dimanche 24 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

carte bourgogne franche comté.jpg

Actualisé ce 9 mars avec le communiqué de l'ARS

Communiqué de l'Agence Régionale de Santé du 9 mars 2020 :

 

Coronavirus-COVID-19 / Point de situation :  119 cas recensés en Bourgogne-Franche-Comté

Cent-dix-neuf malades testés positifs au COVID-19 sont recensés en Bourgogne-Franche-Comté ce 9 mars.

A l’exception de la Nièvre, tous les départements sont concernés dans des proportions très variables. Le CHU de Besançon a activé un plan blanc.

Santé  publique  France, qui  assure  le  suivi  de  la  situation  épidémiologique  liée  au  coronavirus-COVID-19,  comptabilise  ce  lundi  9  mars,  119  personnes  testées  biologiquement  et  identifiées comme positives au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

Depuis hier, ce sont donc 7 nouveaux cas qui ont été recensés dans la région. 

Ces nouveaux patients sont tous pris en charge par le CHU de Besançon, qui a activé un plan blanc.

La  mesure  permet  à  l’établissement  d’adapter  son  organisation  (annulation  des  formations, report des RTT, changements d’affectation ou modifications d’horaires si nécessaire...) Le  plan  s’ajoute  aux  mesures  d’ores  et  déjà  mises  en  place  comme  la  déprogrammation  de certaines  opérations  de  chirurgie  ou  la  mise  en  fonctionnement  d’une  deuxième  salle  de régulation au centre 15, dédiée aux appels sur le coronavirus.

Doubs et Pôle métropolitain

A l’exception de la Nièvre, tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté sont confrontés au  COVID-19  dans  des  proportions  toutefois  très  variables,  le  Doubs  et  le  Pôle  métropolitain Nord Franche-Comté concentrant la grande majorité des cas.

La majorité des patients sont pris en charge à domicile, avec une surveillance quotidienne.

L’ARS  Bourgogne-Franche  Comté  est  pleinement  mobilisée  pour  coordonner  en  temps  réel  et sur chacun de ses territoires une réponse proportionnée à la situation qui reste très évolutive. Au stade 2, l’objectif reste de freiner la diffusion du virus, d’informer la population et de préparer le système de santé.

Au même titre que les directions des hôpitaux peuvent activer un plan blanc, les établissements pour  personnes  âgées  dépendantes (EHPAD)  disposent du  levier  du  plan  bleu, qu’il  leur  a  été demandé d’activer et qui prévoit notamment un renforcement des mesures d’hygiène et de suivi des résidents.

Concernant  les  EHPAD, les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction  de  l’établissement,  sont  fortement  déconseillées  (les  personnes  mineures  tout particulièrement).  Les  personnes  symptomatiques  sont  interdites  de  visite.  Les  services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées. 

Concernant les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées : 

- Pas plus d’une personne par visite ; 

- Interdiction des visites pour les personnes mineures ; 

- Interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes. 

 

 


« Le 8 mars à 14h, six nouveaux cas de coronavirus-COVID-19 ont été confirmés en Bourgogne-Franche-Comté, ce qui porte le nombre de cas confirmés à 112 en région. A ce jour, sept départements sur les 8 de la région (hormis Nièvre) sont impactés. Au regard des dernières investigations, la plupart de ces nouveaux cas confirmés auraient un lien avec le rassemblement culturel à l’église évangélique « Porte ouverte chrétienne » à Bourtzwiller (Mulhouse) entre le 17 et le 24 février.

Les départements du Doubs et du Territoire de Belfort concentrent la majeure partie des patients dont les prises en charge sont assurées soit en milieu hospitalier (CHU de Besançon et Hôpital Nord Franche-Comté), soit à domicile avec une surveillance quotidienne pour vérifier leur état de santé.

Les équipes de l’ARS, en coordination avec Santé publique France, poursuivent les investigations afin de s’assurer de la meilleure prise en charge des personnes, prendre les mesures de gestion appropriées, notamment pour protéger les personnes fragiles et ralentir la propagation du virus » se précise dans un communiqué de presse de l'ARS Bourgogne Franche Comté.

