vendredi 10 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png

Actualisé - 189 personnes étaient hospitalisées ce mercredi. 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (9/04) :

Le 8 avril, selon l'Agence régionale de santé, 189 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, soit 19%. 40 personnes continuaient à être suivies en soins de suites et de réadaptation. 213 personnes étaient retournées à domicile après hospitalisation. 74 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier.

En raison de travaux de fiabilisation des données relatives aux établissements médico-sociaux par Santé Publique France, les informations sur la situation sanitaire dans ces stuctures ne sont pas disponibles pour la journée du 8 avril, comme indiqué au plan national par le Directeur Général de la Santé dans ses points presse quotidiens.
Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, et Gwenaël Frontin, directeur du travail (UD Direccte) sont régulièrement en entretiens téléphoniques avec les organisations professionnelles et les organisations syndicales, afin de permettre un maintien, sinon la reprise, des activités économiques, toutes les activités étant étroitement liées. Ils remercient les organisations des efforts faits pour relayer le message dans un contexte sanitaire qui impose des mesures barrière strictes.

Le préfet, les sous-préfets, la direction départementale des finances publiques, l'UD Direccte et le médiateur du crédit (Banque de France) sont à l'écoute des difficultés que rencontreraient les chefs d'entreprises.
Un grand et chaleureux bravo à ceux qui, coûte que coûte, en respectant scrupuleusement les mesures barrière, poursuivent leurs activités dont chacun peut constater le caractère indispensable.
Ils contribuent à la continuité de la chaîne économique. Ils préparent l'avenir.

 


 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (8/04)

Le 7 avril, selon l'Agence régionale de santé, 190 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire. 36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, soit 19%. 194 personnes seraient retournées à domicile après hospitalisation.

101 établissements médico-sociaux, dont 63 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 265 résidents et 164 personnels seraient des cas possibles de malades Covid19 au regard de leurs symptômes. 52 résidents et 69 personnels auraient été testés positifs. 19 résidents et 5 personnels seraient hospitalisés.

En Saône-et-Loire, à la date du 7 avril, 108 personnes seraient décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier (74 patients), et en EHPAD (34 résidents), selon l'ARS Bourgogne-Franche-Comté.

Pour connaître la situation sanitaire des départements limitrophes situés au sud de la Saône-et-Loire, l'Ain, la Loire et le Rhône, les communiqués de presse de l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes sont consultables sur le site https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/liste-communiques-presse.


Le 7 avril - C'est 4 morts de plus en 24h. 28 résidents en EHPAD seraient décédés du coronavirus en Saône-et-Loire depuis le 19 mars. 38 personnes sont en réanimation. C'est le nombre de le plus élevé depuis le début de l'épidémie. 

 

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (7/04)

Le 6 avril, selon l'Agence régionale de santé, 189 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Saône-et-Loire, soit 27 de plus en 2 jours. 38 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation, atteignant ainsi le nombre le plus élevé depuis le début de l'épidémie. 69 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier.

A la date d'hier, selon l'ARS, 95 établissements médico-sociaux, dont 53 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 306 résidents et 225 personnels présenteraient les symptômes Covid19. 21 résidents et 5 personnels seraient hospitalisés. Depuis le 19 mars, 28 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD.

Plus que jamais, notre vigilance est nécessaire

 


 

Le 05 avril - C'est 2 de plus en 24h. Le point complet de la jounrée du 05 avril avec le communiqué de l'ARS. A voir aussi, les cartes qui permettent de comparer la situation en Saône-et-Loire par rapport au reste de la France.

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (6/04)

En situation de confirnement, les activités essentielles à la continuité de la vie de la Nation doivent nécessairement être maintenues.
Il en est ainsi de celles qui contribuent à l’indispensable approvisionnement alimentaire de nos concitoyens tels que les commerces de première nécessité et de proximité, notamment boulangerie, pâtisserie, boucherie, charcuterie, supérettes et supermarchés, mais aussi marchés alimentaires autorisés.

