mercredi 30 septembre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

2 ans café signes Mâcon (36).JPG

Une quarantaine de personnes participait jeudi soir au café signes, une réunion informelle organisée tous les mois pour s’initier à la langue des signes et discuter. Depuis deux ans, ce rendez-vous rassemblent surtout des personnes « entendantes » souhaitant s’initier à cette forme de communication pour des raisons personnelles ou professionnelles.

Christelle 2 ans café signes Mâcon (2).JPG

C’est le cas de Christelle et de ses trois enfants. Elle habite du côté de Belleville et vient aux réunions depuis septembre 2019 : « Ça nous permet de communiquer avec les enfants sans se crier dessus. Et c’est très pratique pour discuter à distance dans beaucoup de circonstances, dans des endroits publics. On communique aussi parfois dans la langue des signes à la maison. »

Françoise 2 ans café signes Mâcon (47).JPG

Françoise, quant à elle, venait jeudi soir pour la première fois : « Je suis à la retraite, mais j’ai travaillé pendant de nombreuses années uniquement dans la langue des signes car je travaillais pour l’accès aux soins des sourds dans un hôpital à Paris, dans la première unité de soins en langue des signes en France ouverte en 1997. Je me suis installée récemment dans la région et je continue à utiliser mes compétences au niveau associatif. »

Laurent 2 ans café signes Mâcon (13).JPG

Quant à Laurent, fondateur de l’association Allez, on joue, sa participation au café signes lui permet d’enrichir son activité professionnelle : « Je viens au café des signes depuis quelques mois seulement, mais j’avais déjà commencé à apprendre ce langage auparavant, car cela m’intéresse de l’utiliser en tant qu’animateur de jeux. Ça ouvre des possibilités pour travailler avec des publics en situation de handicap. »

Agnes et Sandrine 2 ans café signes Mâcon (25).JPG

Deux des trois initiatrices du café étaient présentes. « En deux ans, nous avons eu pas loin de 170 personnes venues au moins une fois aux réunions. Certaines de la région de Villefranche, Bourg-en-Bresse, mais surtout du Mâconnais. Parmi elles il n’y a qu’une dizaine de sourds. La majorité sont des entendants qui veulent apprendre et pratiquer la langue des signes, beaucoup d’assistantes maternelles notamment. Le succès de ce café est quelque chose d’assez inespéré parce que c’est un projet construit de manière spontanée. Ce n’est pas une association au sens juridique, nous n’avons pas de budget et notre objectif est de se rencontrer sourds, entendants, mal-entendants » préciset Agnès Masson. Sandrine Blanc, l’autre co-fondatrice du café signes mâconnais, enseigne au collège Saint Exupéry et fait découvrir à ses élèves cette langue depuis plusieurs années : « J’ai ouvert l’option Langue des signes en cinquième l’année dernière et on continue cette année en cinquième et quatrième pour l’avoir également en troisième l’année prochaine. C’est une option qui compte pour le brevet des collèges, deux heures par semaine. Nous avons un groupe de vingt élèves. Très souvent, ils viennent participer à ce café pour tester leurs acquis en classe. »

Agnès Masson souhaite également ouvrir une option langue des signes pour le brevet aux élèves de troisième au collège de Lugny où elle enseigne : « C’est très intéressant notamment pour les élèves qui ont des difficultés de langage ou des troubles de l’apprentissage. »
Sandrine Blanc, Christelle Martin et Agnès Masson sont à l’origine du café signes mâconnais qui se réunit régulièrement au restaurant près du Cinémarivaux, chaque premier jeudi du mois, de 18 h 30 à 20 h 30.

Cristian Todea

2 ans café signes Mâcon (20).JPG

2 ans café signes Mâcon (10).JPG

2 ans café signes Mâcon (6).JPG

2 ans café signes Mâcon (52).JPG

2 ans café signes Mâcon (45).JPG

2 ans café signes Mâcon (75).JPG

2 ans café signes Mâcon (72).JPG

2 ans café signes Mâcon (88).JPG

2 ans café signes Mâcon (80).JPG

2 ans café signes Mâcon (66).JPG

2 ans café signes Mâcon (84).JPG

2 ans café signes Mâcon (55).JPG

MÂCON : Deux futurs moniteurs de sport signent pour l’Armée de terre

RECRUES CIRFA MACON 28092020 - 8.jpg
Ce sont des recrues assez rares au centre de recrutement de l’Armée (CIRFA) de Mâcon pour être soulignées. Deux jeunes de la région viennent de signer des contrats d’engagement pour entraîner des soldats. Ils étaient 40 à postuler, pour 20 places à l'échelle nationale.

SOLIDARITÉ : La marche des sans-papiers attendue à Mâcon

Bernard Nouyrigat (1).JPG
Bernard Nouyrigat, président de la section Mâcon de la Ligue des Droits de l’Homme, a annoncé l’arrivée à Mâcon le 5 octobre des marcheurs partis de Marseille et Montpellier.

VÉLO GOURMANDE EN MÂCONNAIS : Une édition pluvieuse, mais heureuse !

MACONNAIS velo gourmande 2020 52.JPG
La 2ème édition de la Vélo gourmande en Bourgogne du Sud, organisée par l’Office de tourisme de Mâcon et du Mâconnais, s’est déroulée ce samedi sur les routes du Haut-Mâconnais… entre coups de pédales et dégustations !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une entrée par jour en réanimation de personnes atteintes du covid-19

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 50 000 personnes ont été testées en une semaine. Même si tous les indicateurs se dégrade, le taux de positivité reste faible, à 3,33% de personnes positives dans la région. Il est équivalent en Saône-et-Loire.

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : La police lance un appel à témoin.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Réouverture lundi de la déchèterie de Charnay ; le 12 octobre pour St-Martin-Belle-Roche

C'est la phase finale des travaux de mise aux normes environnementales et de réhabilitation des locaux de gardiennage des déchèteries du territoire de MBA.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.