lundi 28 septembre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

Communiqué du ministère du Travail

 

Depuis plusieurs semaines, notre pays fait face à la propagation d’une épidémie sans précédent, conduisant le chef de l’État à demander à chacun d’assurer la poursuite de son activité dans des conditions de sécurité sanitaire satisfaisantes. Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont essentielles à la vie économique du pays et à son fonctionnement, en contribuant à des besoins du quotidien des Français comme le logement, l’eau, l’énergie, la gestion des déchets, les transports et les télécommunications. Il est donc nécessaire d’œuvrer à la poursuite de leur activité, pour éviter une mise à l’arrêt totale des chantiers, qui déstabiliserait non seulement les entreprises concernées mais aussi l’ensemble de la chaîne économique.

Le Gouvernement mesure les difficultés que peuvent rencontrer ces professions dans la mise en place des gestes barrières, mais aussi dans leur capacité à s’approvisionner en matériaux et matériels et à mobiliser le personnel nécessaire. Cela a conduit au ralentissement, voire à l’arrêt, de nombreux chantiers dans le pays depuis le début de cette semaine.

Aussi, à l’issue d’échanges soutenus au cours des derniers jours, les représentants des entreprises du BTP et le Gouvernement se sont accordés sur plusieurs principes permettant de renforcer, dans les tout prochains jours, la continuité de l’activité du secteur et la poursuite des chantiers.

La protection des salariés est une priorité absolue et a toujours été au cœur de toutes les préoccupations. La sécurité du travail sur les chantiers doit donc être assurée à travers des procédures adaptées, notamment pour respecter les gestes barrières et maintenir les distances entre salariés. Dans de nombreux cas, des réorganisations ou des ajustements des pratiques pourraient permettre la poursuite de l’activité. A cet égard, il est rappelé que, selon le droit du travail, la responsabilité de l’employeur n’est engagée que s’il ne prend pas les mesures de prévention utiles pour la protection des salariés et qu’il s’agit d’une obligation de moyens.

Pour préciser l’ensemble des mesures et des procédures applicables et accompagner les professionnels du secteur, les organisations professionnelles des entreprises du bâtiment et des travaux publics diffuseront dans les prochains jours un guide de bonnes pratiques, préalablement validé par les Ministères du Travail et des Solidarités et de la Santé. Réalisé en lien avec les professionnels intervenant sur les chantiers et avec l’appui des experts de l’Organisme professionnel de prévention du Bâtiment et des Travaux Publics (OPPBTP), il donnera, pour toutes les entreprises de toutes tailles, une série de recommandations pour assurer des conditions sanitaires satisfaisantes sur les chantiers et poursuivre les activités.

Dans le cas des chantiers de travaux publics, comme par exemple les infrastructures de transport ou les travaux de voirie, les grands maîtres d’ouvrage au niveau national et les préfets au niveau local coordonneront et prioriseront les chantiers à poursuivre ou à relancer.

Dans le cas de chantiers très complexes, un délai pourra être nécessaire afin de définir des procédures adaptées. De même, une attention particulière sera portée au cas des chantiers au domicile des particuliers lorsque ceux-ci sont présents.

L’État salue d’ores et déjà la responsabilité des entreprises qui ont décidé de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour à la fois répondre aux urgences, sécuriser les chantiers suspendus et poursuivre les travaux. Cela concerne également l’amont et l’aval de la chaîne, de la distribution de matériaux à la maîtrise d’ouvrage en passant par les activités de contrôles ou encore la maîtrise d’œuvre.

Pour les entreprises et salariés de l’ensemble du secteur du BTP impactés par la baisse d’activité, les mesures d’urgence prévues par le Gouvernement, notamment l’assouplissement de certaines procédures, la mise en place de mesures d’activité partielle ou encore le recours au fonds de solidarité en cours de mise en place, s’appliqueront de manière rapide sur tout le territoire national, en particulier en termes de délais de réponse et de versements aux entreprises, compte-tenu de leurs difficultés de trésorerie et sur la base de justificatifs simples.

Enfin, le Gouvernement invite les donneurs d’ordre et entreprises à ne pas rechercher la responsabilité contractuelle des entreprises, de leurs sous-traitants ou fournisseurs qui, lorsque les conditions d’exécution ne permettaient plus de garantir la santé et la sécurité de leurs salariés, ont dû suspendre leur activité.

 

MACON : Le Kwartz, un futur immeuble de bureaux à Marbé

immeuble bureaux Kwartz.jpg
Le projet immobilier, qui verra le jour à Marbé, boulevard du Général de Gaulle, a été présenté ce jeudi à la Maison des Vins de Mâcon en présence de nombreux élus, dont le maire de Mâcon.

MÂCON : bébé 9 va grandir encore !

BEBE9 MACON 23092020.jpg
A voir : Grosse affluence ce matin au magasin. A lire aussi : Le gérant a dévoilé son projet d'agrandissement à macon-infos.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région vise à encourager et renforcer l'économie sociale et solidaire

REGION BFC ESS.jpg
La collectivité a organisé récemment la conférence régionale de l'ESS à Dole, dans le Jura. En 2020, le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté consacre 8,6 millions d'euros au secteur de l'ESS.

