samedi 4 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

vacances-fevrier2020.jpg

Pour les vacances d’hiver, du 22 février au 8 mars, le musée de Préhistoire à Solutré propose un programme d’animations famille. Des activités pour tous les âges, des moments à partager en famille, autour des thématiques chères au Grand Site. Situé au pied même de la Roche de Solutré, le Musée de Préhistoire présente, sur les lieux de leur découverte, les collections d’un des plus riches gisements préhistoriques d’Europe.

De 3 à 5 ans

P’tit néo, jeudi 27 février, de 10 h 30 à 11 h 30 : plonge tes mains dans l’argile et fabrique un pot à la mode du Néolithique. Ensuite, relève tes manches pour fabriquer ta propre farine et remplis ton pot en terre. 5 € par enfant. Adulte accompagnant obligatoire (gratuit). Rendez-vous à la Maison du Grand Site.

En famille, à partir de 5 ans

Petit sapiens découvre les Préhistos, jeudi 5 mars de 14 h 30 à 15 h 30 : plonge-toi dans l’univers des Préhistos au cours d’une visite animée dans leur drôle de maison. 5 € par enfant. Adulte accompagnant obligatoire (7 €). Rendez-vous au Musée de Préhistoire.

En famille, à partir de 8 ans

Artiste préhistorique, mardi 25 février de 14 h 30 à 16 h : révèle l’artiste qui est en toi ! Dessine et utilise les ocres comme tes ancêtres du Paléolithique. 5 € par enfant. Adulte accompagnant obligatoire (7 €). Rendez-vous à la Maison du Grand Site.

Petit à petit, l’oiseau fait son nid, mercredis 26 février et 4 mars de 14 h 30 à 16 h : C’est bientôt la saison des amours ! Fabrique un nichoir pour les oiseaux de ton jardin. 5 € par enfant. Adulte accompagnant obligatoire (7 €). Rendez-vous à la Maison du Grand Site.

Les oiseaux hivernants, dimanche 23 février de 9 h à 12 h : Alexis Révillon, chargé d’études et éducateur à l’environnement à la Ligue de Protection des Oiseaux, te fera découvrir les oiseaux hivernants de la Roche de Vergisson et les moyens de protection qui peuvent être mis en place pour leur préservation. Gratuit. Adulte accompagnant obligatoire. Rendez-vous au parking de la Roche de Solutré. Prévoir des chaussures de randonnée.

En famille, à partir de 9 ans

Enquête chez les préhistos, mardi 3 mars de 14 h 30 à 15 h 30 : explore la maison de la famille Préhistos, découvre ses objets quotidiens, son mode de vie et mène une enquête afin de résoudre l’odieux crime qui a frappé cette famille. 5 € par enfant. Adulte accompagnant obligatoire (7 €). Rendez-vous au Musée de Préhistoire

Bienvenue chez les Préhistos – Exposition prolongée jusqu’au 8 mars

À l’intérieur de la maison de cette famille préhistorique pas comme les autres, n’hésitez pas à fouiller les tiroirs, ouvrir les placards et explorer le moindre recoin. Immergez-vous pour mieux comprendre le mode de vie d’une famille préhistorique et découvrez la Préhistoire plus proche, plus humaine et plus concrète.

Toutes les activités sont sur réservations sur www.rochedesolutre.com ou par téléphone au 03 85 35 82 81.

 

Coronavirus - Covid-19 : 60 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

Actualisé - 6 morts de plus en 24h dans les hôpitaux de Saône-et-Loire. Le nombre de personnes hospitalisées à Mâcon est en baisse ; il est en hausse à Chalon-sur-Saône. Depuis le 19 mars, 27 résidents d'EHPAD seraient décédés des suites du covid-19, dont 6 à Romanèche-Thorins et St-Ambreuil.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CORONAVIRUS : 32 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté, 835 personnes sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - Plus de 300 personnes sont décédées en milieu hospitalier en Bourgogne - Franche-Comté des suites du covid-19 depuis le 12 mars. 265 personnes sont en réanimation. Tous les chiffres de ces dernières 24h dans le communiqué de l'ARS.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

PHOTOS : Pas besoin d'aller bien loin pour s'émerveiller

PRINTEMPS 2020 AVRIL CHARNAY - 16.jpg
Actualisé - Les très belles photos de Joseph, Marie T., Marie R. et Alain.

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.