mardi 7 juillet 2020
  • Route_71_290x400 (2).jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png

 

Communiqué

La pandémie de COVID-19 et le confinement nécessaire qui s’en est suivi a gelé l’activité de notre Pays en bouleversant nos systèmes économique et administratif.

Aussi, face à cette situation, conscients de l’impérieuse nécessité de réagir rapidement, Maconnais Beaujolais Agglomération a décidé, par son Président, d’intervenir sous deux formes :

- Mâconnais Beaujolais Agglomération s’engage financièrement avec la Région Bourgogne-Franche-Comté pour aider les très petites entreprises.

La vitalité économique de notre territoire est déterminée notamment par la bonne santé de ses entrepreneurs locaux, de ses artisans et commerçants. Ceux-ci contribuent à offrir le cadre de vie agréable et accueillant que recherchent les élus de Mâconnais Beaujolais Agglomération pour assoir le développement du territoire. Favoriser le vivre-ensemble et garantir l’accès à des services de proximité adaptés aux attentes restent leurs objectifs prioritaires.

Or, cette crise sanitaire fragilise dangereusement ces acteurs économiques de proximité dans toutes les communes de la communauté d’agglomération. Afin qu’un revers économique ne s’ajoute pas à la crise sanitaire, il est impératif de maintenir l'équilibre et le niveau de diversification du modèle économique du territoire.

Aussi, un fonds de solidarité territorial est mis en place par la Région Bourgogne-Franche-Comté, avec le concours financier de Mâconnais Beaujolais Agglomération, pour apporter une aide complémentaire aux entreprises sans salarié (commerçants, artisans, indépendants, autoentrepreneur...) qui ne sont pas couvertes par le volet 2 du fonds de solidarité national.

Mâconnais Beaujolais Agglomération y contribuera à hauteur de 1 € par habitant pour les mois de mars et d’avril, soit près de 152 000 €. La Région apportera quant à elle 3 € par habitant soit 456 000 euros.

Il s’adresse aux entreprises répondant aux critères suivants :

  • -  Avoir bénéficié du premier volet du fonds national de solidarité.

  • -  Etre une entreprise sans salarié (étant précisé que les apprentis ne rentrent pas dans le décompte des salariés).

  • -  Se trouver dans l’impossibilité de régler les créances exigibles dans les 30 jours et s’être vu refuser un prêt de trésorerie par un établissement bancaire.

- Les autoentrepreneurs sont éligibles à partir de 50 000 euros (hors taxes) de chiffre d’affaires.

Modalités

Les demandeurs devront remplir un dossier en ligne sur le site de la Région (www.bourgognefranchecomte.fr) à compter du 27 avril. Contact: 03 81 61 62 00 fsn@bourgognefranchecomte.fr

 

- Mâconnais Beaujolais Agglomération créer un fond de concours pour accompagner les communes dans leurs actions de soutien au commerce de proximité.

Historiquement, la qualité et le dynamisme des centres-villes et centres-bourgs sont les premiers éléments fondateurs du dynamisme de nos communes. Il appartient aux collectivités de maintenir cette vigueur.

Bien que le soutien aux commerces de proximité soit de la compétence des seules communes, Mâconnais Beaujolais Agglomération a choisi de s’inscrire pleinement dans une démarche solidaire d'aide aux petits commerces. Face à cette situation exceptionnelle, notre responsabilité est d'agir pour ne laisser aucun acteur isolé ou en difficulté.

Ainsi, Mâconnais-Beaujolais Agglomération créera dans les prochains jours un fonds de concours destiné à accompagner et à renforcer l’action de toutes les communes de son territoire qui mettront en place des aides en faveur de leurs commerces de proximité ou des associations commerciales.

Doté d’une première enveloppe de 100 000€, ce fonds permettra à Maconnais Beaujolais Agglomération d’amplifier l’action des communes en participant à ce financement à hauteur de 100 % de l’aide apportée hors subventions, par la commune

Seront éligibles à ce fonds de concours, indépendamment des autres actions portées par les communes, les aides directes apportées par les communes aux commerces fermés administrativement ou en grande difficulté en raison de la crise sanitaire ou aux associations commerciales ayant un plan d’aide collectif là où elles existent.

