mardi 29 septembre 2020
  • OZNAM MACONMédecine V2.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

HOUDINET AMBITION CRECHES 18FEV - 3.jpg

Seconde réunion publique mardi soir à la salle Joug Dieu pour cet ancien gendarme, novice en politique, mais aux ambitions bien définies et bien affirmées pour sa commune et ses habitants, commune qu'il habite depuis 20 ans.

 

Il s'est entouré de nombreuses personnes encore en activité dans des secteurs très différents, dont une contrôleure principale du Trésor public, pressentie comme 1ère adjointe en charge des finances publiques et des appels d'offres, dossier sur lequel il souhaite apporter un maximum de transparence en cas de victoire en mars prochain.

 

Ce mardi soir, plusieurs champs de compétences de la commune ont été abordés et des propositions énoncées. L'on retiendra la création d'un office municipal des sports, « pour fédérer les associations » ; un forum des associations pourrait aussi voir le jour ; la sécurisation des passages dangereux sous les ponts SNCF, notamment celui à côté du stade ; l'accent mis sur la prévention plutôt que la répression ; la rédaction de comptes rendus détaillés des conseils municipaux ; l'éclairage au niveau des arrêts de bus ; la municipalisation éventuelle des forces de police avec les communes voisines ; le diagnostic énergétique des bâtiments publics ; l'agrandissement du restaurant scolaire ; l'accueil périscolaire qui pourrait devenir agréé Jeunesse et Sport et, ainsi, « ouvrir droit aux aides de la CAF pour tous » a précisé Marie-Bénédicte Lebègue, pressentie 5ème adjointe en charge des actions sociales et des solidarités ; l'idée d'une aide financière pour l'accès à la médiathèque de Mâcon a été évoquée, « moins couteuse que la construction d'une médiathèque qui ne serait pas suffisamment fréquentée » ; l'aménagement d'une voie cyclable qui irait du camping au centre-ville, en passant par les bords de Saône, « le chemin existe déjà, il faut simplement l'aménager, le baliser » etc.

 

Rémi Besson, pressenti 2ème adjoint, a fait un peu de prospective en insistant sur un point : l'augmentation de la population à Crêches-sur-Saône, qui évidemment aura des conséquences.

« 30 permis de construire ont été déposés en 2019. Crêches devrait compter quelque 70 habitants supplémentaires cette année. Ajouté à cela les 59 logements de la résidence séniors et l'on peut facilement imaginer que la commune passera les 3 500 habitants en 2022, avec l'obligation de construire 20% de logements sociaux. Cela s'anticipe. 350 logements de plus pourraient être nécessaires en 2025. »

 

La conclusion est évidemment revenue au candidat tête de liste, lançant au passage une flèche à l'équipe en place : « On ne dit pas tout aux Crêchois ! Les comptes-rendus municipaux en sont le reflet.

Tout est conduit avec une politique non positive sans prendre le temps de voir sur du long terme – une garderie agrandie de seulement 50 m2, des routes et trottoirs refaits sans agrandir ces derniers et sans tenir compte des normes pour les personnes à mobilité réduite...

C’est dans l’union de nos efforts et le dialogue démocratique que nous réussirons ensemble pour Crêches et cela se fera avec vous. »

 

HOUDINET AMBITION CRECHES 18FEV - 1.jpg

L'intégralité de la conclusion d'Alain Houdinet

« Nous sommes une liste sans étiquette politique et nous souhaitons permettre aux Crêchoises et aux Crêchois de se réapproprier leur commune en donnant un nouveau souffle à la démocratie participative, en les consultant régulièrement sur les dossiers importants à traiter par le conseil municipal.

La transparence et l’équité entre tous les habitants de Crêches, c’est notre engagement pour Crêches. Il nous parait aussi indispensable de mettre en œuvre une véritable politique de communication qui correspond à notre vision d’ouverture et de dialogue citoyen, qui permette à tous les Crêchois de se sentir Crêchois de développer un bien vivre ensemble qui aille au-delà de Crêches, au-delà de ce sentiment de ville dortoir.

 

Nous voulons nous mettre au service de Crêches et de ses habitants dans un esprit de gouvernance claire qui rende compte régulièrement aux citoyens de l’action du conseil municipal et de l’emploi des deniers publics. Comme toute l’équipe qui m’accompagne dans cet engagement, je suis totalement motivé par la tâche qui nous attend si vous nous accordez votre confiance. Comme eux, je pense sincèrement que critiquer ne suffit pas et qu’il faut savoir prendre des responsabilités dans la vie municipales. Et c’est exactement ce qui me porte et nous porte en vous proposant notre liste : » « De l’ambition pour Crêches ».

Nous entendons les critiques et l’inquiétude que peut susciter notre engagement. Cependant, nos compétences sont sérieuses comme vous avez pu le constater.

En effet, que ce soit dans les domaines de la finance, de l’enfance, de la jeunesse ou des bâtiments et de la voirie, nous avons au bon poste les personnes qu’il faut. Elles sont qualifiées, compétentes, dévouées et sérieuses. Nous n’avons aucune inquiétude car tous nos projets sont réalisables.

 

On ne dit pas tout au Crêchois ! Les comptes-rendus municipaux en sont le reflet.

Tout est conduit avec une politique non positive sans prendre le temps de voir sur du long terme - une garderie agrandie de seulement 50 m2, des routes et trottoirs refaits sans agrandir ces derniers et sans tenir compte des normes pour les personnes à mobilité réduite.

C’est dans l’union de nos efforts et le dialogue démocratique que nous réussirons ensemble pour Crêches et cela se fera avec vous.

 

Quand vous passerez à l’isoloir le 15 mars 2020 et s’il n’y a que deux listes, il n’y aura qu’un seul tour.

Donc si vous avez de l’ambition pour Crêches, si vous avez l’ambition de changer le mode de fonctionnement, si vous avez de l’ambition pour vos enfants, si vous partagez tout ou partie de nos idées, votez pour la liste que je conduis, votez la liste de l’Ambition pour Crêches.

Et n’oublier pas, chaque voix compte, surtout la vôtre. » 

 

HOUDINET AMBITION CRECHES 18FEV - 2.jpg

 

Loyers commerciaux : « Pour les bailleurs comme pour les preneurs, il est temps de passer aux actes »

Si les pouvoirs publics ont mis en place de nombreux dispositifs d’appui et de soutien aux entreprises, la question du paiement des loyers commerciaux reste « un trou dans la raquette » estime la CPME 71.

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.