambroisie avec le PETR

ambroisie.jpg
Une visite sur le terrain était organisée à Viré ce jeudi pour mieux comprendre les enjeux liés à l’ambroisie.

LA ROCHE VINEUSE - CLUNY : Aurore Bonnefoy, naturopathe en Mâconnais-Clunysois, spécialité accompagnement de la femme

AURORE BONNEFOY NATUROPATHE LAROCHEVINEUSE CLUNY - 1.jpg
« Issue du secteur du tourisme, de nombreux chemins m'ont mené à la naturopathie et au développement personnel : des voyages, des lectures, des rencontres marquantes, des épreuves douloureuses, une fatigue chronique et des crises d'angoisse à répétition, une quête de sens... » Confidences...

MÂCON : La CGT fait des propositions pour le monde d'après

CGT MACON BILAN COVID - 1.jpg
Les syndicalistes ont planché sur un plan de sortie de crise.

MÂCON : Un appel au civisme (4)

DECHETS CHARBO - 2.jpg
Actualisé : Le monde d'après n'a toujours pas débuté... Cette fois, c'est un habitant de Charbonnières qui réagit à un dépôt sauvage intolérable.

TOURISME : Et si la saison estivale en Mâconnais-Beaujolais était sauvée ?...

reprise office tourisme Mâcon (17).JPG
Louis-Mickaël Grall, directeur de l’office de tourisme ddu Mâconnais-Beaujolais, pense avoir de bonnes raisons de regarder les prochains mois avec optimisme en l'absence d’une nouvelle vague épidémique.

DAVAYÉ - Viticulture : 300 emplois à pourvoir via la formation tractoriste à l'ABC Agro bio campus

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Egalement 16 places en bac pro Vigne et vin ! A voir, l'infographie qui présente l'emploi viticole en France et en Saône-et-Loire.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une plate-forme numérique pour les professionnels de la santé mentale

Depuis sa mise en place en 2018, le Conseil local en santé mentale du Mâconnais Sud Bourgogne, rattaché au Contrat local de santé, s'est employé à créer du lien, à développer une culture commune ou encore à fédérer et coordonner les initiatives locales dans un esprit de complémentarité. C'est ainsi que le projet ambitieux de création d'un portail dédié à la santé mentale a vu le jour, aidé pour…

MACON-CHARNAY : Le plaisir de la liberté retrouvée sur les voies verte et bleue

MACON VoieBleueVerte.jpg
En ce premier dimanche de dé-confinement, petits et grands ont affiché le plaisir de se balader à nouveau sur les voies bleue et verte, sous un soleil radieux, en famille ou entre amies, à pied, à vélo ou en roller. Notre reportage photos.

MÂCON : Le Secours populaire a besoin de dons

SECOURS POP MACON COVID - 6.jpg
Car « les demandes sont en hausse constante » et l'argent manque pour acheter des produits de 1ère nécessité

TRIBUNAL DE MÂCON – Mahrez Abassi, président  : « On a toujours été là ! La justice n'a pas fermé ses portes »

PALAIS JUSTICE TRIBUNAL MACON COVID.jpg
La Justice à Mâcon est restée ouverte et accessible pendant tout le confinement a souligné le président ce jeudi au cours d'un point presse. Etat des lieux et état d'esprit.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Les enjeux du numérique renforcés par la crise

Le PETR jouera pleinement son rôle dans la réduction des inégalités numériques.

CORONAVIRUS : « Proposer et agir en pensant à l’après » avec la JCE du Mâconnais-Val de Saône

La Jeune Chambre Economique du Mâconnais Val de Saône participe à une réflexion avec les membres régionaux de son mouvement pour soutenir l’agriculture locale et imaginer des solutions à mettre en place après le confinement et l’épidémie.

MACON : « Santé Services » se mobilise depuis le début du confinement pour répondre au mieux à vos besoins

SANTE SERVICE CHARNAY - 1.jpg
Publi-information - Gel Hydro alcoolique, Auto Percuteurs bactéricides/virucides, Savon Doux, Masques barrière… face à cette crise, nous avons trouvé les solutions pour pouvoir vous approvisionner au quotidien, sur la quasi-totalité de vos besoins, dans le respect des mesures d’hygiène imposées (particulier, professionnel médical, EHPAD, Hôpital, Entreprise locale etc.)

MÂCON ET ALENTOURS - Confinement : Les Productions du Cygne livrent des paniers lectures !

PANIER LECTURE PRODUCTIONS CYGNES MACON - 1.jpg
La Librairie du Cygne se mobilise pendant la crise sanitaire en livrant des paniers lectures à domicile sur Mâcon et alentours. Plusieurs thématiques existent (livres enfants, polars, romans...). C'est simple et rapide : sélectionnez, recevez, lisez !

DAVAYÉ : Les portes du lycée Lucie Aubrac sont ouvertes, virtuellement !

PORTES OUVERTES VITUELLES LYCEE LUCIE AUBRAC DAVAYE - 1.jpg
Publi-information - Le proviseur Jean-Philippe Lachaize explique le pourquoi de cette innovation, grande première dans la région.

PRISSÉ : La distribution du Locavor explose !

LOCAVOR MACON PRISSE VTS - 1.jpg
C'est le phénomène du moment, dopé par la crise sanitaire, si vous voulez bien me passer l'expression...

MACONhabitat et la proximité à distance : Coup de chapeau aux correspondants de quartiers et agents d'entretien

AGENTS MACON HABITAT - 4.jpg
Face à la crise sanitaire inédite actuelle et les mesures de confinement imposées par le Gouvernement, MACONhabitat a adapté son activité. S’il est des entreprises qui ont cessé leur activité, ce n’est pas le cas du bailleur de l’agglomération mâconnaise qui a réinventé son mode de fonctionnement pour répondre aux besoins de ses locataires.

CONSO : Soyons acheteurs pro-local, soutenons l'es-prix !

AMAZON VS BUREAU VALLEE 15043 - 1.jpg
Vous êtes plutôt Amazon ou Bureau Vallée ?... La différence n'est pas que dans le prix, dans l'esprit aussi... Soutenons l'es-prix ! Explications.

PHOTOS : Pas besoin d'aller bien loin pour s'émerveiller, la suite

PRINTEMPS5 - 5.jpg
Les très belles photos de Joseph, Marie T., Marie R. et Alain. Actualisé : D'autres superbes photos signées Dominique, Marilou, Joseph, Alain B. et Alain F. Actualisé ce mercredi avec les photos de Pascal, Sandrine, Alain C., Hélène. ACTUALISÉ ce lundi avec les photos de Elisabeth, Najia, Frédérique etc.

REGION DE MÂCON : Les gendarmes sur le pont dans le Sud-Mâconnais

GENDARMES CONTROLES COVID CHAINTRE - 4.jpg
Ils étaient une trentaine mobilisés cet après-midi, sous le commandemant du colonel Nicolas Matthéos, commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire, du commandant de la gendarmerie de Mâcon Fabrice Jandin, et du commandant en second de l'escadron de sécurité routière le capitaine Nicolas Millery.

HÔPITAL DE MÂCON : Il lance une grande enquête téléphonique pour avoir des données statistiques covid-19

L'enquête est réalisée par les agents de l'Agglomération MBA. Vous pouvez répondre tranquillement si vous êtes sollicité.e.

CORONAVIRUS : Préserver sa santé mentale et être aux côtés des malades

0800.jpg
La lettre du PETR Mâconnais-Sud-Bourgogne vous dit tout ce qu'il faut savoir en cette période de confinement.