mercredi 3 juin 2020
  • TREMA MACON NOUVELLES REGLES (2).jpg
  • MUSEE URSULINES MACON REOUVERTURE.jpg
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg

2 ans café signes Mâcon (36).JPG

Une quarantaine de personnes participait jeudi soir au café signes, une réunion informelle organisée tous les mois pour s’initier à la langue des signes et discuter. Depuis deux ans, ce rendez-vous rassemblent surtout des personnes « entendantes » souhaitant s’initier à cette forme de communication pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Christelle 2 ans café signes Mâcon (2).JPG

C’est le cas de Christelle et de ses trois enfants. Elle habite du côté de Belleville et vient aux réunions depuis septembre 2019 : « Ça nous permet de communiquer avec les enfants sans se crier dessus. Et c’est très pratique pour discuter à distance dans beaucoup de circonstances, dans des endroits publics. On communique aussi parfois dans la langue des signes à la maison. »

Françoise 2 ans café signes Mâcon (47).JPG

Françoise, quant à elle, venait jeudi soir pour la première fois : « Je suis à la retraite, mais j’ai travaillé pendant de nombreuses années uniquement dans la langue des signes car je travaillais pour l’accès aux soins des sourds dans un hôpital à Paris, dans la première unité de soins en langue des signes en France ouverte en 1997. Je me suis installée récemment dans la région et je continue à utiliser mes compétences au niveau associatif. »

Laurent 2 ans café signes Mâcon (13).JPG

Quant à Laurent, fondateur de l’association Allez, on joue, sa participation au café signes lui permet d’enrichir son activité professionnelle : « Je viens au café des signes depuis quelques mois seulement, mais j’avais déjà commencé à apprendre ce langage auparavant, car cela m’intéresse de l’utiliser en tant qu’animateur de jeux. Ça ouvre des possibilités pour travailler avec des publics en situation de handicap. »

Agnes et Sandrine 2 ans café signes Mâcon (25).JPG

Deux des trois initiatrices du café étaient présentes. « En deux ans, nous avons eu pas loin de 170 personnes venues au moins une fois aux réunions. Certaines de la région de Villefranche, Bourg-en-Bresse, mais surtout du Mâconnais. Parmi elles il n’y a qu’une dizaine de sourds. La majorité sont des entendants qui veulent apprendre et pratiquer la langue des signes, beaucoup d’assistantes maternelles notamment. Le succès de ce café est quelque chose d’assez inespéré parce que c’est un projet construit de manière spontanée. Ce n’est pas une association au sens juridique, nous n’avons pas de budget et notre objectif est de se rencontrer sourds, entendants, mal-entendants » préciset Agnès Masson. Sandrine Blanc, l’autre co-fondatrice du café signes mâconnais, enseigne au collège Saint Exupéry et fait découvrir à ses élèves cette langue depuis plusieurs années : « J’ai ouvert l’option Langue des signes en cinquième l’année dernière et on continue cette année en cinquième et quatrième pour l’avoir également en troisième l’année prochaine. C’est une option qui compte pour le brevet des collèges, deux heures par semaine. Nous avons un groupe de vingt élèves. Très souvent, ils viennent participer à ce café pour tester leurs acquis en classe. »

Agnès Masson souhaite également ouvrir une option langue des signes pour le brevet aux élèves de troisième au collège de Lugny où elle enseigne : « C’est très intéressant notamment pour les élèves qui ont des difficultés de langage ou des troubles de l’apprentissage. »
Sandrine Blanc, Christelle Martin et Agnès Masson sont à l’origine du café signes mâconnais qui se réunit régulièrement au restaurant près du Cinémarivaux, chaque premier jeudi du mois, de 18 h 30 à 20 h 30.

Cristian Todea

2 ans café signes Mâcon (20).JPG

2 ans café signes Mâcon (10).JPG

2 ans café signes Mâcon (6).JPG

2 ans café signes Mâcon (52).JPG

2 ans café signes Mâcon (45).JPG

2 ans café signes Mâcon (75).JPG

2 ans café signes Mâcon (72).JPG

2 ans café signes Mâcon (88).JPG

2 ans café signes Mâcon (80).JPG

2 ans café signes Mâcon (66).JPG

2 ans café signes Mâcon (84).JPG

2 ans café signes Mâcon (55).JPG

MUNICIPALES À CHARNAY : Serge Gaulias et Laurent Voisin ensemble au 2ème tour

GAULIAS VOISIN CHARNAY.jpg
Laurent Voisin avait obtenu 17,76% des suffrages au 1er tour, arrivant second, derrière Christine Robin (35,69%) ; Serge Gaulias avait rassemblé 15,92% des suffrages, arrivant 3ème. ACTUALISÉ : La liste Servir Charnay au coeur complète.

MÂCON : Un appel au civisme

GAUTRIATS 0206.jpg
Actualisé : même spectacle aux Gautriats...

SAÔNE-ET-LOIRE : Près de 6 500 tests covid effectués depuis le 11 mai

COVID19 71.jpg
Actualisé : 130 personnes sont toujours hospitalisées en Sâone-et-Loire.

TRAMAYES : Le Gaec Pardon, le goût de l’authentique

GAEC PARDON TRAMAYES - 2.jpg
Le cadre est bucolique, le paysage magnifique et l’ambiance sereine. C’est dans cet univers privilégié que la famille Pardon élève ses animaux pour proposer une viande goûteuse à souhait et des fromages aux séduisantes saveurs.

MÂCON : La messe de Pentecôte célébrée en mode covid

MESSE PENTECOTE MACON STPIERRE - 26.jpg
La communauté catholique a fêté sa première grande célébration ce dimanche en l'église Saint-Pierre.

PHOTOS : Jolis masques sur le marché de Mâcon !