Les mesures barrières et de distance doivent être mises en oeuvre tant pour le personnel que pour les clients. Les jours et heures d'ouverture des commerces, en particulier des grandes surfaces, doivent être suffisamment larges pour permettre à la clientèle de répartir ses achats sur des plages horaires suffisantes. Cela permet ainsi d'éviter files d'attente et affluence trop importantes qui rendent plus difficile le respect mesures de distance entre les personnes, alors que c'est l'une des mesures les plus efficaces de lutte contre la propagation du virus.

Cette même logique prévaut pour les services de la Poste dont le nombre de points d'accès doit être augmenté et l'amplitude des plages d'ouverture élargie. En réponse à la demande du préfet et des élus, à compter de ce lundi vingt-cinq bureaux de postes sont ouverts, ce qui représente le double de ceux ouverts depuis le début du confirnement.

Des échanges sont également menés entre La Poste et les maires afin de réouvrir des agences postales. Parallèlement, La Poste a indiqué que le courrier serait distribué 4 jours par semaine au lieu de 3, à compter de cette semaine. La distribution des journaux doit également être à nouveau assurée quotidiennement. Le préfet s'entretiendra à nouveau téléphoniquement avec les dirigeants de La Poste, en présence des représentants des associations des maires et du conseil départemental, demain mardi 7 avril pour examiner les mesures prises afin d'améliorer l'offre de service public en Saône-et-Loire pendant la crise sanitaire.

La Saône-et-Loire reste fortement marquée par l'épidémie. Pour la seule journée du 5 avril, les sapeurs-pompiers de Saône-et-loire ont pris en charge douze personnes présentant des symptômes de Covid 19. Trois de ces personnes présentaient des signes de rechute après leur retour à domicile faisant suite à une hospitalisation.

Au total depuis le début de l'épidémie, les sapeurs-pompiers ont pris en charge 317 personnes présentant des symptômes Covid 19. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire les remercie chaleureusement pour leur engagement quotidien dans la lutte contre l'épidémie.

Le 5 avril, selon l'Agence régionale de santé, 173 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques du département contre 162 la veille. 37 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Depuis le 12 mars, 65 personnes sont décédées des suites du Coronavirus- Covid19 en milieu hospitalier.

Ne relâchons pas nos effort. Ne baissons pas la garde. Le relâchement est l'allié du coronavirus.
Ci-dessus, la carte extraite du site de Santé Publique France (https://geodes.santepubliquefrance.fr) présente la situation de la Saône-et-loire en comparaison avec les autres départements français, pour les seules personnes prises en charge ou décédées en milieu hospitalier.

 

CARTE COVID.jpg
 
 
 
 
 

5 avril - Ce sont 3 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de décès en 24h est en baisse. 37 patients sont en réanimation.

 Communiqué de la préfecture du 05 avril

Le 4 avril, selon l'Agence régionale de santé, 162 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (79), Chalon-sur-Saône (48), Le Creusot (3), Paray-le-Monial (23), Montceau-les Mines (4) et Autun (5). 37 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Le week-end dernier, 12 patients avaient été transférés des centres hospitaliers de Saône-et-Loire vers des hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Depuis le 12 mars, 63 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Selon les dernières données de l'ARS en cours de consolidation, à la date du 3 avril, 75 établissements médico-sociaux, dont 42 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19.

13 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre. 220 résidents présenteraient les symptômes Covid19 et 16 seraient hospitalisés. 185 personnels présenteraient les symptômes Covid 19 et 4 seraient hospitalisés.

Depuis le 19 mars, 27 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD (6 résidents à Romanèche-Thorins et Saint-Ambreuil, 3 résidents à Cuisery et Mazille, 2 résidents aux Glycines Montceau-les-Mines et 2 à Salornay/Guye).

Outre les personnes malades hospitalisées et en établissements médico-sociaux, des malades restent suivis après leur hospitalisation, dans des unités de soins de suite et de réadaptation (SSR) dédiées aux patients Covid19. Ces patients seraient 35 pour le département de Saône-et-Loire.

