dimanche 29 mars 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

 TGI MACON AUDIENCE RENTREE2020 - 1.jpg

C'était la rentrée de la justice ce jeudi avec, entre autres, l'audience solennelle de rentrée du tribunal de grande instance.

 

Eric Jallet, procureur de la République à la tête du Parquet de Mâcon, et Mahrez Abassi, président du tribunal de grande instance, ont présenté leurs arguments en faveur du maintien du juge d’instruction au TGI de Mâcon devant les représentants de la Cour d’Appel de Dijon, présents pour cette audience solennelle à Mâcon (la présidente et le procureur général) : « Il ne faut pas faire descendre un centre judiciaire en dessous d’un certain seuil de magistrats et de fonctionnaires de justice,sauf à rendre plus difficile son organisation pour les audiences pénales et civiles, également pour permettre les différentes permanences nécessaires. »

 

Le Mâconnais et la délinquance

Eric Jallet a dressé le tableau de la délinquance en 2019 avec un accent sur la forte augmentation des cambriolages sur le Mâconnais et sur le Charollais, avec, parfois, de bandes organisées. Le procureur a avoué que beaucoup de dossiers restaient non élucidés par manque de preuves, malgré les efforts des policiers et des magistrats.

La délinquance routière reste importante, avec une doublement des délits de conduite sous emprise de produits stupéfiants.

En 2019, nombreux étaient les cas de violences aggravées, extorsions, séquestrations, faits commis dans un contexte de consommation de stupéfiants (parfois par des jeunes).

Le nombre d’affaires non-poursuivables pour cause d’auteurs inconnus a connu une hausse de 24%. 37 ouvertures d’information (la phase de la procédure pénale qui précède un jugement), 10 de plus ont été ouvertes en 2019 pour des affaires de trafic de drogues, vols à répétition, blanchiment d’argent et proxénétisme.

 

Les priorités du parquet en 2020 sont les violences conjugales (plus de 70 dossiers ont été jugés en 2019 au tribunal de Mâcon, ainsi que des dossiers de menaces de mort par conjoint et harcèlement par conjoint), les cambriolages et le trafic de stupéfiants.

Pour identifier les revendeurs, les quartiers de Mâcon seront ciblés.

Un Groupe local de traitement de la délinquance sera mis en place, notamment sur le quartier de la Chanaye, avec « des contrôles d’identité ciblés, une présence policière plus affirmée, des dossiers initiés sur des objectifs clairs, en lien avec les bailleurs sociaux et la mairie. »   

 

Le TGI de Mâcon devient tribunal judiciaire

Mahrez Abassi, président du tribunal de grande instance de Mâcon, a salué le fonctionnement du tribunal en 2019, notamment pour la diminution notable de la durée moyenne d’une affaire jugée au pénal comme au civil, l'augmentation du nombre de jugements pénaux et de dossiers d’assistance éducative pour enfants, les délais d’audiencement des affaires hors et après divorces, et des divorces compris entre 5 et 6 mois.

« Les problèmes d’effectifs auxquels nous avons été confrontés au dernier trimestre 2019 et les renvois massifs pour cause de grève n’ont cependant pas permis de réduire plus ces délais déjà fort raisonnables » a précisé le président du tribunal qui a rappelé que la fin de l’année 2019 a été éprouvante tant le manque de magistrats et de fonctionnaires a été important. « La souffrance des magistrats et des fonctionnaires n’est pas un leurre. L’action de la médecine de prévention en 2019 aura été un outil utile pour mettre des mots sur celle-ci. Mais, nous le savons, le meilleur remède reste, de loin, la complétude des effectifs. »

 

La fusion des tribunaux de grande instance avec les tribunaux d’instance, et la création subséquente des tribunaux judiciaires reste le grand défi en 2020. « Depuis le 1er janvier 2020, le tribunal judiciaire de Mâcon fonctionne sans aucune difficulté même si des aménagements devront être apportés judiciaires » explique Mahrez Abassi.

