vendredi 29 mai 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

« Mes amis, je suis dans une colère noire...

Muriel Pénicaud, ministre du Travail, s'en est prise aux entreprises du BTP qui décident de fermer leur activité du fait de la mise en confinement. Elle qualifie cette attitude de "défaitisme" alors que le pays traverse sa crise la plus grave depuis la seconde guerre mondiale.

Je suis outré de tels propos. Nous avons décidé de fermer nos entreprises en raison de la spécificité de nos travaux. Nous ne pouvons pas garantir les "gestes barrières" d'une part, mais surtout la plupart de nos clients publics (Conseils départementaux, Conseils régionaux, collectivités) nous a ordonné de quitter nos chantiers (O.S. arrêt de chantier).

Donc Mme Pénicaud, nous n'allons pas nous présenter sur les chantiers alors que les donneurs d'ordre nous en interdisent l'accès !

Pour la mise en place des gestes barrières, il nous faut du gel, des masques, la distance de 1m etc. Mme Pénicaud, venez avec moi, je vous invite une journée sur un chantier pour voir la vraie vie de compagnon du bâtiment et vous verrez qu'à des dizaines de reprises la distanciation de 1m est IMPOSSIBLE à tenir ! Si demain un compagnon est déclaré positif au coronavirus, Mme Pénicaud, vous viendrez me trainer au pénal pour mise en danger de la vie d'autrui...

Par contre, je  me permets le constat suivant : Mme Pénicaud, en terme de protection des salariés, je pense que les agents des hôpitaux travaillent dans des conditions déplorables en l'absence de protections individuelles efficaces. L’hôpital de Mâcon nous a sollicité ce jour pour fournir des combinaisons TYVEK classe 3 Type 5/6. Nous les avons portées et fait don des derniers stocks que nous avions ce matin (110 unités).  

Mme Pénicaud, je ne sais pas si mon entreprise se relèvera de cette crise, mais sachez que je suis solidaire et pas défaitiste ! En revanche, je doute vraiment de votre capacité de votre capacité à gérer la suite du dossier.

J'ajoute que nous ne sommes pas aussi imbéciles que cela. Nous savons très bien qu'à l'issue de la crise, vous nous refuserez le chômage partiel mis en place par le gouvernement au prétexte que nous étions en droit d'aller au casse-pipe ! Tellement facile...

Bonne journée quand même.

Pierre BOST, le défaitiste de Mâcon

Alpes Bourgogne Construction

 

POLITIQUE : Jérôme Durain pose au Gouvernement la question de la responsabilité des élus locaux

Le Sénateur de Saône-et-Loire estime que « L'Etat qui décide de tout ne peut pas reporter sa responsabilité sur les élus locaux »

EXPRESSION POLITIQUE : « Les masques, où est la vérité ? » demande instamment Marie Mercier

La sénatrice de Saône-et-Loire fait part de la consternation, voire du dégoût des professions médicales et para-médicales...

Covid-19 : Les nouveaux élus de gauche au Conseil municipal de Mâcon veulent être impliqués

Dans une lettre adressée au maire, ils formulent quelques propositions et demande un effot de transparence.

Le sénateur Jérôme Durain demande au gouvernement des consignes claires concernant la gestion des masques

Lors de la séance de questions au gouvernement ce mercredi, le sénateur PS de Saône-et-Loire et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté a évoqué la réquisition par l'Etat des masques commandés par la Région.

EXPRESSION POLITIQUE : L’URDC demande plus d'«ambition» pour sauvegarder les entreprises

Présidant le groupe d'opposition URDC au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, François Sauvadet salue les mesures d’urgence prises par la majorité face à la crise sanitaire, tout en proposant d'ajouter des aides directes pour sauvegarder les entreprises et les emplois.

EXPRESSION POLITIQUE : Julien Odoul regrette « un rendez-vous en catimini »...

et appelle à l'union régionale autour des soignants et de la Bourgogne Franche-Comté. Le président du groupe Rassemblement national au conseil régional s'exprime dans un long communiqué avant l'assemblée de ce vendredi.

Toni Spinazze (CAPEB 71) : "La vie d’un artisan ou d’un ouvrier du BTP vaudrait-elle moins que celle de n’importe quel autre citoyen ?"

Il n'y pas que les médecins et le personnel soignant qui soient scandalisés par les manquements du Gouvernement... Après celle de Pierre Bost, patron de Alpes Bourgogne Constructions, la charge du président de la CAPEB 71 contre Muriel Pénicaud dans une lettre ouverte.