Par ailleurs, des personnes présentant des symptômes de type Covid-19, dont l'état de santé ne nécessite pas de soins hospitaliers, sont également soignées à leur domicile en lien avec les médecins de ville.

Enfin, des personnes peuvent être porteuses du coronavirus Covid 19 sans développer de symptômes. Elles peuvent cependant le transmettre à tout autre personne sans "s'en rendre compte".

Soyons vigilants, respectons les gestes barrières. Les gestes de chacun font la santé de tous.

 


 

Le 03 avril - 6 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de personnes hospitalisées à Mâcon est en baisse ; il est en hausse à Chalon-sur-Saône. Depuis le 19 mars, 27 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19, dont 6 à Romanèche-Thorins et St-Ambreuil.

 

Communiqué de la préfecture du 04 avril

Le 3 avril, selon l'Agence régionale de santé, 163 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (84), Chalon-sur-Saône (43), Le Creusot (3), Paray-le-Monial (23), Montceau-les Mines (4) et Autun (6).

36 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Depuis le 12 mars, 60 personnes sont décédées des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date d'hier, selon des données de l'ARS en cours de consolidation, 75 établissements médico-sociaux, dont 42 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes de type Covid19. 13 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre.

220 résidents présenteraient les symptômes Covid19 et 16 seraient hospitalisés. 185 personnels présenteraient les symptômes Covid 19 et 4 seraient hospitalisés.

Depuis le 19 mars, 27 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 dans une dizaine d'EHPAD (6 résidents à Romanèche-Thorins et Saint-Ambreuil, 3 résidents à Cuisery et Mazille, 2 résidents aux Glycines Montceau-les-Mines et 2 à Salornay/Guye) .

L'ARS (niveau régional et départemental), en lien avec le Conseil départemental, a mis en place une organisation pour assurer le suivi au quotidien et l'accompagnement en priorité des établissements signalant des difficultés. Cela permet de mobiliser en temps réels des ressources (personnels et matériels) et des expertises (appui méthodologique en matière d'organisation Covid 19, hygiène et prévention du risque infectieux). La préfecture, le conseil départemental de Saône-et-Loire et l'ARS font ensemble quotidiennement le point sur les établissements médico-sociaux.

Les actions s'appuient sur des équipes des établissements extrêment investies qui sont présentes 24h/24, 7j/7, aux côtés des résidents pour leur apporter soins et réconfort. Que ces équipes, quelle que soit leur fonction au sein des établissements, soient chaleureusement remerciées pour leur engagement auprès des résidents et de nos anciens qui, comme les familles, savent compter sur elles.

Dans ce contexte épidémique qui dure et justifie le prolongement du confinement, Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, a demandé aux forces de l'ordre d'être particulièrement vigilantes dans les prochains jours et de sanctionner les infractions aux règles de confinement. Il se rendra, comme les sous-préfets, sur différents lieux de contrôles.

Il appelle chacun à un engagement aussi exemplaire que celui de nos soignants, médecins et personnels, des hôpitaux et cliniques, des établissements médicaux sociaux, de nos villes et campagnes. Nos comportements quotidiens, l'adoption scrupuleuse des gestes barrières, qui sont le premier et le plus efficace des remparts, et le respect strict des limitations des déplacements aident à la lutte quotidienne contre la maladie.

Ne relâchons pas nos efforts !


Le 2 avril - C'est 4 morts de plus en 24h. 26 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19 depuis le 19 mars en Saône-et-Loire. La préfecture rappelle aussi que la nécessité de faire appel aux banques en cas de difficultés de trésorerie pour une entreprise.

 

Communiqué de la préfecture du 03 avril

La plupart des grands réseaux bancaires assurent une ouverture d'au moins 50% de leurs agences le matin, dans le strict respect des gestes barrières, notamment au travers de la prise de rendez-vous. Des facilités ont été mises en place pour favoriser les opérations à distance et le maintien de l'essentiel des services nécessaires à la clientèle bancaire (augmentation des plafonds de cartes bancaires, accueil téléphonique aux heures d'ouvertures habituelles...).