Dans son discours il a repris, à son tour, le sujet du transfert envisagé du cabinet d’instruction de Mâcon vers Chalon sur Saône : « Si l’esprit en est louable - rationalisation des moyens et accroissement des compétences pour une meilleure justice - la lettre et sa mise en œuvre posent question. (…) Qu’adviendrait-il des femmes et des hommes directement impactés ? Les justiciables, toujours plus éloignés de leur justice, les enquêteurs et les escortes en manque d’effectifs obligés de perdre un temps précieux, des avocats mâconnais enclavés et dépossédés. Et le juge et son greffier : maintenus dans une attente insoutenable, ils n’ont aucune certitude quant à leurs futures affectations. »

Cristian Todea

Photo : Le président Marhez Abassi

 

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis à vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : 153 décès en Bourgogne-Franche-Comté, près de 500 personnes sorties d'hospitalisation

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé le 28 mars - Ce sont 14 décès de plus ces dernières 24h. Le transfert des patients vers d'autres régions a commencé.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.

Coronavirus - Covid-19 : 32 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

PIERRE PRIBILE ARS BFC22 - 2.jpg
Actualisé - 82 personnes sont hospitalisées à Mâcon pour covid-19. Une plate-forme téléphonique nationale et gratuite est disponible pour s'informer.

MACON : Les Restos du cœur rouvrent leurs portes

restos du coeur Mâcon covid 19 (1).jpg
Rappelons qu'ils ont été cambriolés le 17 mars, au tout début du confinement.

CORONAVIRUS : La vague de l'épidémie progresse en Saône-et-Loire

28 personnes sont décédées en milieu hospitalier des suites du covid-19 ; 42 personnes sont sorties d'hospitalisation. L'hôpital de Mâcon est l'établissement qui accueille le plus de malade du coronavirus.

SAÔNE-ET-LOIRE : Les policiers municipaux peuvent aussi verbaliser

Des dérogations pour les marchés alimentaires sont accordées par le préfet. Azé, Igé, Leynes etc. sont concernés.

TRAVAUX PUBLICS EN BFC - Vincent Martin : « Je persiste à dire que les chantiers doivent rester strictement à l’arrêt »

TRAVAUX PUBLICS BFC.jpg
Le président de la FRTP Bourgogne Franche-Comté s'exprime sur les conditions de la reprise d'activité dans un communiqué.

EXPRESSION CITOYENNE - Sans-abris et coronavirus : « Pour ne pas les oublier, NON ! »

Plusieurs associations mâconnaises s'alarment des conditions de vie des personnes à la rue, Migrants et SDF. Elles lancent un cri d'alerte.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : La Région met en place la gratuité des TER pour les soignants...

et suspend les prélèvements pour tous les abonnés TER annuels.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les attestations de déplacements dérogatoires évoluent

NOUVELLES ATTESTATIONS.jpg
Elles entrent en vigueur dès aujourd'hui. Le document intègre la participation à une mission d'intérêt général et la convocation judiciaire ou administrative.

VIDÉO : Confiné mais sportif et, surtout, bien rigolo !

RIONS UN PEU - 1.jpg
Mais que s'apprête-t'il donc à faire avec son bidon d'huile ou de liquide vaisselle ?.... La réponse dans la vidéo.

MÂCON : Le portage des repas à domicile facilité par le CCAS

PORTAGE REPAS.jpg
3 commerces en lien avec la stucture assurent également des livraisons aux personnes âgées dépendantes.

Covid-19 : L'UMIH 71 insiste pour une reconnaissance en catastrophe sanitaire par les assurances

Le président du syndicat des hôteliers de Saône-et-Loire s'adresse aux députés.

MÂCON - Coronavirus : 83 commerces de proximité ouverts

primeur.JPG
La Ville de Mâcon a effectué un recensement des commerces de proximité ouverts. Nous comptons actuellement 83 commerces de proximité ouverts, ce nombre est amené à évoluer car d'autres sont peut être ouverts.

CORONAVIRUS : L'école à la maison avec France 4, ça commence demain

A compter du lundi 23 mars, France 4 modifie toute sa programmation de journée pour diffuser en direct des cours dispensés par des professeurs de l’Education Nationale. Ceci pour répondre à la mission « Nation Apprenante ».

MÂCON - Coronavirus : Dur, dur pour les maraîchers.ères

MARCHE MACON 21MARS - 28.jpg
C'est un marché bien tristounet qui s'est tenu ce matin sur le parking de l'esplanade Lamartine, malgré le beau temps... un pied-de-nez de la météo d'ailleurs un peu dur à avaler...