vendredi 22 janvier 2021
  • VO PEUGEOT NOMBLOT MACON JAN2021 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2020.jpg
  • ARMEE TERRE CIRFA MACON DEC2020 - 1.jpg

SENATEURS EMORINE MERCIER.JPG

Communiqué de presse

Chaque fin d’année civile, le Parlement discute et adopte le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. A l’Assemblée nationale, le Gouvernement dépose un texte qui prévoit le budget des cinq branches qui composent la Sécurité sociale. Une fois adopté par les députés, il est déposé au Sénat qui exerce à son tour ses fonctions législatives d’amendement et de vote de la loi.

Il s’agit d’une période importante puisque la représentation nationale se prononce sur les budgets de la politique familiale, de l’Assurance maladie, des accidents du travail, des retraites et des recouvrements. Dans le respect des procédures parlementaires, le Sénat devait apporter sa contribution à ce texte dont l’examen en séance publique a commencé le 12 novembre dernier.

Conscients de la crise sociale que traverse notre pays, c’est avec vigilance et responsabilité que nous avons abordé les discussions. Mardi 19 novembre, les sénateurs devaient se prononcer sur l’ensemble de ce projet de loi après l’avoir examiné et modifié article par article. La prise de parole du chef de l’Etat hier, et l’annonce d’un plan pour l’hôpital public par le Premier ministre le 20 novembre ignore le travail du Parlement.

L’argument du Gouvernement qui consiste à invoquer l’urgence pour justifier l’annonce tardive de ce plan n’est guère convainquant. La situation de l’hôpital public n’est pas une nouveauté et les mesures qui seront annoncées auraient donc pu figurer dans le projet de loi que nous devions examiner. Ce dysfonctionnement institutionnel est majeur.

Il empêche le Parlement d’accomplir sereinement une des missions qui lui est attribuée par la Constitution. La politique de la France ne se mène pas par le biais de chaînes de télévision et d’annonces médiatiques. C’est la raison pour laquelle le Sénat a rejeté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

COVID-19 - Vaccination : Ça bloque à Paris et dans les ARS, et ça met en colère André Accary

ANDRE ACCARY 2711 CHARNAY - 1.jpg
Le président du Département de Saône-et-Loire s'est fendu d'une lettre au président de la République pour rappeler que le Département est prêt depuis un moment, contrairement à l'ARS... A lire ici.

COVID-19 - Pr Luc Montagnier : « Il y a eu aussi, en partie, fabrication du virus »

DR MONTAGNER - 1.jpg
Mais « sans mauvaise intention », précise-t'il... VIH, covid-19, science, vaccin, prévention et thérapie, autisme, Fourtillan, Bill Gates... le professeur Luc Montagner, prix Nobel de médecine, a affirmé ses positions sur France Soir il y a trois jours. Étonnant, détonant et très éclairant !

FORMATION : À Mâcon, Roxana Maracineanu évoque la création d'un Bac Pro des métiers du sport

ROXANA MARACINEAU MACON 17DEC2020 BACPRO - 1.jpg
La ministre l'a présenté comme « une révolution pour la filière ».

EXPRESSION CITOYENNE - Auto-confinement des élèves : « Nouvelle préconisation, nouveau mépris pour le personnel » estime la CGT Educ'action

Le syndicat signale quatre classes fermées pour covid dans le département, plusieurs enseignants positifs et une vie scolaire impactée.

EDITO : Nucléaire, covid-19, la question est...

Pourquoi Emmanuel Macron écoute un expert de très haut niveau en matière d'énergie nucléaire et pas un autre en matière de santé ?

POLITIQUE : Fabien Genet défend l'enseignement agricole au sénat

« Votre budget n’est pas à la hauteur de l’ambition agricole qui devrait être celle de notre pays ! » a-t'il lancé à la tribune.

SANTÉ - 31 millions d'€ pour la région BFC : « Une belle enveloppe qui ne règle pas tout »

Le 14 novembre, le ministre de la Santé annonçait une enveloppe de 31 millions d'euros pour la Bourgogne-Franche-Comté attribuée dans le cadre du Ségur de la Santé. Michel Maillet, membre du collectif Santé protection sociale de l’Union Départementale CGT de Saône et Loire, a réagi à cette annonce.

Général Electric : « C’en est trop » s'indigne Marie-Guite Dufay

Après l’annonce de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la réorganisation de GE Steam Power, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, réagit avec force...

CRISE SANITAIRE ET POUVOIR D'ACHAT : Les retraités de la CGT demandent 100€ tout de suite

L’Union syndicale des Retraités CGT de Saône et Loire invite toutes les retraitées et tous les retraités à signer une pétition en ligne

EXPRESSION POLITIQUE : « De quoi ont besoin les quartiers populaires de Mâcon ? »

La réaction du PCF cu Mâconnais suite aux violences urbaines du week end à Mâcon.