lundi 21 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • JEPMACON SEPT2020 - 1.jpg

Partageons_Demain_04022020_0001.jpg

Mardi soir, en marge d’une réunion de travail avec les membres de sa liste sans étiquette “Partageons Demain”, Roland Plantier avait invité la presse à découvrir les visages de ses colistiers et les grandes lignes de son programme.

Composée notamment de 6 membres de l’actuelle majorité municipale, dont deux adjoints, et de 8 trentenaires, la liste conduite par Roland Plantier est désormais finalisée, grâce au ralliement très récent du 29ème colistier.

Le programme de M. Plantier s’articule autour de 5 axes majeurs :

  1. La préservation de l’environnement et l’amélioration du cadre de vie.
  2. Le vivre ensemble, en favorisant le lien social et intergénérationnel.
  3. Une gestion saine des finances : « Nous allons continuer ce qu’a fait Jean-Louis Andrès durant ces 6 dernières années, c’est-à-dire ne pas dépenser l’argent n’importe comment. L’argent de la commune, c’est l’argent de tous. Il ne s’agit pas de s’endetter à nouveau pour laisser une situation catastrophique dans 6 ans. C’est pourquoi nous ne promettrons pas de choses inaccessibles, il n’y aura que des choses possibles. », explique M. Plantier.
  4. La sécurité, de la lutte contre les petites incivilités à la lutte contre la délinquance, en lien avec la Préfecture.
  5. Le développement économique local. « D’abord le développement et la conservation du commerce de proximité – au premier plan desquels Carrefour Market que nous souhaitons maintenir à sa place actuelle – mais aussi l’industrie et l’artisanat qui sont une compétence de la MBA, mais pour lesquels la commune peut être un facilitateur, au travers de la délivrance des permis de construire et de la gestion des ERP [Etablissements recevant du public, ndlr] ».

 

Parmi les projets phares du mandat, est notamment évoquée l’idée de la construction d’une nouvelle école, pour faire face à la demande croissante liée aux logements en cours de construction dans le quartier de la Nouvelle Coupée : « le type de logements construits en ce moment est recherché par les familles » précise M. Plantier.

Reconnaissant volontiers des points communs entre les thématiques de son programme et celles des programmes concurrents, M. Plantier estime que l’originalité de son offre réside dans sa volonté « de ne pas faire de fausses promesses et de ne pas faire de promesses qui ne sont pas de notre fait », mais aussi dans un souci d’explication de la méthode. « Il ne faut pas dire qu’on va régler le problème de la circulation [ou] de la sécurité. Il faut dire comment on va faire. ».

S’il tire une leçon de son expérience d’adjoint au maire, c’est celle de l’exigence de la mission de maire. « J’ai vécu pendant 6 ans aux côtés de Jean-Louis Andrès. Je l’ai vu travailler et je sais qu’être maire de Charnay-lès-Mâcon, c’est un travail à plein temps, voire au-delà du plein temps. Je ne comprends pas comment quelqu’un peut être à la fois maire d’une commune comme Charnay et conseiller départemental, régional ou président d’une institution. Ce n’est pas possible, sauf à délaisser quelque-chose et en général ce qu’on délaisse c’est l’échelon le plus bas, c’est-à-dire la commune. ».

Les Charnaysiens pourront rencontrer les membres de la liste “Partageons demain” tous les dimanches à partir de 10h sur le marché, mais aussi lors des deux réunions publiques prévues les 12 et 19 mars prochains. Une page Facebook et un site internet seront opérationnels prochainement et une adresse mail est d’ores et déjà ouverte pour permettre les échanges avec les Charnaysiens : partageonsdemain@free.fr. Des tracts seront bientôt déposés dans les boîtes aux lettres de la commune.

Les membres de la liste “Partageons demain” sont (par ordre alphabétique, sauf pour la tête de liste) :

Roland PLANTIER (tête de liste)

ARPIN Christine

BELKHIRAT Lionel

CHABBOUH Heykel

COLLONGE Roland

DUMONT Anne

FARGEOT Christine

FRUCTUS Fabrice

GABORIT Jean-François

GAUTIER François

GOKBULUT Eyup

HARDY Catherine

JAMBON Marie-Laure

JARJAT Maurice

LAPIERRE Bénédicte

LOPEZ Patrick

MAILLARD Lionel

MALATRAY Gwendoline

MOIROUX Christine

MOUCHE Toumi

PICARD Nathalie

PONS LLUCIA Eva

PONT Daniel

RACINNE Christiane

RAGNARD Jean-Luc

SERRE Frédérique

TERRENOIRE Marthe

VAZ Patricia

VRAY Robert

David Delecroix

Photo d’accueil : Roland Plantier (assis au centre) entouré d’une partie de ses colistiers

 

SAONE-ET-LOIRE - Sénatoriales : Jean-François Farenc finalement pas candidat

FARENC SENAT.jpg
Actualisé : Le Maire de Blanot ne va pas bouleverser la donne en Saône-et-Loire. Il explique pourquoi

SÉNATORIALES : Éric Michoux dévoile ses colistiers

DSC_7143.jpg
Le maire de Senozan fait partie de l'aventure

EXPRESSION CITOYENNE : « Ne pas faire de ce virus un terroriste » appelle le docteur Olivier de Soyres

Cette tribune très éclairante est parue dans le journal Aujourd'hui en France le 16 août. Elle circule sur les réseaux sociaux. Le propos est d'une teneur qu'il nous semblait impératif de vous le faire partager. Il fait réflechir et appelle, lui aussi, nos gouvernants à la raison et à la mesure.

SÉNATORIALES : Marie Mercier, sénatrice sortante, et Fabien Genet sur la même liste

10575_1_full.jpg
La sénatrice sortante, candidate à un deuxième mandat, vient d'annoncer que le maire de Digoin serait le numéro 2 sur sa liste…

CONSEIL MUNICIPAL DE CHARNAY : Serge Gaulias démissionne

Il s'en est expliqué ce soir au téléphone à macon-infos.

MUNICIPALES À ST-LAURENT - Jacques Doussot : « Nos adversaires animent une ambiance délétère en avançant des propos erronés »

AIMER STLAURENT 24JUIN  - 1.jpg
Jacques Doussot, qui conduit la liste « Aimer St-Laurent », fait usage de son droit de réponse suite à l’article « Saint-Laurent Autrement » une nouvelle dynamique paru sur macon-infos le 23 juin.

SAINT-LAURENT-SUR-SAÔNE : La liste « Saint-Laurent Autrement », une nouvelle dynamique

SAINT LAURENT election 2e tour.JPG
La liste « Saint Laurent Autrement » arrivée en seconde position au premier tour des élections municipales en mars dernier avec seulement neuf voix d'écart par rapport à la liste du maire en place, se positionne aujourd'hui, comme l'alternative réformatrice et constructive.