conférence 8 mars Mâcon.jpg

Vendredi 6 mars a eu lieu à la Médiathèque de Mâcon une conférence-débat sur Olympe de Gouges, organisée par le Collectif du 8 mars dans le cadre de la Journée internationale pour les droits des femmes (communiqué).

 

"Animée par Anne Gaudron, présidente de la Ligue des Droits de l’Homme des Pyrénées Orientales (LDH), cette conférence autour de la vie d’Olympe de Gouges et de ses œuvres (ses textes politiques comme ses pièces de théâtre) a permis de mieux comprendre l’évolution des droits des femmes depuis 1791 à nos jours, et de mettre en perspective ses pensées et ses actions avec le combat actuel pour la reconnaissance de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Ce fut de nouveau, malheureusement, l’occasion de rappeler que le 8 mars n’est pas la Journée de LA femme, à l’occasion de laquelle on lui offrirait des fleurs, on lui organiserait des ateliers de décoration, on lui proposerait des séances de relaxation et de bien-être, mais qu’il s’agit de la journée DES femmes (femmes plurielles, uniques et différentes à la fois, qui ne se reconnaissent pas sous l’apparence d’un soi-disant idéal féminin), et plus particulièrement de leurs DROITS.
Ce fut aussi l’occasion de rappeler que de nombreuses femmes, en collectifs ou individuellement, se sont battues depuis plusieurs générations, et se battent encore, dans le monde, pour obtenir des droits, les faire appliquer et les défendre. Alors que l’on assiste à des prises de conscience importantes et à des avancées législatives et sociétales dans certaines parties du monde (grâce au mouvement #MeToo, par exemple), on assiste aussi à une importante régression des droits des femmes dans d’autres parties (interdiction de l’IVG, par exemple). Comme l’a expliqué Anne Gaudron, « toutes les révolutions ayant entraîné des réactions », les femmes doivent rester vigilantes et lutter pour maintenir et développer leurs droits.

Ce sont environ 120 personnes qui ont assisté à la conférence et ont débattu ensuite sur les droits des femmes handicapées, sur l’inégalité des salaires entre les femmes et les hommes, sur les violences faites aux femmes au travail, dans la rue et dans la sphère intime, sur la précarité des femmes vivant seules, sur l’avenir des femmes futures retraitées, et sur les lois visant, à travers la parité, à réduire les disparités entre les femmes et les hommes dans les domaines des salaires, de l'emploi, de l'éducation, de la représentation des femmes dans les instances de pouvoir politique et économique.

Du 7 au 14 mars est présentée dans le hall de la Médiathèque de Mâcon une exposition sur le parcours de 17 femmes, originaires de 8 pays, appartenant au monde littéraire, culturel, scientifique et sportif, et qui, depuis Olympe de Gouges, ont marqué l’Histoire universelle des droits humains par un acte de résistance ou ont permis, par leur action, une avancée pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Le fil rouge de l’exposition est « la Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne » qu’Olympe de Gouges a écrite en 1791.

Le Collectif du 8 mars regroupe 9 associations présentes sur le Mâconnais : Femmes Solidaires, A.M.i, CGT Retraités, LDH, Artisans du Monde, Amnesty International, LSR, Le Secours Populaire Français, CDIFF.

La réalisation de l’exposition est une œuvre collective et collaborative entre la Ligue des Droits de l’Homme et la Ligue de l’Enseignement."

 

 8 mars femmes solidaires Mâcon.jpg

La conférencière, Anne Gaudron, et deux organisatrices, Catherine Amaro et Joëlle Marzio (de droite à gauche)

8 mars femmes solidaires Mâcon 4.jpg

8 mars femmes solidaires Mâcon 6.jpg

Intervention pour l'association A.M.i 71

8 mars femmes solidaires Mâcon 5.jpg

8 mars femmes solidaires Mâcon 2.jpg

8 mars femmes solidaires Mâcon 8.jpg

Quelques panneaux de l’exposition

8 mars femmes solidaires Mâcon 7.jpg

8 mars femmes solidaires Mâcon 9.jpg