lundi 6 avril 2020
  • COVID 19 MBA vous informe MI_Plan de travail 1 (1).jpg

show sport département.jpg

Ce jeudi, le monde sportif de Saône-et-Loire était réuni à l’espace Duhesme de Mâcon pour la présentation du projet d’aide aux associations sportives du Conseil départemental, bientôt soumis au vote des élus.

Ce fut également le moment d’une présentation de la candidature du Département et des cinq villes de Mâcon, Autun, Chalon-sur-Saône, Le Creusot et Montceau-les-Mines au label « Terre de jeux 2024 » qui leur permettrait d’accueillir des délégations sportives pendant les prochains Jeux olympiques et paralympiques de Paris.

Plusieurs actuels et anciens médaillés et participants aux Jeux olympiques, habitants ou originaires de Saône-et-Loire, ont été invités à ce moment festif pour souligner l’importance de la candidature : Cédric Fèvre, champion paralympique de tir sportif (Londres 2012), Adrien Hardy, champion olympique d’aviron (Athènes 2004), Fabrice Moreau, participant aux Jeux olympiques en équipe d’aviron, Nadine Odin (Bredillet), gymnaste participante aux JO ‘72 et ‘76 et Martine Odin (Bonin) gymnaste aux JO ’76 de Montréal.

Département 71 sport (72).JPG

André Accary, président du Conseil départemental

Pour les sportifs amateurs ou professionnels, il y aura toujours un moment dans leur pratique où le Conseil départemental va intervenir : accompagnement financier au fonctionnement des clubs, investissements dans les structures sportives. Nous souhaitons donner une nouvelle impulsion à cette aide dans le budget 2020 du Conseil départemental.

André Accary a invité les représentants des structures liées aux sports et les clubs, ainsi que les sportifs à apporter leur contribution pour améliorer le projet qu’il portera devant l’assemblée départementale.

Département 71 sport (101).JPG

Pierre Berthier, vice-président du Conseil départemental, en charge des sports, a répondu aux questions de quelques représentants de structures sportives en Saône-et-Loire, en lien avec le projet d’aide financier. Il a annoncé que deux apprentis ont été embauchés au service Jeunesse et sport du Conseil départemental pour intervenir, à la demande des comités, clubs et associations sportives, en soutien au montage de leurs projets.

L’enjeu des Jeux olympiques et paralympiques 2024

« La Saône-et-Loire souhaite participer à cet événement international extraordinaire. Obtenir le label « Terre de jeux » de la part du Comité olympique français va certainement susciter des vocations dans le monde sportif. Nous avons décidé de jouer collectivement, avec le Conseil départemental comme grand frère pour les cinq villes candidates, autour d’un dossier commun de candidature. Nous avons prévu deux millions d’euros pour les accompagner dans leurs démarches d’accueillir les Jeux olympiques » a expliqué le président du Conseil départemental.

Département 71 sport (161).JPG

A son tour, Bernard Ponceblanc, président du Comité départemental olympique et sportif de Saône-et-Loire a précisé que les équipements sportifs, médicaux, de récupération et les investissements en infrastructure qui seront mis en place pour accueillir les délégations sportives olympiques bénéficieront ensuite aux pratiquants de sport et aux clubs locaux. Il a également mentionné que le sport scolaire, à travers les classes olympiques dans les collèges, sera impliqué avec une belle opportunité de transmettre à des jeunes les valeurs de l’olympisme.

Département 71 sport (202).JPG

Jean Payebien, adjoint aux sports du maire de Mâcon, a dévoilé que la Ville souhaite mettre à disposition des délégations sportives participantes aux JO 2024 ses infrastructures sportives pour des disciplines telles que l'escrime, l'athlétisme, la lutte, l'aviron, l'équitation ou les boules, en partenariat avec les clubs sportifs locaux. Si pour quatre des cinq disciplines sportives les structures existent déjà (stade d’athlétisme flambant neuf, centre d’équitation à Chaintré, salles, structures d’accueil, etc), en ce qui concerne l’aviron, Jean Payebien a admis que cela dépendra de la construction d’un nouveau bassin, près de la Saône dans l’Ain. Un projet qui suscite l’opposition des protecteurs de l’environnement car il serait localisé dans une zone humide protégée.  