Grâce à cette mobilisation collective des différents échelons territoriaux, dans le respect des compétences de chacun, nous mettons toutes nos forces dans la protection de l'emploi sur l’agglomération et la préservation des dynamiques existantes

Au-delà de ces premières mesures d'urgence, Mâconnais Beaujolais Agglomération via la Mission Economique et ses partenaires restent en lien permanent avec les acteurs économiques pour les accompagner dans leurs démarches et rester à l’écoute.

Pour plus d’infos :

Mâconnais Beaujolais Agglomération
Mission Economique et de l’innovation – Cité de l’Entreprise 200 bd de la résistance - Mâcon
03 85 21 14 21
missioneconomique@mb-agglo.com

 

AIDES COVID MBA - 1.jpg

MÂCON : Metso Outotec, partenaire des industries de demain dans les granulats, minéraux, métaux et du recyclage, démarre ses activités

METSO OUTOTEC MACON.jpg
Alors que la transformation durable des ressources naturelles mondiales devient la norme dans les industries, Metso Outotec est le moteur de cette transformation. Rea Björkqvist, directrice général de Metso France SAS, et Renaud Lapointe, vice-president Business and Product Management, Aggregates, ont déployé le nouveau drapeau Metso Outotec ce matin à Mâcon, siège français.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

PIERRECLOS : Le village accueille le 1er Comptoir de campagne de Saône-et-Loire

COMPTOIR CAMPAGNE PIERRECLOS - 1.jpg
Une entreprise créée par Sylviane Barcet et Virginie Hils, originaires du Lyonnais et dont la devise est désormais « Favoriser le "made in chez moi" au profit du "made in chinois". » Petite histoire et explications.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.

SAÔNE-ET-LOIRE : + de 4 700 dossiers d’activité partielle déposés par des entreprises

71 ECO.png
Des demandes qui représentent 18 millions d'heures d'indemnisation, soit l'équivalent de 18 années d'indemnisation « habituelle » en Saône-et-Loire ! indique ce soir un communiqué de la préfecture.

ECONOMIE - Michel Suchaut : «Il va falloir aider au redémarrage, notamment des commerces»

SUCHAU CCI71 ITW COVID.jpg
Commerces, bâtiment, CGT, avenir du siège de la CCI de Mâcon, le président de la CCI 71 revient sur la crise du covid-19 dans une lognue interview.

MÂCON : Ubitransport maintient 50 postes à recruter en 2020

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
L'entreprise Mâconnaise, spécialiste de la billettique numérique, ne connait pas la crise. Pas de chômage partiel ; elle vient de de créer un département Ressources humaines...

BOURGOGNE – FRANCHE-COMTÉ : 68 millions d'€ d'aide d'urgence de la Région pour l'économie

COVID ECONOMIE BFC.jpg
« Il faudra sans doute plus encore pour la relance, qu'il faut d'ores et déjà prévoir » indiquait Marie-Guite Dufay, présidente de Région, hier soir en visio-conférence de presse. Revue de détail des programmées.

ECONOMIE : « Fond de solidarité, le Gouvernement a entendu nos demandes ! »

L’accès au fond de solidarité est possible dès 50% de perte de chiffre d'affaires.

BÂTIMENT : Vers une reprise rapide de l'activité ?

CHANTIER BATIMENT COVID19.jpg
Rien n'est moins sûr. La Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement-CGT a émis des réserves quant au guide de reprise rédigé par l'organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP). A lire aussi, les points de vue d'un salarié d'OXXO, représentant syndical, et d'un chef d'entreprise à Mâcon.

ECONOMIE : La CPME Bourgogne-Franche-Comté enquête sur l'impact du Covid-19 sur les entreprises

L'organisation patronale vous propose de répondre à quelques questions.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le président André Accary acte deux mesures en faveur des entrepreneurs du bâtiment

Alerté par la Fédération française du bâtiment et des travaux publics (FRTP) et le syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment (CAPEB) quant à leurs inquiétudes relatives aux conditions de travail des salariés sur les chantiers et les impacts de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, le président du Département prend deux mesures ce jour.