Une attention particulière doit être portée aux publics les plus fragiles. Ils sont contactés individuellement par un chargé de clientèle lorsque cela s'avère nécessaire.

Enfin, les entreprises et les professionnels confrontés à des difficultés de trésorerie sont vivement incités à se rapprocher de leur banque, afin que des solutions adaptées leur soient apportées, en particulier au travers du Plan de Garantie par l’État.

Hier, selon l'Agence régionale de santé, 174 personnes malades du Covid 19 étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (94), Chalon-sur-Saône (37), Le Creusot (2), Paray-le-Monial (33), Montceau-les Mines (4) et Autun (4). Trente-cinq patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Cinquante-quatre personnes étaient décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date d'hier, 69 établissements médico-sociaux, dont 38 établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes (EHPAD), auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes pouvant s'apparenter au Covid 19. 17 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé dans ce cadre. 15 résidents seraient hospitalisés. 26 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus- Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'EHPAD.

La préfecture, le conseil départemental de Saône-et- Loire et l'ARS (niveau régional et départemental) font ensemble quotidiennement le point sur les établissements médico-sociaux.

Cette semaine, l'Agence régionale de santé a livré 54 000 masques FFP2 destinés aux professionnels de santé en hôpital et en établissements médico-sociaux. Ce jour, ce sont 3 000 surblouses qui seront livrées en centre hospitalier.

 


 

01 avril - 24 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du COVID-19 depuis le 19 mars dans le département. 2 personnes sont mortes mercredi dans les hôpitaux de Saône-et-Loire.

Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire du 02 avril

Dans le contexte créé par le confinement, les maires sont particulièrement soucieux du mantien du lien social, notamment pour les personnes âgées et vulnérables. Ils sont les premiers à agir et à mobiliser leurs équipes municipales pour soutenir dans leur quotidien ces personnes, les écouter et les aider. 477 communes ont indiqué à la préfecture avoir mis en place un suivi des personnes les plus fragiles.

Pour 188 communes, un registre répertoriant les personnes fragiles, âgées et handicapées, existe conformément à la réglementation. Cet outil doit pouvoir se généraliser. 388 maires ont mis en place des actions d'accompagnement des personnes vulnérables par des contacts téléphoniques réguliers, le port de repas, de courses ou de médicaments par exemple. Qu'ils en soient tous sincèrement et chaleureusement remerciés ! Nous leur devons un grand coup de chapeau.

Depuis le 24 mars, sur proposition ou après avis des maires, 64 marchés alimentaires très encadrés ont été autorisés par arrêté préfectoral. Pour certaines communes, cette dérogation peut concerner deux marchés hebdomadaires. A l'exception d'une demande d'une commune de l'arrondissement de Chalon-sur-Saône qui ne présentait pas toutes les garanties attendues, toutes les propositions de dérogation ont été accordées. Maires et services de l'Etat sont particulièrement attentifs aux dispositifs qui favorisent les circuits courts et la promotion des producteurs locaux.
Concernant les obligations de service de la Poste, les maires des communes disposant d'une agence postale sont invités à se rapprocher des dirigeants de la Poste pour examiner les conditions de réouverture de leur agence. Qu'ils n'hésitent pas à examiner leurs difficultés avec les sous-préfets d'arrondissement.

Hier 1er avril, 180 personnes étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers et cliniques de Mâcon (103), Chalon-sur-Saône (29), Le Creusot (10), Paray-le-Monial (32), Montceau-les Mines (3) et Autun (2). 33 patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. 50 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

A la date du mercredi 1er avril, 56 établissements médico-sociaux, dont trente-quatre EPHAD auraient fait un signalement d'au moins une personne présentant des symptômes pouvant s'apparenter au Covid 19. 20 établissements médico-sociaux feraient l'objet d'un suivi prioritaire ou renforcé par l'Agence régionale de santé pour des cas de coronavirus testés confirmés ou suspectés. 14 résidents seraient hospitalisés. 24 résidents seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'EPHAD.

