mardi 14 juillet 2020
  • MACON PREND SES QUARTIERS ETE 20203 - 1.jpg
  • EDENWALL STAGES ETE2020 - 1 (2).jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Les élu-e-s du Groupe gauche 71 au conseil départemental demandent un gel de la carte scolaire et sollicitent de connaitre les conditions d’un retour des élèves dans les établissements dans les meilleures dispositions sanitaires.

Alors que se tient un CDEN le 17 avril sur la carte scolaire 2020, le Ministre Jean Michel Blanquer a déclaré le 9 avril dernier que « l'objectif est d'éviter toute fermeture de classe sans l'accord du maire".

Les élu-e-s du Groupe Gauche 71 au conseil départemental demandent instamment que les intentions ministérielles soient clairement déclinées en Saône et Loire, département dans lequel l’élaboration de la carte scolaire fait craindre que des emplois d’enseignant-e-s soient supprimés dans les communes de plus de 5000 habitants, et ce pendant que celles-ci sont pleinement mobilisées par la crise sanitaire.

Les élu-e-s du Groupe Gauche 71 demandent un gel de la carte scolaire et qu’aucune mesure de suppression d’emploi ne soit engagée pour la rentrée 2020, quelle que soit la taille ou l’implantation de la commune. Dans le contexte de crise sanitaire que connait notre pays, il serait particulièrement dramatique de pénaliser les élèves et les familles en matière d’accès à l’éducation, alors que la longue période de confinement laisse plutôt apparaitre la nécessité de renforcer l’encadrement pédagogique des élèves et de leur apporter des conditions d’apprentissage améliorées. Les emplois en RASED et sur le dispositif « plus de maitres que d’élèves » ne doivent pas servir de variable d’ajustement pour honorer une promesse présidentielle. Concernant les collèges, la déclinaison départementale des 104 postes retirés par la dotation horaire au niveau académique fait là aussi craindre une baisse de l’encadrement des collégiens alors qu’il sera indispensable de mieux les accompagner après la période de confinement.

Aussi, dans les conditions connues à ce jour, les élus du groupe gauche 71 du CDEN voteront contre le projet de carte scolaire 2020.

Le Président de la République a par ailleurs annoncé la fin du confinement après le 11 mai et un retour des élèves dans les établissements scolaires. Cette réouverture progressive des établissements doit s’accompagner de garanties en matière de sécurité et de santé pour les élèves et les personnels. A ce jour, nous ne disposons d’aucune information sur les conditions de ce retour pour assurer la distanciation sociale dans les classes, les restaurants ou les transports scolaires.

La santé des élèves doit être la priorité.

Les élus du Groupe Gauche 71 demandent ainsi que le CDEN prévu le 16 avril informe aussi la communauté éducative des conditions sanitaires envisagées en Saône et Loire pour ce retour des élèves dans les établissements.

Pour la continuité pédagogique, les élu-e-s du Groupe Gauche 71 ont sollicité du Président du conseil départemental que les collégiens ne disposant pas d’outil numérique à la maison puissent avoir une tablette éducative issue des stocks de la collectivité.

Evelyne Couillerot et Violaine Gillet, Coprésidentes du groupe gauche 71 au conseil départemental,

Et les 26 élu-e-s du groupe

 

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.

André Accary : "Confions aux Départements la gestion unique et entière des Ehpad, et supprimons les ARS"

ACCARY ANDRE ARS.jpg
Le Président du conseil départemental de Saône-et-Loire s'exprime dans une tribune à l'occasion du Ségur de la Santé.

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...