dimanche 27 septembre 2020
  • TICKET SMS TREMA MACON.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg

PROJETS CHANAYE MACON NETTETE - 1.jpg

Le maire Jean-Patrick Courtois et son adjoint à l'urbanisme Gérard Colon ont invité les habitants de ces quartiers sud de Mâcon au centre social pour leur présenter les grands projets à l'ordre du jour des 3 à 4 prochaines années. La Chanaye en tant que quartier prioritaire pour la police nationale a également été évoquée.

 

Evidemment, quelques inquiétudes ont été exprimées en matière de destruction de bâtiments. Jean-Patrick Courtois et Gérard Colon ont été catégoriques : des constructions d'abord, des destructions ensuite. « On ne démolira pas sans construire et reconstruire, que ce soit des logements ou des commerces. »

Les chantiers seront nombreux et lancés à partir du début de l'année 2020. Tout ne se fera pas d'un coup mais sur 3 à 4 ans a promis le maire.

La priorité est donnée à la déviation pour garantir la sécurité des nombreux enfants et familles qui circulent autour du collège et de l'école, préoccupation largement exprimée ce soir par une habitante du quartier. « Il faut soulager la rue Frédéric Mistral. C'est ce que nous allons faire. Les camions ne traverseront plus La Résidence » a répondu l'adjoint à l'urbanisme. Il s'agit d'un projet à 5 millions d'euros qui comprend aussi la rénovation de la rue Ampère. Les travaux débuteront dès janvier pour une livraison au printemps.

Un village des artisans est à l'étude rue Thimonier (il sera réalisé par des experts de l'immobilier d'entreprise : Concept-Ty, basé à Dinan), ainsi qu'une cité commerciale moderne ; la voie ferrée sera reconvertie ; une voie verte passant devant la chaufferie sera aménagée ; le transit routier dévié ; la rue Ampère rénovée ; des voies cyclables aménagée, tout comme des espaces de verdure ; l'éclairage public sera changé partout pour mettre des ampoules LED (coût : 9 millions d'euros sur 3 ans, qui seront amortis par la baisse de la facture).

L'annexe du centre social sera détruit, tout comme le bâtiment qui abrite actuellement la Régie inter-quartier. Celle-ci sera relogée.

« Quoi qu'il en soit, rien n'est arrêté » a assuré Gérard Colon. « Ce que vous voyez-là, c'est un plan guide qui vous donne un aperçu. Mais nous sommes-là ce soir pour vous écouter et faire évoluer les choses en fonctions de vos idées et de vos besoins. Tout est noté. »

« Je sais que vous êtes impatients » a conclu Jean-Patrick Courtois, « mais sachez que les procédures administratives sont très longues, les projets sont étudiés par beaucoup de services, ce qui permet aussi d'apporter des améliorations. Mais une fois que tout sera lancé, on ne s'arrêtera plus. »

Quelques habitants se sont plaints également des pigeons. Des pigeonniers seront prochainement installés dans le but d'en réduire la population.

 

La Chanaye, priorité de la police nationale

Une des préoccupations majeures des habitants est aussi la sécurité, « avec un trafic de drogue qui dérive vers l'héroïne » s'est inquiété le maire. « Au commissariat de Mâcon, sachez que la Chanaye est une priorité des policiers. Le quartier devrait faire l'objet d'une opération coup de poing qui s'étalera sur 2 à 3 ans » a-t'il annoncé.

« Je me rendrai au ministère de l'Intérieur au mois de janvier pour faire une proposition : que la Ville aide au financement des renforts de police nationale à Mâcon, en particulier à La Chanaye, pour lutter contre ce trafic. »

Jean-Patrick espère aussi que le nouvel éclairage LED fera son œuvre : « C'est un éclairage qui augmente en intensité quand les gens passent, ce qui est dissuasif pour les trafiquants... »

 

Rodolphe Bretin

 

 

PROJETS CHANAYE MACON - 2.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 13.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 15.jpg

 

 

PROJETS CHANAYE MACON - 12.jpg

Le plan guide sur lequel on peut voir le futur emplacement du village des artisans, au nord du quartier

PROJETS CHANAYE MACON - 5.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 14.jpg

PROJETS CHANAYE MACON - 3.jpg

Une réuinon en présence de la 1ère adjointe Claude Cannet, de l'adjoint à la sécurité Eric Maréchal, et de la conseillière municipale en charge des quartiers Caroline Théveniaud

VÉLO GOURMANDE : Une édition pluvieuse, mais heureuse !

MACONNAIS velo gourmande 2020 52.JPG
La 2ème édition de la Vélo gourmande en Bourgogne du Sud, organisée par l’Office de tourisme de Mâcon et du Mâconnais, s’est déroulée ce samedi sur les routes du Haut-Mâconnais… entre coups de pédales et dégustations !