« Devenir centre de préparation olympique, c’est une formidable aventure. Avoir le label, c’est une première étape qui nous permettra d’avoir des initiatives. Mais il faut que les cinq villes avancent ensemble pour qu’une ou plusieurs soit choisie comme centre d’entraînement. »

La nouvelle politique départementale pour le mouvement sportif, soumise au vote de l’assemblée au mois de décembre, propose cinq règlements d’intervention au lieu de huit actuellement :

L’aide aux comités sportifs départementaux, avec désormais une aide socle et une aide sur projets. Seront également fusionnées à cette aide, l’aide aux actions sport loisirs et santé ainsi que l’aide aux manifestations de pleine nature qui ne sont pas reconduites en l’état, l’aide aux clubs amateurs évoluant dans un championnat national.

Des ajustements à l’aide aux écoles de sport sont prévus, avec de nouveaux critères qui seront pris en compte. L’aide aux manifestations sportives subira quelques aménagements. L’aide à l’investissement des associations prendra désormais en compte l’intervention de la Région, les partenariats des comités avec certains constructeurs automobiles, la généralisation de l’usage de l’informatique et l’émergence de nouvelles pratiques pour réduire les coûts externalisés.

Cristian Todea

 

 

Département 71 sport (38).JPG

Département 71 sport (60).JPG

Département 71 sport (40).JPG

Département 71 sport (94).JPG

Département 71 sport (17).JPG

Département 71 sport (106).JPG

Johan Landry, chargé mission sport et évènements du Conseil départemental

Département 71 sport (117).JPG

Département 71 sport (138).JPG

Département 71 sport (144).JPG

Département 71 sport (150).JPG

Département 71 sport (133).JPG

Département 71 sport (163).JPG

Département 71 sport (165).JPG

Cédric Fèvre, champion paralympique de tir sportif Londres 2012

Département 71 sport (173).JPG

Adrien Hardy, champion olympique d’aviron Athènes 2004

Département 71 sport (177).JPG

Fabrice Moreau, participant aux Jeux olympiques en équipe d’aviron

Département 71 sport (183).JPG

Nadine Odin (Bredillet), gymnaste participante aux JO ‘72 et ‘76 

Département 71 sport (185).JPG

Martine Odin (Bonin), gymnaste aux JO ’76 de Montréal

Département 71 sport (200).JPG

Les représentants des cinq villes candidates

Département 71 sport (194).JPG

Département 71 sport (134).JPG

 

Coronavirus - Covid-19 : 65 décès en Saône-et-Loire depuis le 12 mars

CARTE COVID.jpg
Actualisé - C'est 2 de plus en 24h. Le point complet de la jounrée du 05 avril avec le communiqué de l'ARS. A voir aussi, les cartes qui permettent de comparer la situation en Saône-et-Loire par rapport au reste de la France.

CORONAVIRUS - Covid-19 : FO Services publics et de santé porte plainte contre X

Derrière le X, c'est l'Etat qui est visé bien sûr.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Les 2 millions de masques commandés par la Région n'arriveront pas !

MASQUES BFC 5AVRIL.jpg
Ils ont été réquisitionnés par l'Etat. Un communiqué de la Région est tombé 22h14... Marie-Guite Dufay, sa présidente, demande à l'Etat «une répartition des masques plus équitables» et parle de «confiscation» !... Elle va saisir le ministre de la Santé.

CORONAVIRUS : 18 morts de plus en Bourgogne-Franche-Comté à l'hôpital, 31 personnes de plus sont rentrées chez elles

CORONAVIRUS ARS BFC2 - 1.jpg
Actualisé - L'ARS annonce dans son communiqué du jour 341 décès à l’hôpital depuis le 12 mars et 224 en établissements médico-sociaux depuis le 19 mars. C'est deux morts de moins ces dernières 24h en milieu hospitalier.

CORONAVIRUS - Covid-19 : Les Régions Grand-Est et BFC allient leur force pour commander 4 millions de masques

2 millions de masques devraient être livrés lundi pour la Bourgogne - Franche-Comté.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid-19 : La laboratoire d'analyse départemental Agrivalys capable de sortir des résultats en 4h !