MASQUES MARCHE MACON 3005 - 19.jpg
C'est indéniable, il devient un accessoire de mode. Ce matin sur le marché, l'occasion était belle de mettre en valeur quelques jolies pièces qui cassent la monotonie des masques standards.

MÂCON : Les Restos du cœur, en mode dé-confinement, voient leur fréquentation augmenter

dé-confinement restos coeur Mâcon 2020.jpg
De retour aux horaires habituels d’accueil du public, l’équipe des « Restos du cœur » a dû appliquer elle aussi le protocole de sécurité sanitaire.

COVID EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTE : Rester prudents dans la durée pour éviter la reprise de l’épidémie

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
2 638 tests ont été réalisés cette semaine en Saône-et-Loire. 26 se sont révélés positifs.

MÂCON : Le collège Schuman fin prêt pour le retour des élèves

RENTREE SCHUMANN MACON COVID - 20.jpg
Le président du Conseil départemental André Accary, accompagné, du Dasen Fabien Ben, des conseillers départementaux Hervé Reynaud et Jacques Tourny, était au collège ce vendredi pour se rendre compte de la mise en place du protocole sanitaire qui sera appliqué dès mardi.

SANCÉ : Gilles Jondet a revêtu son écharpe de maire

GILLES JONDET SANCE 2 - 1.jpg
Mercredi 27 mai, les élus du conseil municipal ont élu le maire et ses 4 adjoints. Gilles Jondet succède en tant que maire à Roger Moreau. A voir aussi, la composition complète du conseil municipal.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Des changements dans les transports à partir du 02 juin

Suites aux mesures annoncées hier par le Premier ministre, de nombreux changements vont s’opérer dès le 2 juin 2020, notamment pour les transports.

MÂCON : Appel à candidature pour le conseil d'administration du CCAS

Les listes doivent être déposées au plus tard le 09 juin

CHARNAY - EREA Claude Brosse : L’inspection académique veut supprimer son poste à un an de la retraite et après 29 ans à l’EREA...

EREA CLAUDE BROSSE 2705  - 1.jpg
Forcément, ça fait réagir. Les collègues d'Alain Cornu, le professeur en question, se sont mobilisés pour tenter d'empêcher ça. A lire aussi, les explications du principal intéressé ainsi que celles de Fabien Ben, IEN-DASEN (directeur académique des services de l'Education nationale).

La Bourgogne-Franche-Comté repasse en vert : « Une décision majeure pour l’économie régionale »

Le Premier ministre a annoncé que la région Bourgogne-Franche-Comté sera classée parmi les zones “vertes” à partir du 2 juin.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’Assurance Maladie, les médecins et l’Agence Régionale de Santé au cœur du « contact tracing »

contact tracing covid 71 - 1.jpg
La stratégie de déconfinement s’appuie sur un dispositif en 3 volets : « protéger / tester / isoler ». Son enjeu : identifier toutes les personnes dépistées positives au covid-19 et les personnes contacts pour casser les chaînes de contamination. Il s’agit ainsi de limiter les risques de propagation de l’épidémie et d’éviter un reconfinement. Tout sur le « contact tracing ».

CHARNAY - EREA Claude Brosse : « Non à la suppression du poste de notre collègue M. Alain Cornu » protestent-ils

Une lettre adressée au DASEN est restée sans réponse à ce jour. Une manifestation est prévue cet après-midi sur le parvis de la cité adminsitrative à Mâcon.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid-19 : L'ARS accompagne la reprise d'activité dans les piscines

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
1.001 décès sont à déplorer en milieu hospitalier depuis le début de l'épidémie de Covid-19. Le dépistage a permis de détecter 18 nouveaux cas en une journée.

MUNICIPALES 2020 : Le 2ème tour aura bien lieu le 28 juin

Les candidats.es sont invités.es à déposer leur candidature entre le 29 mai et le 02 juin

SAÔNE-ET-LOIRE : Avec les Francas, des Ados confinés mais des ados qui s’expriment !

ADOS FRANCAS71.jpg
Les Francas de Saône-et-Loire proposent aux jeunes du département de s'exprimer sur leur condition de vie durant cette période de crise sanitaire, soit directement, soit par l'intermédiaire des accueils de jeunes.

SAÔNE-ET-LOIRE : La directrice départementale de la Sécurité Publique Myriam Akkari sur le départ

MYRIAM AKKARI DEPART.jpg
Ne pouvant organiser une cérémonie de départ, Myriam Akkari, commissaire divisionnaire à Mâcon depuis 5 ans, a posté un message sur la page facebook de la police. Elle avait reçu récemment le secrétaire d'Etat auprès du ministère de l'Intérieur Laurent Nuñes fin janvier, lui montrant des photos réalisées par Emilie Fontaine au sein du commissariat, commandées par elle-même.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Emilie Clerc et Maxim Plat, nouveaux adjoints et benjamins de l'assemblée municipale

MAXIME PLAT EMILIE CLERC ADJOINTS CM MACON - 1.jpg
À 28 et 27 ans, ils ont été élus hier soir respectivement 11ème et 4ème adjoints.

LA CHAPELLE DE GUINCHAY : Hervé Carreau installé dans sa fonction de maire

HERVE CARREAU MAIRE LACHAPELLE GUINCHAY2 - 1.jpg
Actualisé - « Nous débutons ce mandat sans prétention mais avec la volonté de favoriser la mise en place projets ayant pour but le bien-être des Chapelloises et Chapellois » annonce le nouveau maire dans un communiqué

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Roger Thévenot installé dans sa fonction de maire

CRECHES conseil et ses adjoints.JPG
Réuni ce lundi soir, le conseil municipal a élu Roger Thévenot, nouveau maire de Crêches, et ses six adjoints.