dimanche 29 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

PiquetGreV (1).JPG

À l'appel de l'intersyndicale, une dizaine de personnes a bravé le froid glacial ce vendredi matin devant la CPAM de Mâcon pour dénoncer le projet de réforme des retraites par points.

« Les salarié.e.s de la caisse primaire ont décidé de faire aujourd'hui un piquet de grève devant l'établissement pour distribuer principalement un tract aux usagers. Nous les mettons en garde sur la situation avec la réforme des retraites. Il faut savoir qu'au niveau de la sécurité sociale, nous sommes beaucoup impacté.e.s en tant que salarié.e.s et usagers.

Nous avons eu une annonce cette semaine informant que la caisse d'assurance vieillesse, les Carsat, sont amenées à disparaître en juin 2022 pour créer une caisse nationale de retraite universelle. La caisse d'assurance vieillesse est une branche de la sécurité sociale. Si elle doit disparaître que va être la suite ? Peut-on imaginer que la sécurité sociale soit amenée à disparaître également ?

Nous donnons rendez-vous à tout le monde à 14 heures devant la caisse d'assurance maladie pour partir en manifestation », a déclaré Emilie Quandalle, secrétaire générale de l'union locale CGT de Mâcon et salariée de la caisse primaire d'assurance maladie.

Pour Eve-Comtet Sorabella, infirmière et syndicaliste CGT : « Sur l'hôpital, les employé.e.s sont complètement oublié.e.s. Les promesses de Buzin ne se concrétisent pas sur les territoires pour l'instant.

Sur la question des retraites, pour nous, personnel féminin à 90% dans le milieu hospitalier, rien n'est prévu. La pénibilité n'est même pas évoquée. Si cette retraite par point passe, on va figer la misère non seulement pour nous mais aussi pour nos enfants, et cela est absolument inadmissible.

Cette réforme inique va coûter énormément d'argent. J'appelle vraiment tout le monde à se mobiliser chaque jour pour lutter contre la précarité et la misère. Le système économique de notre pays va se déliter et notre protection sociale perd complètement le sens des solidarités inter-générationnelles. C'est très grave, c'est un recul plus que social dans l'histoire de l'humanité. »

M.A.

 

GREVE CPAM MACON.jpg

PiquetGreV (7).JPG

 

Photos : M.A.

PiquetGreV (5).JPG

PiquetGreV (6).JPG

PiquetGreV (3).JPG

PiquetGreV (2).JPG

Christian, retraité après 42 ans et demi à la cpam : « Je viens à titre personnel en soutien aux collègues. »

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis à vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : 153 décès en Bourgogne-Franche-Comté, près de 500 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé le 28 mars - Ce sont 14 décès de plus ces dernières 24h. Le transfert des patients vers d'autres régions a commencé.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

Coronavirus - Covid-19 : 32 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

PIERRE PRIBILE ARS BFC22 - 2.jpg
Actualisé - 82 personnes sont hospitalisées à Mâcon pour covid-19. Une plate-forme téléphonique nationale et gratuite est disponible pour s'informer.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MÂCON - Coronavirus : Dur, dur pour les maraîchers.ères

MARCHE MACON 21MARS - 28.jpg
C'est un marché bien tristounet qui s'est tenu ce matin sur le parking de l'esplanade Lamartine, malgré le beau temps... un pied-de-nez de la météo d'ailleurs un peu dur à avaler...