jeudi 23 janvier 2020
  • JPO2020 LYCEE LAMARTINE MACON.jpg
  • COLLECTE SAPINS 2020 MBA 225 - 1.jpg
  • MACON HABITAT LOCAUX COMMERCIAUX 20NOV2019.jpg
  • DECATHLON MACON TROCATHLON 2019223 - 1.jpg

SENATEURS EMORINE MERCIER.JPG

Communiqué de presse

Chaque fin d’année civile, le Parlement discute et adopte le projet de loi de financement de la Sécurité sociale. A l’Assemblée nationale, le Gouvernement dépose un texte qui prévoit le budget des cinq branches qui composent la Sécurité sociale. Une fois adopté par les députés, il est déposé au Sénat qui exerce à son tour ses fonctions législatives d’amendement et de vote de la loi.

Il s’agit d’une période importante puisque la représentation nationale se prononce sur les budgets de la politique familiale, de l’Assurance maladie, des accidents du travail, des retraites et des recouvrements. Dans le respect des procédures parlementaires, le Sénat devait apporter sa contribution à ce texte dont l’examen en séance publique a commencé le 12 novembre dernier.

Conscients de la crise sociale que traverse notre pays, c’est avec vigilance et responsabilité que nous avons abordé les discussions. Mardi 19 novembre, les sénateurs devaient se prononcer sur l’ensemble de ce projet de loi après l’avoir examiné et modifié article par article. La prise de parole du chef de l’Etat hier, et l’annonce d’un plan pour l’hôpital public par le Premier ministre le 20 novembre ignore le travail du Parlement.

L’argument du Gouvernement qui consiste à invoquer l’urgence pour justifier l’annonce tardive de ce plan n’est guère convainquant. La situation de l’hôpital public n’est pas une nouveauté et les mesures qui seront annoncées auraient donc pu figurer dans le projet de loi que nous devions examiner. Ce dysfonctionnement institutionnel est majeur.

Il empêche le Parlement d’accomplir sereinement une des missions qui lui est attribuée par la Constitution. La politique de la France ne se mène pas par le biais de chaînes de télévision et d’annonces médiatiques. C’est la raison pour laquelle le Sénat a rejeté le projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

MUNICIPALES 2020 - Mâcon : 10 propositions de Mâcon Citoyens 2020

MACON CITOYENS 2020 PROPOS - 1.jpg
La liste Mâcon citoyens 2020 présente ses 10 premières propositions sur près de 100 engagements pour plus d’écologie, de solidarité, de démocratie et de vitalité à Mâcon, ses communes associées et Mâconnais Beaujolais Agglomération. A voir aussi, toutes les réunions publiques de la liste jusqu'au 12 mars.

MUNICIPALES À MÂCON : Le Rassemblement National lance sa campagne électorale

Rassemblement National Macon (2).JPG
Aurélien Dutremble, tête de liste, a reçu le soutien de Julien Odoul, président du groupe RN à la Région Bourgogne Franche-Comté, et membre du bureau national, pour sa réunion publique organisée ce vendredi soir à Mâcon.

EXPRESSION CITOYENNE : L'association La Vie à la Nouvelle Coupée adresse ses voeux les plus chaleureux à la SEMCODA

Capture d’écran 2019-11-10 à 15.11.56.png
Une adresse très ironique pour dénoncer quelques méfaits et désagréments, et formuler quelques voeux...

MUNICIPALES 2020 : « Mâcon citoyens 2020 » a son QG de campagne

siège campagne Mâcon citoyens 2020.jpg
La coalition de gauche inaugurait son local de campagne en centre-ville ce mardi soir, rue Sigorgne.

EXPRESSION CITOYENNE : « Merci aux cheminots d’avoir fait jouer le droit de retrait », réagit Marguerite, une lectrice de Mâcon-Infos

Marguerite C., une lectrice de macon-infos, a éprouvé le besoin de donner son point de vue suite à l’accident ferroviaire survenu mercredi dernier dans les Ardennes et de témoigner sur un incident personnel.

POLITIQUE - Mâcon Citoyens 2020 : Le collectif milite pour le bio dans les cantines scolaires

MACON CITOYEN _ CANTINES BIO1.JPG
La liste écologiste et solidaire a tenu ce vendredi soir une conférence-débat sur le thème des cantines bio, avec pour invité Patrice Château, adjoint au maire de Dijon, délégué à l’environnement.