 



Communiqué de la Préfecture de Saône-et-Loire (1/04)


La Poste, dans sa fonction de distribution du courrier et de la presse comme dans sa fonction bancaire, participe au service public et aux missions d'intérêt général. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, remercie les agents de La Poste, facteurs et agents de guichets en particulier, qui sont, coûte que coûte, présents au service de nos concitoyens malgré la crise actuelle. Le préfet a rappelé les obligations contractuelles de ce grand établissement aux dirigeants de La Poste.

Les services de l'Etat veillent à la continuité des services en lien avec les parlementaires, le président du conseil départemental, la présidente de l'association des maires et le président de l'association des maires ruraux. La fermeture d'un bureau de poste doit être exceptionnelle et motivée tant ses missions sont essentielles. Des réunions de travail se tiennent sur ce point. Le même message est passé aux principaux réseaux bancaires présents en Saône-et- Loire.

Hier 31 mars, selon l'Agence régionale de santé, 191 personnes, dont 17 résidents d'établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EPHAD), étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (103), Chalon-sur-Saône (31), Le Creusot (19), Paray-le-Monial (33), Montceau-les Mines (3) et Autun (2). Trente patients nécessitaient une prise en charge en réanimation. Parallèlement, 181 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile.
48 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 dans le seul milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial. Vingt résidents d'EPHAD seraient décédés des suites du Coronavirus-Covid19 depuis le 19 mars dans une dizaine d'établissements.

Selon l'ARS, en complément de renforts de personnels, de matériel de protection et de mesures organisationnelles, les équipes des EHPAD mettent en oeuvre plusieurs mesures pour assurer la protection des résidents : application stricte des mesures barrières, maintien en chambre individuelle y compris pour la prise de repas, suppression des temps collectifs, création d'unités distinctes de prise en charge des résidents ayant des symptômes du Covid19. Rendons hommage à l'engagement des équipes de ces établissements qui veillent sur nos anciens. 

 


 

Communiqué de la préfeture du 31.03

 

Hier 30 mars, selon l'Agence régionale de santé, 185 personnes, dont 32 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (99), Chalon-sur-Saône (27), Le Creusot (20), Paray-le-Monial (35), Montceau-les Mines (2) et Autun (1).

43 personnes étaient décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 dans le seul milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Parallèlement, 167 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile. Ces personnes ne sont pas forcément totalement guéries, mais sont suffisamment à même de continuer leur convalescence chez elles avec un suivi médical de proximité par l'hôpital ou un médecin de ville, car leur état de santé ne présente plus d'inquiétude.

Dans un contexte de crise sanitaire, les associations d'hébergement d'urgence, d’hébergement d'insertion et de logement adapté se sont organisées pour assurer la continuité de la prise en charge des publics vulnérables. Le 115 poursuit sa mission auprès des publics en difficulté en lien avec les équipes de la Croix-Rouge et de l'association Le Pont sur l'ensemble du département. Il en est de même pour les services mandataires à la protection judiciaire; mandataires privés et préposés d'établissement, qui assurent la continuité de la prise en charge des majeurs protégés.

Les équipes assurent un contact permanent pour maintenir le lien et résoudre les difficultés que les personnes suivies peuvent rencontrer.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, salue le travail réalisé avec engagement et sens du service par ces professionnels mobilisés auprès des publics vulnérables avec l’aide de la direction départementale de la cohésion sociale (DDCS).

 

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Communiqué de la préfecture

Hier 29 mars, selon l'Agence régionale de santé, 184 personnes, dont 27 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées dans les centres hospitaliers de Mâcon (99), Chalon-sur-Saône (27), Le Creusot (20), Paray-le-Monial (35), Montceau-les Mines (2) et Autun (1).

