vendredi 5 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

ACCOUCHEMENT.jpg

De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

 

Communiqué du conseil de l’Ordre des sages-femmes de Saône et Loire 

Dans ce contexte épidémique, les femmes enceintes s’inquiètent légitimement des conditions de suivi de leur grossesse, de leur accouchement et de retour à la maison.

Les sages-femmes libérales sont toujours présentes et leur rôle est accru dans l’accompagnement des femmes enceintes et lors du retour à domicile après la naissance. (voir le communiqué de presse du ministère d’Adrien Taquet du 31 mars 2020 et le communiqué du Syngof sur les recommandations du CNGOF).

 

Suivi de grossesse


Le suivi de grossesse, l’entretien prénatal précoce, les cours de préparation à la naissance… doivent se faire en priorité par téléconsultation. Ces actes sont pris à 100% par l’assurance maladie, il n’y a pas d’avance d’argent. Si une consultation est indispensable la patiente doit consulter les gynécologues ou les sages-femmes libéraux (en ville). Si la venue à l’hôpital est nécessaire, en particulier pour les grossesses à risque, Il ne peut y avoir d’accompagnant lors de ces consultations ou échographies.

 

Accouchement


Dans chaque région, les maternités élaborent actuellement leur protocole de prise en charge des accouchements.

Ces protocoles s’appuient sur les recommandations des sociétés savantes : collège national des gynécologues obstétriciens, société française de néonatologie…

A l’heure actuelle la présence de l’accompagnant est acceptée durant l’accouchement, sous réserve de respecter les conditions strictes mises en place par les établissements de santé. En revanche, aucune visite n’est autorisée et le conjoint ne peut accompagner la mère et l’enfant dans la chambre de suite de couches.

Bien entendu, nous comprenons la dureté de cette situation pour les parents, en premier lieu pour la mère pour qui la présence du conjoint est apaisante et rassurante. Mais la vague épidémique inédite à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés nous oblige à réduire au maximum les contacts et le nombre de personnes extérieures aux personnels soignants pour dresser un barrage contre les risques de contamination.  En effet, un individu peut être contagieux avant même l’arrivée des symptômes et peut contaminer directement ou indirectement des soignants ou d’autres personnes hospitalisées.

Mise en garde contre l’accouchement au domicile et les risques associés :
Devant l’impossibilité pour leur conjoint de les assister après l’accouchement, certaines femmes envisagent de se tourner vers l’accouchement à leur domicile. Il convient de les mettre en garde contre les risques auxquels elles s’exposeraient au regard des difficultés du système de soins actuels. En cas de problème, les SAMU débordés pourraient ne pas arriver à temps et la réactivité des services d’urgences pour la prise en charge des hémorragies de la délivrance à domicile ne sera pas la même dans la crise sanitaire que nous vivons.

 

Après l’accouchement


Les données scientifiques dont nous disposons montrent qu’il n’y a pas de risque de transmission du virus in utero ni à la naissance et qu’il n’y a pas de passage du virus dans le lait.  L’allaitement est recommandé. Le risque de transmission est à craindre après la naissance par les mains ou par la respiration.

Si la maman est positive au COVID-19, elle devra porter un masque chirurgical en permanence. Dans la mesure où il n’y a pas de passage du virus dans le lait, l’allaitement direct ou l’alimentation après avoir tiré son lait sont possibles chez une mère suspecte ou confirmée d’infection à COVID-19. Pour toutes les mamans, il est donc essentiel de respecter les règles d’hygiène strictes, avec lavage des mains régulier à l’eau savonneuse, friction des mains avec une solution hydro-alcoolique à chaque fois avant de s’occuper du bébé. Bien attendre que les mains soient sèches avant de prendre le bébé, ne pas toucher le masque ou le visage et de compléter(en cas d’allaitement) par un lavage des seins au savon doux non odorant et à l’eau.

Différents établissements ont mis en place des sorties précoces, d’une part pour limiter l’exposition de la mère et du bébé à différents intervenants qui pourraient être contagieux, mais surtout pour permettre un retour rapide à la maison, proche du conjoint pour lequel les visites ne sont pas autorisées. Ces sorties précoces ou non s’appuient sur un réseau très dense de sages-femmes libérales dont les actes sont pris en charge à 100%, sans avance d’argent.

Il est donc nécessaire de préparer à l’avance son retour à la maison en contactant dès le 8ème mois une sage-femme libérale de son secteur. Leurs coordonnées se trouvent sur les pages jaunes de l’annuaire ou peuvent vous être transmises par le conseil départemental de l’ordre des sages-femmes.

Un travail remarquable de collaboration et de coordination entre les différents professionnels, hospitaliers, médecins généralistes, gynécologue obstétricien, pédiatre est mis en place pour assurer une prise en charge de qualité et sécurisée des futures mères, des parents et de leurs nouveau-nés.

Josiane Bérard,

Présidente de l’ordre des sages-femmes de Saône et Loire

ordresagesfemmes71@gmail.com

Photo 24heures.ch


BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : 100% des sièges des TER et des TGV seront disponibles à compter du 5 juin

Mi-juin, le service des TER atteindra son niveau normal d'été avec 480 trains en circulation. Pour les TGV, le trafic régional sera à 60% de la normale jusqu'au 3 juillet.

MUNICIPALES À CHARNAY - Christine Robin (Tous pour Charnay) : « Nous comptons sur vous le 28 juin »

CHRISTINE ROBIN TOUS POUR CHARNAY 0406 - 1.jpg
La candidate arrivée largement en tête du premier tour repart en campgane. Elle rappelle les raisons de son engagement dans un communiqué.

SAÔNE-ET-LOIRE : 120 personnes hospitalisées pour covid-19 au 2 juin

COVID19 71.jpg
Actualisé : c'est 10 personnes de moins en 48h.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ils et elles rejoignent l'Armée de Terre

CIRFA MACON RECRUTEMENT 0306 - 1.jpg
Clin d'oeil à sept jeunes militaires qui viennent de signer au CIRFA de Mâcon.

PHOTOS - Réouverture des bars et restaurants : Le bonheur est à la table !

REOUVERTURE RESTAURANTS MACON - 3.jpg
Notre reportage photos dans quelques établissements de Mâcon.

MÂCON : La piscine communautaire rouvre le 08 juin

Selon les règles sanitaires en vigueur

MÂCON : Un appel au civisme (3)

DECHETS STJEAN - 1.jpg
Actualisé : même spectacle à St-Jean-le-Priche... Un appel au civisme et au respect du travail des éboueurs et collecteurs de déchets !

MUNICIPALES À CHARNAY : Serge Gaulias et Laurent Voisin ensemble au 2ème tour

GAULIAS VOISIN CHARNAY.jpg
Laurent Voisin avait obtenu 17,76% des suffrages au 1er tour, arrivant second, derrière Christine Robin (35,69%) ; Serge Gaulias avait rassemblé 15,92% des suffrages, arrivant 3ème. ACTUALISÉ : La liste Servir Charnay au coeur complète.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.