vendredi 5 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

MALADE CORONAVIRUS MACON2.jpg

 

« Mon papa, 63 ans, a été hospitalisé le 5 mars pour une rééducation respiratoire afin d'être opéré avec le moins de risque possible, car il est atteint d'une BPCO (incapacité respiratoire). Il est sous oxygène 24h/24h.

L'opération était programmée pour le vendredi 13 mars, mais la veille de l'opération, il a commencé à avoir de la fièvre.  Les soignants l'ont alors isolé en chambre, seul, et lui ont fait les tests. À 21h15, la bombe tombe : mon papa a contracté le coronavirus. Le choc sachant que le coronavirus engendre des problèmes respiratoires sur les personnes faibles, malades... mon papa étant atteint de  graves soucis pulmonaire, nous avons, ma famille et moi, tout de suite pensé au pire, qu'il ne s'en sortirait pas.

Il a été transféré au service dédié aux personnes atteintes du coronavirus immédiatement. Au début, la fièvre n'était pas trop élevée... 38.5... 38.7... puis 39 et 40 le mardi 16 mars à j+5 du coronavirus, avec une saturation en oxygène à 86... 89.

Ce jour-là, mon papa au téléphone le matin me dit de demander à mon entourage de ne pas lui téléphoner car il est fatigué et veut se reposer. J'ai paniqué, pensant au pire, qu'il n'allait pas s'en sortir. De plus, ce fameux 16 mars était aussi les 12 ans du décès de ma maman.

1h après mon papa me téléphone et me dit que le médecin est passé le voir en chambre lui annoncer qu'il pouvait rentrer chez lui demain, donc le 17 mars.

De colère, je téléphone à une infirmière pour lui demander des explications, qu'elle n'a pu me donner. Agacée, j'ai fait comprendre qu'il était inadmissible de faire sortir une personne à j+5 du coronavirus, en plus atteinte d'une BPCO. J'ai aussi expliqué que mon papa vivait seul qu'il allait être très difficile pour mon frère et moi de nous occuper de lui comme il se doit, car nous sommes confinés chez nous avec nos enfants.

Le lendemain, le médecin est passé de nouveau dans la chambre de mon papa en lui annonçant qu'il restait 48h de plus car je n'étais pas d'accord avec le fait qu'il sorte si précocement. Il avait demandé l'avis d'un de ses confrères qui lui avait recommandé aussi de garder mon  papa à l'hôpital. Fort heureusement, car la nuit suivante, il était toujours à 40 de température avec une saturation en oxygène de 86. L'état de mon papa a beaucoup varié pendant cette période.

Nous sommes 48h plus tard, le jeudi 18 mars, il est rentré chez lui encore contagieux pendant au moins 1 semaine.

Il est miraculé de cette saloperie car ce n'était pas gagné d'avance compte tenu de ses gros problèmes pulmonaires. Le chemin n'est pas terminé mais je crois en lui, et je souhaite, malgré ce différent avec le médecin, dire un grand merci et donner tout mon respect et ma reconnaissance à l'équipe médicale qui l'a eu en charge. Ce sont de vrais héros. »

La situation reste diffcile à vivre pour Lucy, qui vit, comme tout le monde, en confinement avec son mari et ses deux enfants, 12 et 8 ans. Ils ne peuvent évidemment pas se voir.

Patrick, le papa convalescent, est donc rentré chez lui, à Laizé. Il bénéficie de la visite à domicile d'une infirmière et d'une aide soignante. Il a tenu également à exprimer sa reconnaissance envers le personnel soignant.

 

La photo d'illustration (nice-matin) ne montre pas Lucy et son papa, qui n'ont pas souhaité apparaître.

TOURISME : Et si la saison estivale en Mâconnais-Beaujolais était sauvée ?...

reprise office tourisme Mâcon (17).JPG
Louis-Mickaël Grall, directeur de l’office de tourisme ddu Mâconnais-Beaujolais, pense avoir de bonnes raisons de regarder les prochains mois avec optimisme en l'absence d’une nouvelle vague épidémique.

DAVAYÉ - Viticulture : 300 emplois à pourvoir via la formation tractoriste à l'ABC Agro bio campus

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Egalement 16 places en bac pro Vigne et vin ! A voir, l'infographie qui présente l'emploi viticole en France et en Saône-et-Loire.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Une plate-forme numérique pour les professionnels de la santé mentale

Depuis sa mise en place en 2018, le Conseil local en santé mentale du Mâconnais Sud Bourgogne, rattaché au Contrat local de santé, s'est employé à créer du lien, à développer une culture commune ou encore à fédérer et coordonner les initiatives locales dans un esprit de complémentarité. C'est ainsi que le projet ambitieux de création d'un portail dédié à la santé mentale a vu le jour, aidé pour…

MACON-CHARNAY : Le plaisir de la liberté retrouvée sur les voies verte et bleue

MACON VoieBleueVerte.jpg
En ce premier dimanche de dé-confinement, petits et grands ont affiché le plaisir de se balader à nouveau sur les voies bleue et verte, sous un soleil radieux, en famille ou entre amies, à pied, à vélo ou en roller. Notre reportage photos.