36 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

Cette relative stabilité du nombre de personnes hospitalisées et la baisse du nombre de patients placés en réanimation, sont la conséquence des transferts médicaux organisés depuis vendredi soir des centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône vers la région Auvergne-Rhône-Alpes, comme annoncé par l'Agence régionale de santé. Une dizaine de transferts ont ainsi été réalisés.

Parallèlement, 167 personnes sont sorties d'hospitalisation pour rejoindre leur domicile.

 

Depuis samedi, des masques de protection sont distribués par la délégation départementale de l’agence régionale de santé à destination des professionnels de santé libéraux (médecins, infirmiers libéraux, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes). Sont également dotés les laboratoires d'analyses médicales habilités à procéder aux tests du Coronavirus sur prescription médicale. Cette distribution est réalisée à partir des stocks issus de dons et intervient en complément des dotations nationales hebdomadaires notamment aux établissement d'hébergement des personnes âgées dépendantes.

Le contexte épidémique actuel est propice aux rumeurs et aux arnaques en particulier sur internet. Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, incite chacun à la plus grande prudence. Il recommande de se fier aux sources et sites d'information officiels pour tout renseignement sur l'épidémie actuelle, son évolution et les mesures mises en oeuvre.

Toute personne s'estimant victime d'une anarque par internet peut le signaler sur le site www.internet-signalement.gouv.fr. Elle peut aussi obtenir des renseignements dans le domaine des escroqueries, en composant le 0805 805 817 (appel gratuit) pour être mis en relation avec un policier ou un gendarme.

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Communiqué de la préfecture

Hier 27 mars, selon l'Agence régionale de santé, 166 personnes, dont 27 avec des formes graves nécessitant une prise en charge en réanimation, étaient hospitalisées en Saône-et-Loire. Tous les centres hospitaliers désormais accueillaient des malades : Mâcon (82), Chalon-sur-Saône (21), Le Creusot (32), Paray-le-Monial (27), Montceau-les Mines (2) et Autun (2).

32 personnes sont décédées depuis le 12 mars des suites du Coronavirus-Covid19 en milieu hospitalier à Mâcon, Chalon-sur-Saône, au Creusot et à Paray-le-Monial.

S'agissant des établissements d'hébergement des personnes âgées dépendantes (EHPAD), comme l’a indiqué le Professeur Jérôme Salomon, directeur général de la santé, mardi 23 mars, une application informatique est en cours de développement au niveau national qui va permettre un suivi quotidien de la mortalité, dès lors qu’un EHPAD ou un autre établissement médico-social aura signalé au moins un cas suspecté d’être infecté par le Covid 19 survenu dans l’établissement. Cette plateforme sera directement complétée par les EHPAD.

Jérôme Gutton, préfet de Saône-et-Loire, remercie par avance tous les étudiants ou diplômés, actifs ou retraités, aides-soignants, brancardiers, infirmiers, ou bien médecins,... qui se porteront volontaires pour renforcer les équipes des établissements de santé de Saône-et-Loire dans le cadre de l'opération #Renforts-Covid que l'Agence régionale de santé Bourgogne France-Comté vient de rejoindre. Ils peuvent dès à présent s'inscrire sur la plateforme https://www.renfort-covid.fr/.

Il remercie chaleureusement les établissements médicaux y compris du secteur privé, leurs médecins, leurs soignants et leurs personnels, qui se mobilisent au quotidien.

La bonne coopération entre tous les acteurs du champ médical et médico-social est un atout pour la Saône-et-Loire.

Le préfet remercie les maires de ne pas hésiter à informer, au moins par messagerie, les sous-préfets de leur arrondissement de toute difficulté grave rencontrée.

Consultez les sources et sites officiels :

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter @Prefet71 et Facebook @Prefet71

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter @arsbfc et Facebook @arsbfc

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

 


 

Le 23 mars - 93 personnes étaient hospitalisées dans les Centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, Le Creusot et Paray-le-Monial, dont 12 en réanimation (chiffres ARS). La préfecture met en place une adresse mail pour celles et ceux qui souhaitent faire un don d'équipements de protection.