Agrivalys 71 (30).JPG
André Accary, président du Conseil départemental, et Frédéric Brochot, vice-président en charge de l'Agriculture, président du laboratoire départemental, l'ont fait savoir ce jour par courrier à Olivier Veran, ministre de la Santé. Le laboratoire est capable d'effectuer 2000 analyses par jour. ACTUALISÉ : Le ministre a donné son feu vert.

CONCOURS : Écrivez une Nouvelle en ces temps de confinement

Le 17 janvier avait eu lieu le lancement, par le Village du Livre de Cuisery, de la 15ème édition de son concours de Nouvelles sur le thème :

SAÔNE-ET-LOIRE : Grossesse et accouchement, les sages-femmes vous disent comment ça se passe pendant la crise sanitaire

ACCOUCHEMENT.jpg
De nouvelles dispositions entrent en vigueur dans le cadre de l'épidémie de covid 19 par un nouveau décret paru le 31 mars. Le conseil de l'Ordre des sages-femmes de Saône-et-Loire détaille également les recommandations du Collège des gynécologues obstétriciens de France.

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON – Alain Boissau : « La fermeture des frontières est un frein à l'approvisionnement »

ALAIN BOISSAU HOPITAL MACON COVID - 1.jpg
Le directeur par intérim de l'hôpital a fait le point sur la situation pour macon-infos. Les lits de réa vont augmenter dès jeudi. Les entrerpises continuent d'aider. Entretien.

TRIBUNAL DE MÂCON : La barbarie d'une mère sur sa fillette de moins de 2 ans...

TGI Mâcon.JPG
On aurait pu s'attendre à un procès aux Assises. Mais non, les juges en ont décidé autrement. Pourquoi ? « Car il y a eu un basculement... » explique maître Dominique Many, avocat du père, joint au téléphone. « La fillette était vue régulièrement par un médecin avant que sa mère ne s'acharne à la violenter à la suite d'un conflit conjugal. »

TRIBUNAL DE MÂCON : De la violence conjugale au proxénétisme...

TGI Mâcon.JPG
L'affaire a été jugée ce lundi par le tribunal correctionnel de Mâcon. Elle mettait en cause deux prévenus, deux hommes de 34 et 60 ans. La victime avait d'abord porté plainte pour violences conjugales.

VIOLENCES INTRA-FAMILIALES : Les Femmes solidaires rappellent les gestes barrières

CPViolenceslesgestesbarrieres(1) (1).jpg
Face aux violences, mettons en place ce geste barrière...

SAÔNE-ET-LOIRE : L'UMIH 71 alerte élus et préfet pour « enrayer un désastre économique »

Le président Patrick Revoyre s'est adressé ce jour par mail aux parlementaires, conseillers départementaux, préfet et sous-préfets. En voici l'intégralité.

HÔPITAL DE MÂCON - Covid-19 : Comment ça se passe pour les soignants.es ? Ce que rapporte Force Ouvrière

« Ce 27 mars 2020 se tenait une réunion d’étape entre la direction et les organisations syndicales représentatives au Centre Hospitalier de Mâcon », indique le syndicat FO, qui précise que « plus de 50 agents ont été contaminés, avec 2 hospitalisations ».

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ - Covid -19 : Des entreprises artisanales contribuent à la solidarité nationale

La Chambre des métiers et de l'artisnat recense les artisans en capacité de produire du matériel sanitaire

CORONAVIRUS À L'HÔPITAL DE MÂCON - Roland De Varax : « Nous assurons au mieux, avec de la débrouille »

ROLAND DEVARAX HOPITAL MACON - 1.jpg
Praticien hospitalier en réanimation médicale, chef du service de réanimation et président de la Commission Médicale d'Etablissement à l'hôpital de Mâcon, Roland De Varax a répondu à nos questions cet après-midi, au téléphone, sur la gestion de crise covid-19. Il exprime également sa colère vis-à-vis de l'Etat. Interview.

CORONAVIRUS : Une salve de remerciements de la part du comité A.M.i.71

AMI 71 collage.jpg
L'Association de défense des droits des Malades, Invalides et handicapés exprime, dans un communiqué, sa reconnaissance envers les professionnels.les qui travaillent en cette période historique d’épidémie.