L’Agence régionale de santé rappelle également que la protection des personnes fragiles est une priorité avec des mesures de restriction suivantes applicables dès à présent.

"Concernant les EHPAD :

Les visites aux résidents, sauf cas exceptionnels déterminés avec la direction de l’établissement, sont fortement déconseillées (les personnes mineures tout particulièrement). Les personnes symptomatiques sont interdites de visite. Les services intervenant au domicile invitent les personnes qu’ils accompagnent à limiter leurs sorties, les visites à leur domicile de personnes extérieures, et en particulier les contacts avec les mineurs. Dans tous les cas, les recommandations relatives aux gestes barrières leur sont rappelées.

Concernant les établissements de santé, les mesures suivantes doivent être appliquées :

- Pas plus d’une personne par visite

- Interdiction des visites pour les personnes mineures

- Interdiction de visites pour toute personne présentant des symptômes

Rappel des gestes barrières, des réflexes incontournables à adopter pour se protéger de la maladie comme pour se protéger des autres virus qui circulent en période hivernale :

Se laver régulièrement les mains avec du savon

Tousser ou éternuer dans son coude

Utiliser des mouchoirs à usage unique

Eviter les poignées de main et les embrassades.

Un numéro vert national répond également en permanence à toutes vos questions, 24h/24 et 7j/7 : 0 800 130 000

UNIVERSITÉ DE BOURGOGNE : Vincent Thomas demande « le retour de tous les étudiants en présentiel »

UBFC2 - 1.jpg
À Lyon, des étudiants ont manifesté ce jeudi pour demander le retour en présentiel.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région lance une nouvelle offre de formation pour les personnes très éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région inaugure la mise en service des stations hydrogène dans 5 lycées, une 1ère en France

HYDROGENE LYCEES BFC.jpg
Les établissements participeront à former des techniciens, des monteurs et des maintenanciers de la filière hydrogène.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ - Vaccination contre le Covid : La campagne s’accélère dans tous les départements

En plus des établissements d’hébergement pour personnes âgées, la campagne de vaccination contre la COVID-19 se déploie dans 11 premiers centres de vaccination en Bourgogne-Franche-Comté. En Saône-et-Loire, Chalon accueille le premier centre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : Les incidences du Covid-19 sur l'éducation et la formation

18530_1_full.jpg
Pour délivrer des préconisations, le CESER de Bourgogne-Franche-Comté a recueilli les témoignages de divers professionnels et apprenants d'organismes et établissements d’éducation, d’enseignement et de formation.

COVID-19 : « C'est en Bourgogne - Franche-Comté que le système hospitalier est le plus sollicité de France ! », s'inquiéte le préfet de région

Préfet Bourgogne 3012.jpg
Actualisé : vidéo en bas de page. Le directeur de l'ARS est également intervenu au cours d'un point presse cet après-midi.

COVID-19 EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : « L’épidémie poursuit sa progression » alerte l'ARS

Capture d’écran 2019-12-08 à 02.15.42.png
Le covid-19 exerce toujours une « très forte pression sur le système hospitalier » précise-t'elle dans son communiqué du jour.

MISS FRANCE 2021 - Lou-Anne Lorphelin : « Beaucoup de fierté et une pointe de déception »

MISS FRANCE lou anne lorphelin 1.jpg
De retour chez elle pour les fêtes de fin d’année et récupérer de ses émotions, la Charnaysienne revient pour macon-infos sur son aventure, son résultat, ses moments inoubliables et nous parle de ses projets et de ses envies.

PRIX RÉGIONAL DES MÉTIERS D’ART 2020 : Le lauréat est un Saône-et-Loirien

ARTISAN D'ART LAUREAT 2020 4.JPG
Artisan spécialisé en ébénisterie et restauration de meubles, installé à Bissey-sous-Cruchaud depuis 1985, Antonin Bouchard a séduit le jury avec son œuvre, la couronne de lumière pour l’atelier de Léonard de Vinci au château du Clos Lucé à Amboise.