dimanche 29 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

voeux 2020Charnay maire.jpg

Beaucoup de monde ce vendredi à la salle de la Verchère à l’occasion des derniers vœux de Jean-Louis Andrès en tant que maire de Charnay.

Il l’avait annoncé dès son élection en 2014, Jean-Louis Andrès ne se présentera pas à sa succession en mars prochain. C’est donc sous la forme du bilan de son action au cours des 6 dernières années que l’édile charnaysien a présenté ses vœux à la population et aux nombreuses personnalités présentes pour l’occasion.

Dans son discours, M. Andrès est ainsi revenu sur les principaux points de son projet électoral, à savoir l’assainissement des finances communales pour éviter la mise sous tutelle de la commune, les projets en matière d’urbanisme, de transport et d’aménagements, ou encore les actions en matière de sécurité, d’écoles, de vie sociale et de développement des activités et services. Après avoir remercié pour leur coopération les différents services de l’Etat, du département et de la MBA, M. Andrès a tenu à témoigner sa gratitude à tous les élus du Conseil municipal et aux agents des services de la commune.

Enfin, alors que l’émotion montait d’un cran, M. Andrès a tiré les enseignements personnels de son mandat, dans un message qui résonnait comme une mise en garde à destination de son successeur. Nous avons choisi de le restituer dans son intégralité :

« Un maire est détenteur d’un mandat citoyen qui lui confère le devoir d’agir, au bénéfice de l’intérêt général. La mission n’est guère aisée tant interfère la confusion avec la somme d’intérêts particuliers.
Je pressentais un mandat exigeant et passionnant, j’ai pu le vérifier.

Il requiert une entière et exclusive disponibilité au service de la commune, afin de répondre aux questions du quotidien et œuvrer simultanément à la réalisation du projet de mandature, en six années.
Je dis souvent que j’aurais plus appris par l’exercice de ce mandat qu’en une vie professionnelle, pourtant elle-même dense, variée et riche d’apprentissages. Appris sur les relations interpersonnelles, appris des situations, appris des coopérations, appris des projets, appris des réussites et des embûches.

J’ai aussi vérifié le poids exercé par la résistance aux changements, par les enjeux de pouvoir ou la hiérarchie des priorités apportée en fonction des objectifs de chacun…

Pourtant le société change, le cadre institutionnel n’est plus celui de 2010. Les compétences des communes évoluent, les attentes et les besoins des citoyens également. L’intercommunalité est désormais pleinement déployée. Aucun développement de projet ne saurait être cohérent s’il n’est inscrit dans l’intérêt intercommunautaire.

Comme je l’avais indiqué dès 2014, je ne solliciterai pas un second mandat de maire en mars prochain.
A tous, j’adresse toute ma gratitude pour vos encouragements, votre soutien constant et votre confiance. »

C’est face à une salle debout, que M. Andrès a terminé son discours avant d’inviter le public à partager le verre de la concorde.

David Delecroix

 

Voeux_Charnay_2020_0001.jpg

Voeux_Charnay_2020_0002.jpg

L’harmonie municipale a accueilli le public en musique

Voeux_Charnay_2020_0003.jpg

 

Voeux_Charnay_2020_0005.jpg

Voeux_Charnay_2020_0006.jpg

Voeux_Charnay_2020_0011.jpg

Voeux_Charnay_2020_0017.jpg

Jean-Louis Andrès entouré des membres de sa majorité au conseil municipal

 Voeux_Charnay_2020_0020.jpg

Voeux_Charnay_2020_0021.jpg

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis à vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : 153 décès en Bourgogne-Franche-Comté, près de 500 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé le 28 mars - Ce sont 14 décès de plus ces dernières 24h. Le transfert des patients vers d'autres régions a commencé.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

Coronavirus - Covid-19 : 32 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

PIERRE PRIBILE ARS BFC22 - 2.jpg
Actualisé - 82 personnes sont hospitalisées à Mâcon pour covid-19. Une plate-forme téléphonique nationale et gratuite est disponible pour s'informer.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MÂCON - Coronavirus : Dur, dur pour les maraîchers.ères

MARCHE MACON 21MARS - 28.jpg
C'est un marché bien tristounet qui s'est tenu ce matin sur le parking de l'esplanade Lamartine, malgré le beau temps... un pied-de-nez de la météo d'ailleurs un peu dur à avaler...