MÂCON : La boutique éphémère accueille « Elo’Création »

boutique éphémère Elo'Créations.jpg
Élodie Briday inaugurait ce midi sa boutique dans l’espace proposé par la Ville, rue Franche.

MACON : Thierry Valdor se prépare à ouvrir un centre d'affaires au sein de Locow - coworking

Locow bureaux Mâcon.jpg
L’entreprise implantée depuis deux ans près de la gare, en centre ville de Mâcon, va franchir un nouveau cap dans son développement en janvier avec la création d’un espace de bureaux.

ECONOMIE - Michel Suchaut : « Un redressement de l’activité en Bourgogne Franche-Comté est à noter sur le mois de juillet »

SUCHAUD CCI CD1809.jpg
A l'invitation d'André Accary à l'assemblée départementale, le Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Saône-et-Loire a donné une photographie de la situation économique en Saône-et-Loire et en région avec les derniers chiffres dont il dispose. Redressement, oui, mais...

MÂCON : AUM BIOSYNC remporte le concours « 10 000 Startups pour changer le monde »

AUM BIOSYNC MACON STARTUP - 1.jpg
Et donne son prix d’une valeur de 50 000€ aux orphelins de sapeurs-pompiers

Pandémie de covid-19 : 100 milliards d'€ pour la relance de l'économie française

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Le plan de relance présenté aux députés jeudi a reçu l'accueil favorable du député Benjamin Dirx et du MEDEF 71. À voir, toutes les mesures du plan. À lire aussi, la réaction de la CAPEB 71 en matière de soutien à la rénovation énergétique des bâtiments.

VITICULTURE - Vignerons des Terres Secrètes : La diversité fait la bonne santé de la cave coopérative

AG2020 VIGNERONS TERRES SECRETES - 8.jpg
Les Vignerons des Terres Secrètes on tenu leur assemblée générale vendredi, un mois avant le ban des vendanges. Le Président Michel Barraud accueillait exceptionnellement les adhérents de la coopérative à la salle des fêtes municipale du fait des conditions sanitaires particulières. 139 coopérateurs étaient présents ou représentés, sur les 266 membres du groupement.

MÂCON - Cave à Musique : « la réouverture sera t-elle possible au 1er septembre ? Besoin de réponses »

« Conseil de défense du 10 juillet : le secteur de la Culture n'a même pas été mentionné » s'inquiète l'équipe de direction de la Cave dans un communiqué transmis cet après-midi, et dans lequel elle alerte sur une situation très préoccupante.

MACON : Deux jeunes créatrices mâconnaises s’installent dans la boutique éphémère

boutique éphémère juin.jpg
Célia Boudali, créatrice de bijoux, et Chloé De Barros, créatrice de prêt-à-porter, se sont rencontrées sur les réseaux sociaux et sont les premières de la période post-confinement à louer, pour une semaine, l'espace dédié de la rue Franche.

Mesures en faveur de l’apprentissage : l’ESMP vous accompagne dans le recrutement de vos futurs talents

Les entreprises qui recruteront un apprenti entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 bénéficieront d’une aide exceptionnelle de l’Etat de 8.000 € pour l’embauche d’un majeur !

MÂCONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Trois nouveaux dispositifs d'aide aux commerçants et artisans, et un appel à la consommation

COURTOIS ROBIN MBA - 2.jpg
Jean-Patrick Courtois, président de MBA, et Christine Robin, vice-présidente en charge de l'Economie, ont présenté ce matin en conférence de presse les trois nouveaux dispositifs d'aide financière en cours de création à destination des commerçants de centres villes et de centres bourgs.

Déconfinement : l’enquête CPME auprès de 3000 entreprises fait clairement apparaitre les difficultés de la reprise d’activité

Dans une entreprise sur deux (52%), l’ensemble des salariés a réintégré physiquement l’entreprise tandis que 41% maintiennent encore une partie, ou la totalité, de leurs effectifs en chômage partiel.

AUTOMOBILE - Marie-Guite Dufay : « Un plan de relance qui concilie compétitivité, transition écologique et souveraineté industrielle de la filière »

Le site de Sochaux est directement concerné, la Région Bourgogne - Franche-Comté y a investi plus de 7 millions d'€.

MÂCON-CHARNAY : L'Entretien surmonte la crise en investissant

LENTRETIEN CHARNAY 1905 - 7.jpg
Voilà une entreprise qui intervient dans un domaine incontournable : la propreté.

DÉCONFINEMENT : Le MEDEF, la CFDT et la CFTC main dans la main pour la reprise

Les trois organisations ont signé une déclaration commune

MÂCON - Marché de la place Gardon : Le charcutier se porte bien, c'est plus dur pour les autres

MARCHE PLACE GARDON 2304 - 3.jpg
Comme ailleurs dans le Mâconnais, excepté à Cluny, les marchés ont été ré-ouverts ces quinze derniers jours. Ce matin place Gardon, trois artisans-commerçants étaient présents.

ECONOMIE : "Réfléchir dès à présent aux possibilités de proroger les aides" souhaite la CPME71

L'organisation patronale régit à l'allocuation du président de la République hier soir.