MÂCON : Le Secours populaire a besoin de dons

SECOURS POP MACON COVID - 6.jpg
Car « les demandes sont en hausse constante » et l'argent manque pour acheter des produits de 1ère nécessité

TRIBUNAL DE MÂCON – Mahrez Abassi, président  : « On a toujours été là ! La justice n'a pas fermé ses portes »

PALAIS JUSTICE TRIBUNAL MACON COVID.jpg
La Justice à Mâcon est restée ouverte et accessible pendant tout le confinement a souligné le président ce jeudi au cours d'un point presse. Etat des lieux et état d'esprit.

MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE : Les enjeux du numérique renforcés par la crise

Le PETR jouera pleinement son rôle dans la réduction des inégalités numériques.

CORONAVIRUS : « Proposer et agir en pensant à l’après » avec la JCE du Mâconnais-Val de Saône

La Jeune Chambre Economique du Mâconnais Val de Saône participe à une réflexion avec les membres régionaux de son mouvement pour soutenir l’agriculture locale et imaginer des solutions à mettre en place après le confinement et l’épidémie.

MACON : « Santé Services » se mobilise depuis le début du confinement pour répondre au mieux à vos besoins

SANTE SERVICE CHARNAY - 1.jpg
Publi-information - Gel Hydro alcoolique, Auto Percuteurs bactéricides/virucides, Savon Doux, Masques barrière… face à cette crise, nous avons trouvé les solutions pour pouvoir vous approvisionner au quotidien, sur la quasi-totalité de vos besoins, dans le respect des mesures d’hygiène imposées (particulier, professionnel médical, EHPAD, Hôpital, Entreprise locale etc.)

MÂCON ET ALENTOURS - Confinement : Les Productions du Cygne livrent des paniers lectures !

PANIER LECTURE PRODUCTIONS CYGNES MACON - 1.jpg
La Librairie du Cygne se mobilise pendant la crise sanitaire en livrant des paniers lectures à domicile sur Mâcon et alentours. Plusieurs thématiques existent (livres enfants, polars, romans...). C'est simple et rapide : sélectionnez, recevez, lisez !

DAVAYÉ : Les portes du lycée Lucie Aubrac sont ouvertes, virtuellement !

PORTES OUVERTES VITUELLES LYCEE LUCIE AUBRAC DAVAYE - 1.jpg
Publi-information - Le proviseur Jean-Philippe Lachaize explique le pourquoi de cette innovation, grande première dans la région.

PRISSÉ : La distribution du Locavor explose !

LOCAVOR MACON PRISSE VTS - 1.jpg
C'est le phénomène du moment, dopé par la crise sanitaire, si vous voulez bien me passer l'expression...

MACONhabitat et la proximité à distance : Coup de chapeau aux correspondants de quartiers et agents d'entretien

AGENTS MACON HABITAT - 4.jpg
Face à la crise sanitaire inédite actuelle et les mesures de confinement imposées par le Gouvernement, MACONhabitat a adapté son activité. S’il est des entreprises qui ont cessé leur activité, ce n’est pas le cas du bailleur de l’agglomération mâconnaise qui a réinventé son mode de fonctionnement pour répondre aux besoins de ses locataires.

CONSO : Soyons acheteurs pro-local, soutenons l'es-prix !

AMAZON VS BUREAU VALLEE 15043 - 1.jpg
Vous êtes plutôt Amazon ou Bureau Vallée ?... La différence n'est pas que dans le prix, dans l'esprit aussi... Soutenons l'es-prix ! Explications.

PHOTOS : Pas besoin d'aller bien loin pour s'émerveiller, la suite

PRINTEMPS5 - 5.jpg
Les très belles photos de Joseph, Marie T., Marie R. et Alain. Actualisé : D'autres superbes photos signées Dominique, Marilou, Joseph, Alain B. et Alain F. Actualisé ce mercredi avec les photos de Pascal, Sandrine, Alain C., Hélène. ACTUALISÉ ce lundi avec les photos de Elisabeth, Najia, Frédérique etc.

REGION DE MÂCON : Les gendarmes sur le pont dans le Sud-Mâconnais

GENDARMES CONTROLES COVID CHAINTRE - 4.jpg
Ils étaient une trentaine mobilisés cet après-midi, sous le commandemant du colonel Nicolas Matthéos, commandant du groupement de gendarmerie de Saône-et-Loire, du commandant de la gendarmerie de Mâcon Fabrice Jandin, et du commandant en second de l'escadron de sécurité routière le capitaine Nicolas Millery.

HÔPITAL DE MÂCON : Il lance une grande enquête téléphonique pour avoir des données statistiques covid-19

L'enquête est réalisée par les agents de l'Agglomération MBA. Vous pouvez répondre tranquillement si vous êtes sollicité.e.

CORONAVIRUS : Préserver sa santé mentale et être aux côtés des malades

0800.jpg
La lettre du PETR Mâconnais-Sud-Bourgogne vous dit tout ce qu'il faut savoir en cette période de confinement.

CORONAVIRUS : 3 amendes en moins d'une heure à Charnay

CONTROLE POLICE MACON CORONAVIRUS CHARNAY - 1.jpg
ACTUALISÉ à 18h - 14 PV ont été dressés ce mercredi après-midi

DAVAYÉ : Portes ouvertes annulées au lycée Lucie Aubrac

POMARS2020 LYCEE LUCIE AUBRAC DAVAYE - 1.jpg
ACTUALISÉ jeudi soir : Suite aux annonces présidentielles, les portes ouvertes sont annulées.