vendredi 10 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

Le 20 mars, 47 personnes étaient hospitalisées dans les Centres hospitaliers de Mâcon et de Chalon-sur-Saône, dont 6 en réanimation. Plus de 110 personnes testées positives sont suivies à domicile. Le point complet de la situation en Saône-et-Loire par la préfetecture.

Depuis le début de l’épidémie, en une quinzaine de jours, 170 personnes ont été testées positives Coronavirus-Covid19 par les centres hospitaliers de Mâcon, Chalon-sur-Saône, le Creusot et Montceau-les-Mines. Ce nombre représente seulement une partie des malades atteints car désormais les tests de dépistage du Coronavirus-Covid19 sont réservés aux patients hospitalisés, personnes à risques, personnels soignants et premiers patients d’un regroupement de personnes vulnérables.

Deux personnes sont décédées hier. Depuis le 12 mars, ce sont 9 personnes qui sont décédées en milieu hospitalier des suites du Coronavirus-Covid19 en Saône-et-Loire.

Tous les territoires de Saône-et-Loire sont désormais concernés par l’épidémie, notre département étant l’un des vingt-cinq départements français les plus touchés.

Chacun a un rôle à jouer pour faire barrière à l’épidémie. Le coronavirus se transmet principalement par les postillons, toux, éternuements lors de contacts étroits (même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux ou d’un éternuement, contact prolongé comme lors d’une discussion en l’absence de mesures de protection) avec une personne malade ou porteuse du virus sans symptôme. Un des vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées. Pour faire barrière au virus, il faut :

- se laver très régulièrement les mains,

- tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir,

- utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter,

- saluer sans se serrer la main et sans embrassades,

- respecter une distance d’1 mètre entre les personnes

- limiter les déplacements et les contacts.

Les mesures de restrictions de déplacements permettent de limiter les risques. Depuis mardi, des consignes fermes ont été transmises aux policiers et aux gendarmes pour dresser contravention à l’encontre des personnes qui ne se conformeraient pas aux obligations.

A ce jour, en Saône-et-Loire, 450 contraventions d’un montant de 135 € ont été dressées. Une personne a été interpellée pour avoir circulé de façon répétée sans attestation de déplacement dérogatoire. Elle fait l’objet d’une convocation devant le tribunal judiciaire de Chalon-sur-Saône en application de l’article 223-1 du Code pénal (« Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende »).

Deux personnes qui ont outragé et menacés les policiers lors d’un contrôle vendredi matin à Mâcon, ont été condamnées en comparution immédiate par le tribunal judiciaire de Mâcon à 3 et 4 mois de prison avec sursis.

 

Informez-vous sur le coronavirus- Covid 19 à travers les sources et sites officiels :

– www.gouvernement.fr/info-coronavirus

– plateforme téléphonique d’information nationale gratuite, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 : 0 800 130 000.

– ARS Bourgogne-Franche-Comté : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/, Twitter et Facebook @arsbfc

- services de l'Etat de Saône-et-Loire : http://www.saone-et-loire.gouv.fr/, Twitter et Facebook @Prefet71

CORONAVIRUS : Plus de retours à domicile que d'hospitalisations pour la 1ère fois en Bourgogne-Franche-Comté

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
427 décès sont à déplorer dans les hôpitaux de la région et 249 dans les établissements médico-sociaux depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Plus de 1 200 patients sont sortis d'hospitalisation.

Coronavirus - Covid-19 : 36 patients sont en réanimation dans les hôpitaux de Saône-et-Loire

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Actualisé - 189 personnes étaient hospitalisées ce mercredi.

MÂCON – Coronavirus : Le laboratoire d'analyse départemental a fait ses premiers tests covid-19

COVID19 AGRYVALIS LABORATOIRE MACON 090422 - 1.jpg
C'est une très petite quantité qui a été livrée ce jeudi par le seul hôpital de Mâcon. Frédéric Brochot, président du laboratoire Agryvalis, espère une plus grande réactivité du préfet dans les prochains jours. Explications. Un projet de sérologie est à l'étude. A découvrir aussi, la méthode d'analyse.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : L'acitivté des médecins généralistes et des spécialistes en forte baisse

L’Union Régionale des Professionnels de Santé Médecin Libéral en Bourgogne Franche-Comté rappelle qu'il ne faut pas renoncer au soin quand son état justifie un suivi régulier.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : 222 305 foyers vont recevoir un chèque pour aider au paiment des factures d'énergie

Il va arriver dans votre boite aux lettres dans les jours qui viennent, si vous êtes éligible. Vérifiez votre éligilité.

SAÔNE-ET-LOIRE : Trop de promeneurs.ses sur les voies verte et bleue le week end dernier !

Le constat a été fait par les forces de l'ordre. Les accès à ces voies pourraient être interdits par le préfet.

CORONAVIRUS - Covid-19 : « Détournement de masques, un vrai scandale ! » s'indigne André Accary

Le président du Conseil départemental de Saône-et-Loire dénonce, dans un communiqué, la réquisition par l'Etat des 2 millions de masques qui étaient attendus en Bourgogne-Franche-Comté ce début de semaine.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Alain Boissau : « Nous ne sommes pas à l'abri d'un rebond »

HOPITAL MACON COVID 6AVRIL222 - 1.jpg
Cette phrase prononcée en conférence de presse par Alain Boissau, directeur par intérim de l'hôpital, résume toute la mobilisation des soignants, des médecins, des personnels administratifs et de la société civile, des entreprises notamment, mais pas seulement, pour faire face.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...