Cinq personnes sont décédées, quatre à l’hôpital de Mâcon et une à l’Hôpital de Chalon-sur-Saône.

Depuis le 12 mars, vingt personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. Les victimes décédées dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ou à domicile ne figurent pas dans ces chiffres.

Depuis le début de l’épidémie, 276 personnes ont été testées positives au Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des malades originaires de Saône-et-Loire qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment. Ils donnent néanmoins la mesure de la gravité de la situation.

Marchés

Tous les marchés (couverts ou non) sont désormais interdits. Le préfet pourra, après avis du maire, accorder une autorisation d’ouverture des marchés alimentaires. Ceux-ci devront répondre à un besoin d'approvisionnement de la population et les conditions de leur organisation et les contrôles mis en place devront garantir la santé publique. Le préfet de Saône-et-Loire a demandé aux sous-préfets d’arrondissement de se rapprocher des maires pour examiner et encadrer les demandes éventuelles.

Restrictions de déplacements

Jusqu’au 31 mars 2020, seuls les déplacements suivants sont autorisés (avec une attestation dérogatoire de déplacement téléchargeable sur www.saone-et-loire.gouv.fr) :

- les trajets entre le domicile et le lieu de travail ;

- les déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l'activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements autorisés ;

- les déplacements pour motifs de santé à l'exception des consultations et soins pouvant être assurés à distance et, sauf pour les patients atteints d'une affection de longue durée, de ceux qui peuvent être différés ;
- les déplacements pour motif familial impérieux (assistance des personnes vulnérables, garde d'enfants) ;
- les déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ;
- les déplacements résultant d'une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l'autorité de police administrative ou l'autorité judiciaire ;

- les déplacements résultant d'une convocation émanant d'une juridiction administrative ou de l'autorité judiciaire ;
- les déplacements aux seules fins de participer à des missions d'intérêt général sur demande de l'autorité administrative et dans les conditions qu'elle précise.

Pour la journée du 23 mars, 80 policiers et 400 gendarmes ont été mobilisés pour faire respecter les mesures de restriction des déplacements en Saône-et-Loire.

Appels aux dons d’équipements

La préfecture met à disposition une adresse de messagerie pref-covid19@saone-et-loire.gouv.fr à l’attention de tous ceux, particuliers comme professionnels, qui souhaiteraient faire don d’équipements de protection (masques, charlottes, surblouses, gels hydroalcooliques,…) aux établissements de santé. Les modalités de collecte seront précisées au cas par cas après contact avec les donateurs. La répartition des matériels ainsi collectés sera fait en lien avec l’Agence régionale de santé.

 

 


Aujourd’hui 22 mars, 69 personnes étaient hospitalisées, selon l’Agence régionale de santé, dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 7 en réanimation.

Communiqué de la préfecture de Saône-et-Loire

Quatre personnes sont décédées aujourd’hui. Quinze personnes sont décédées depuis le 12 mars en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. 

Depuis le début de l’épidémie, 243 personnes ont été testées positives au Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Les tests de dépistage du Coronavirus-Covid19 sont prioritairement réservés aux patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables. 

Les personnes testées positives au Coronavirus-Covid19 dont l’état de santé ne nécessite pas de soins hospitaliers sont suivies à domicile. Certaines des personnes diagnostiquées par les médecins de ville peuvent également être suivies à domicile.

Ces chiffres ne tiennent pas non plus compte des malades originaires de Saône-et-Loire qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment. Ils donnent néanmoins la mesure de la gravité de la situation.

Pour la journée du 22 mars, 90 nouvelles contraventions ont été dressées par les policiers et les gendarmes pour non-respect des mesures de restriction des déplacements, ce qui porte à 740 le nombre de contraventions établies depuis le 17 mars en Saône-et-Loire. 

Chaque jour, en préfecture se tient autour du préfet une réunion constituée notamment du président du Conseil départemental, du représentant de l’association des maires, de la déléguée territoriale de l’ARS, des sous-préfets d’arrondissement, et de plusieurs autres services, pour examiner la situation sanitaire, les questions d’ordre public et de continuité économique.

