jeudi 2 juillet 2020
  • CREMANTS VIGNERONS IGE MAIJUIN20202 - 1.jpg
  • EGC BOURG CHALON - 1.jpg
  • JVEUXDULOCAL MACON2105 (2).jpg

Grève infirmiers bloc operatoire Mâcon (12).jpg

Les grévistes étaient devant l’hôpital ce matin pour distribuer des tracts.

La reconnaissance salariale et la revalorisation significative des grilles indiciaires (avec un régime salarial cohérent pour l’ensemble des IDE quelle que soit leur catégorie administrative, quel que soit leur grade) sont les principales revendications de ce mouvement protestataire qui se termine aujourd’hui, à minuit.

Les 25 infirmiers et infirmières de chirurgie de l’hôpital de Mâcon participent tous à la grève. Parmi ces personnes, six ont été assignées pour assurer le service minimum. Résultat : seulement trois salles d’opération sur six fonctionnent et les interventions qui n’étaient pas urgentes ont été reportées.

La dernière grève des infirmiers de bloc opératoire de l’hôpital de Mâcon dautait de 1998 à cause du manque d’effectifs. Cette fois, il s’agit d’une participation à un mouvement national.

grève IBODE Mâcon (7).JPG

Frédérique

La ministre de la Santé donne une prime aux infirmiers des urgences, tandis que dans notre cas, même après 49 heures de formation supplémentaire nécessaire pour garder notre statut d’infirmier de bloc opératoire, on n’a rien en plus au salaire. La différence de salaire entre un infirmier de base et un infirmier spécialisé est minable, autour de 100 €. Soit la spécialisation est nécessaire et alors elle doit être rétribuée à sa juste valeur, soit elle n'est pas nécessaire et il faut la supprimer.

Une des infirmières en grève précise que les revendications du mouvement sont surtout nationales : « D'un point de vue local, on a rien à revendiquer, sur l’hôpital on est bien, le nombre d’infirmiers est suffisant. »

« Notre travail, c’est 10 heures debout et posté, 10 heures de concentration, horaires décalés jour et nuit, tablier de plomb, expositions et risques professionnels, avec des patients de plus en plus fragiles, âgés, de plus en plus de manipulations de boîtes lourdes à porter. Plus le gardes et les astreintes », précise, pour sa part, une autre infirmière gréviste.

grève IBODE Mâcon (8).JPG

Eric

Par rapport aux conditions de travail, notre poste n’est pas particulièrement valorisé au niveau salarial. Nous aimerions être reconnus au niveau Bac +5 comme les infirmiers anesthésistes et non comme Bac +2. En effet, la formation continue actuelle dans notre cas ne permet pas d’avoir un grade supérieur ce qui limite notre évolution de carrière. 

Selon les grévistes, les infirmiers français sont parmi les plus mal payés dans les pays européens membres de l'Organisation de cooopération et dévelopement économique (OCDE), au 23ème rang, juste devant la Lituanie.

Cristian Todea

 

 

Grève infirmiers bloc operatoire Mâcon (1).jpg

grève IBODE Mâcon (4).JPG

Grève infirmiers bloc operatoire Mâcon (13).jpg

 

MACON : 150 personnes à la manifestation pour l'hôpital

manifestation santé Mâcon.jpg
Actualisé - La manifestation a vu la participation de Jacques Asdrubal, médecin-chef des urgences.

SAÔNE-ET-LOIRE - Covid : Un foyer de contamination détecté à Chauffailles

C'est à la suite d'une réunion de famille que des membres ont été testés positifs.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Plus de 59 millions d'investissements au budget primitif 2020

MACON VUE AERIENNE.jpg
Jean-Patrick Courtois s'est dit heureux de trouver un excédent « pour continuer à investir sans emprunter ». Les élus de gauche ont voté contre le budget.

MÂCON : « Le vélo est mon geste barrière » avec Mâcon Vélo en Ville

MACON MVV geste barriere.JPG
L'association organise une nouvelle action de sensibilisation routière à destination des cyclistes et des automobilistes mâconnais le samedi 4 juillet après-midi

MÂCON : Repas convivial de fin d'année à la MJC des Blanchettes

RepasBlanchet.jpg
La MJC a clos le dernier cours de l'atelier poterie-mosaïque contemporaine par un repas partagé.

SAÔNE-ET-LOIRE : Bénédicte Kiehl-Redon, nouvelle commissaire divisionnaire, directrice départementale de la Sécurité publique

BENEDICTE KHIEL REDON2 - 1.jpg
Elle annonce la création d'un centre d'information et de commandement à vocation départemental dans les locaux du commissariat de Mâcon. Rencontre.

CONSEIL MUNICIPAL DE MÂCON : Jean-Patrick Courtois annonce une enveloppe de 500 000€ pour la relance économique

Le premier conseil municipal de la nouvelle mandature est réuni ce soir. Au cours de son propos liminaire, en ouverture, le maire a évoqué l’effet coronavirus sur la collectivité et annoncer l’adhésion de la collectivité au Comité National d’Actions Sociales. Retrouvez l’intégralité de son discours.

MUNICIPALES 2020 - 2ème tour : La participation s'effondre en Saône-et-Loire par rapport à 2014

Actualisé à 17h. Elle est à peine plus élevée qu'au 1er tour.

MÂCON : Deux jeunes lui foncent dessus en scooter et reviennent lui casser la figure. Il s'en remet au procureur…

AGRESSION MACON - 2.jpg
Le récit de cette agression a été fait à partir du témoignage de la victime, qui a pris contact avec macon-infos.

SAÔNE-ET-LOIRE - État d'urgence sanitaire : « Les patrons de discothèques à l'agonie »...

L'UMIH 71, organisation patronale du secteur, alerte préfet et parlementaires dans un courrier adressé au préfet ce vendredi.

SAÔNE-ET-LOIRE : Le département expérimente l’accueil familial salarié

département accueil familial Saône et Loire (3).JPG
Le président du conseil départemental André Accary et la vice-présidente pour les affaires sociales, Claude Cannet ont annoncé ce jeudi la mise en place d’un dispositif expérimental pour relancer l’accueil familial des personnes âgées et handicapées.

MÂCON - Formation : C'est la journée de l'apprentissage à l'ESMP

ESMP PO 24JUIN MACON - 1.jpg
L'École Supérieure des Métiers et de la Professionnalisation spécialisée dans l'alternance accueille ce mercredi en continue les visiteurs à l'occasion de la journée de l'apprentissage. A voir aussi la vidéo de présentation de cette école très dynamique.