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Une entrée par jour en réanimation de personnes atteintes du covid-19

Capture d’écran 2019-05-17 à 22.59.02.png
Plus de 50 000 personnes ont été testées en une semaine. Même si tous les indicateurs se dégrade, le taux de positivité reste faible, à 3,33% de personnes positives dans la région. Il est équivalent en Saône-et-Loire.

SANCÉ : Un mort dans un choc frontal sur la D906

ACCIDENT MORTEL SANCE 2409223 - 6.jpg
Actualisé : La police lance un appel à témoin.

MACONNAIS-BEAUJOLAIS AGGLOMERATION : Réouverture lundi de la déchèterie de Charnay ; le 12 octobre pour St-Martin-Belle-Roche

C'est la phase finale des travaux de mise aux normes environnementales et de réhabilitation des locaux de gardiennage des déchèteries du territoire de MBA.

CLIN D'OEIL : Des ruches sur le toit de la MJC de l'Héritan

ruches toit MJC Héritan.jpg
Deux premières ruches sont arrivées à la MJC de l'Héritan où elles seront outils d’un atelier pédagogique dans le cadre des activités dites du « tiers lieu ».

MÂCON : 88 personnes testées au Covid-19 aux Blanchettes

TestPCRBlancheT2109.jpg
Des tests de dépistage gratuits ont été réalisés ce lundi sur le parking de la MJC des Blanchettes.

MÂCON : Un SDF s'en prend violemment à deux personnes en l'espace de 12 h

AGRESSION MACON SDF.jpg
Actualisé : Jugé en comparution immédiate ce lundi, il a été reconnu coupable et maintenu en détention. Présenté au tribunal une 1ère fois le 20 juillet, il avait demandé un délai pour préparer sa défense.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le Département cherche des accueillants familiaux

réunion information accueil familial Département 71.jpg
Une réunion d’information sur l’accueil familial en Saône-et-Loire s'est tenue ce lundi à l’Espace Duhesme de Mâcon. L'accent a été mis sur la nouveauté introduite cet été, à titre expérimental : le statut de salarié pour les accueillants familaux.

TRIBUNAL DE MÂCON : Des hématomes causés par des coups ou pas ?…

C’est la question qu’a dû trancher le tribunal ce lundi, avec un prévenu qui comparaissait sous escorte, accusé d’avoir frappé sa compagne, en situation probable de vulnérabilité, à savoir probablement enceinte de deux mois, et qui s’est retrouvée avec 4 jours d’ITT.

CLIN D'OEIL : Près d'une centaine de voitures anciennes et motos sur L'esplanade à Mâcon

CollectionVoitureMacon2009.jpg
Le grand rassemblement mensuel de voitures de collection s'est déroulé ce dimanche matin sur l'esplanade Lamartine avec deux nouveautés : la présence d'une buvette et de motos.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Bien avant la pêche aux canards était la chasse aux canards

CHATEAU DESTOURS CRECHES CANARDIERE - 2.jpg
Les Journées du patrimoine ont ceci de très sympathiques qu'elles sont l'occasion d'apprendre un petit bout d'histoire de notre petit coin de France. Reportage au château d'Estours.

MUSIQUE : C’est le retour tant attendu du jazz à Mâcon !

AG Crescent jazz Mâcon.jpg
L’assemblée générale du Crescent a précédé jeudi l’ouverture de la nouvelle saison au club de jazz de Mâcon. Le point avec le président Mike Cleaver.

COVID-19 : Passage de la Saône et Loire en zone rouge dite « de circulation active du virus »

Le département de Saône-et-Loire devrait être classé parmi les zones de circulation active du virus (« zone rouge ») à l’issue de la parution d’un décret au Journal Officiel ce week-end.

MILLY-LAMARTINE : Les 1ers logements éligibles à la Fibre Optique

image12.jpeg
Orange déploie sur ses fonds propres la fibre optique jusqu’au logement (FttH - Fiber to the Home) à Milly-Lamartine. 65% des foyers et locaux professionnels de Milly-Lamartine sont d’ores-et-déjà éligibles à la Fibre Optique.

MÂCON : Le Spot s'est paré de rouge pour alerter les ministères

SPOTHervé Reynaud MÂCON 1709.jpg
« Nous avons été les premiers arrêtés, nous serons les derniers à repartir, encore faut-il que nous soyons encore debout » a déclaré Matthieu Vaillier ; « Pourquoi pouvons-nous nous entasser masqués à 600 dans un train ou dans un avion sans distanciation, mais pas dans une salle de spectacle ? » a interrogé Béatrice Paul.