« Personne ne doit s’approcher de nous. Nous ne devons nous approcher de personne. »

Informez-vous sur le coronavirus- Covid 19 à travers les sources et sites officiels :

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71

 


200 personnes ont été verbalisées ce seul samedi 21 mars. La préfecture appelle au strict respect des règles de circulation et des gestes barrières. 

Le 21 mars, 55 personnes étaient hospitalisées, selon l’Agence régionale de santé, dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 7 en réanimation. Environ 150 personnes seraient suivies à domicile.

Depuis le début de l’épidémie, plus de 200 personnes auraient été testées positives Coronavirus-Covid19. Les tests sont réalisés par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot, Montceau-les-Mines et Paray-le-Monial. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints. Les tests de dépistage du Coronavirus-Covid19 sont prioritairement réservés aux patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables. 

Deux personnes sont décédées hier. Onze personnes sont décédées depuis le 12 mars en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire. 

Ces chiffres ne tiennent pas compte des malades qui pourraient être soignés à Lyon, Dijon, Roanne ou Nevers notamment 

Pour limiter cette propagation, des mesures de restrictions de déplacement sont en vigueur depuis le 17 mars. Malgré cela, certaines personnes, en nombre limité, continuent à ne pas les respecter, multipliant ainsi les risques de développement de l’épidémie. Hier 21 mars, policiers et gendarmes ont verbalisé près de 200 personnes qui ne se conformaient pas aux obligations.

Ce sont au total près de 650 contraventions d’un montant unitaire de 135 €  qui ont été dressées depuis le 17 mars. Une personne a été placée en garde à vue à Chalon-sur-Saône pour avoir circulé de façon répétée sans attestation de déplacement dérogatoire, en application de l’article 223-1 du Code pénal (« Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende »).

Des commerces alimentaires devant lesquels stationneraient régulièrement plusieurs personnes malgré les consignes pourraient être prochainement fermés.

Le virus ne court pas. Il se propage à travers les contacts humains. C’est le comportement de chacun qui fait la différence. Les mesures barrières et les restrictions de circulation doivent être observées très strictement :

    • se laver très régulièrement les mains, 
    • tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, 
    • utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, 
    • saluer sans se serrer la main et sans embrassades, 
    • respecter une distance d’1 mètre au moins entre les personnes
    • limiter les déplacements et les contacts. 

 

Soyons tous responsables et solidaires.

Informez-vous sur le coronavirus- Covid 19 à travers les sources et sites officiels :

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71

Photo : le préfet Jérôme Gutton le 16 mars à la préfecture de Mâcon

CORONAVIRUS : Plus de retours à domicile que d'hospitalisations pour la 1ère fois en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
427 décès sont à déplorer dans les hôpitaux de la région et 249 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 1 200 patients sont sortis d'hospitalisation.

Coronavirus - Covid-19 : 36 patients sont en réanimation dans les hôpitaux de Saône-et-Loire

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - 189 personnes étaient hospitalisées ce mercredi.

MÂCON – Coronavirus : Le laboratoire d'analyse départemental a fait ses premiers tests covid-19

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 090422 - 1.jpg
C'est une très petite quantité qui a été livrée ce jeudi par le seul hôpital de Mâcon. Frédéric Brochot, président du laboratoire Agryvalis, espère une plus grande réactivité du préfet dans les prochains jours. Explications. Un projet de sérologie est à l'étude. A découvrir aussi, la méthode d'analyse.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'acitivté des médecins généralistes et des spécialistes en forte baisse

L’Union Régionale des Professionnels de Santé Médecin Libéral en Bourgogne Franche-Comté rappelle qu'il ne faut pas renoncer au soin quand son état justifie un suivi régulier.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 222 305 foyers vont recevoir un chèque pour aider au paiment des factures d'énergie

Il va arriver dans votre boite aux lettres dans les jours qui viennent, si vous êtes éligible. Vérifiez votre éligilité.

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.ses sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...