mercredi 13 novembre 2019
  • MARCHE PLAISIRS GOURMANDS 2019 AFF3 - 1.jpg
  • locaux commerciaux MACON HABITAT OCT22019.jpg
  • AUTISME CD71 20NOV.jpg
  • MON BEL AMOUR THEATRE MACON.jpg

projet formation jeunes camerounais (36).JPG

Le projet de formation professionnelle France-Afrique a été lancé en 2017. Six jeunes Camerounais viennent d'arriver à Mâcon et vont poursuivre leurs études en France et dans le département. Rencontre.

Ils vont être répartis dans trois lycées avec l'ambition d'obtenir un Bac-pro : le lycée technique professionnel de l’ensemble scolaire privé Sacré-Cœur de Saint-Chély-d'Apcher en Lozère, le lycée du groupe scolaire privé de Paray-le-Monial et le lycée public des métiers de l’automobile Camille du Gast à Chalon-sûr-Saône. Ensuite, ils pourront poursuivre leurs études avec un BTS en alternance dans le domaine de la mécanique automobile, le but étant qu’ils puissent acquérir les compétences nécessaires pour ouvrir à terme leurs propres garages au Cameroun.

Les six jeunes Camerounais sont tous bacheliers de l’enseignement général technique au Cameroun. Quatre d’entre eux ont même suivi une formation payante de dix mois chez Volkswagen pour obtenir un certificat de compétences. Ils ont été sélectionnés parmi 800 candidats, avec l’aide d’un cabinet de mobilité académique agréé par la France.

Toutes les familles de ces jeunes ont dû faire des sacrifices financiers importants pour payer le dépôt de garantie de 13 000 € dans une banque française.

À l'origine de ce projet : la Camerounaise Anne-Marie Lindou, professeur de langue allemande depuis l'âge de 23 ans, formée à l'Ecole Normale Supérieure de Yaoundé au Cameroun et à l'université de Saarbrücken en Allemagne. Elle a intitulé cette initiative « Afrique Education et Co-développement » (AFEC) et a tâté le terrain avec son fils Thierry (22 ans à l’époque), qui a suivi une formation mécanique automobile au CFA de Mâcon pour pouvoir retourner au Cameroun à la fin de ses études. Il est maintenant étudiant en BTS en alternance chez Mercedes Benz à Mâcon.

Après avoir essuyé plusieurs refus de la France, la ténacité d’Anne-Marie Lindou a fini par payer. Ses démarches auprès de nombreux élus et haut-fonctionnaires à Paris ont permis aux six jeunes d'obtenir un visa étudiant d’un an avec possibilité de renouvellement s'ils poursuivent leurs études.

Anne-Marie Lindou considère que son projet est une réponse aux flux migratoires incontrôlés en provenance des pays africains : « L’un des objectifs est la mise en place d’une politique préventive dans la lutte contre l’immigration illégale des jeunes Africains par la promotion de cette formation professionnelle technique. Après leur formation, ils pourront rentrer en Afrique et contribuer ainsi au développement de leur pays. Je crois au développement endogène boosté par les compétences africaines elles-mêmes avec la création des richesses et de l’entrepreneuriat. »

Anne-Marie Lindou rêve aussi de construire au Cameroun le tout premier lycée technique polyvalent d'Afrique centrale à l'image des CFA en France.

 

projet formation jeunes camerounais (13).JPG

Les jeunes doivent être informés des conséquences de l’immigration clandestine. Quand ils arrivent en France, c’est trop tard : ils sont déjà endettés, ils doivent faire face à des difficultés et des défis, et ils ne peuvent plus rentrer. La France doit aussi arrêter de nourrir ces jeunes et de leur donner des poissons tous les jours. Il faut leur apprendre à pêcher, qu’ils soient capables de se nourir eux-mêmes et de rentrer ensuite fièrement dans leur pays.

 

Le deuxième volet de ce projet « Afrique Education et Co-développement » est l’accompagnement de jeunes Français ou européens intéressés par le service civil ou des séjours de bénévolat en Cameroun pour une « éducation interculturelle et solidaire ». Un Allemand de 22 ans est d'ailleurs en ce moment en immersion « d’imprégnation socio-culturelle » pour quatre mois au Cameroun, au sein d’une famille d’accueil.

 

projet formation jeunes camerounais (23).JPG

Darel, 18 ans, est le plus jeune des six Camerounais. Il étudiera la mécanique automobile pour les engins agricoles au lycée privé du Sacré Cœur à Paray-le-Monial. Il a pris la parole au nom du groupe : « Nous venons chercher les savoir-faire techniques de haute qualité, dont notre pays a urgemment besoin. Nous rêvons déjà de rentrer après notre formation, afin de créer nos entreprises, des garages notamment, selon les règles de l’art de la profession de mécanicien et, aussi, transférer notre savoir-faire à nos compatriotes. Nous remercions l’association Afrique Education et Co-développement, les autorités politiques camerounaises et françaises, et nos familles qui ont participer au financement de notre passion pour la mécanique automobile. »

 

projet formation jeunes camerounais (32).JPG

Orelie, 20 ans, est la seule fille du groupe et suivra la formation au lycée de Chalon-sur-Saône. Elle avoue avoir eu des difficultés à convaincre sa mère de la laisser s'orienter vers un métier "plutôt masculin" : « Après avoir obtenu le bac, j’ai eu l’occasion d’entrer dans un véhicule et j’ai été stupéfaite par le confort offert, les commandes mécaniques et électriques. J’étais curieuse aussi d'en savoir plus sur les carburants et les additifs utilisés, car j’ai étudié la chimie au lycée. J’ai dit à ma mère que je voulais continuer mes études dans la mécanique avec une formation de qualité. Au début, elle a refusé, me disant que ce n’était pas pour moi. Chez nous, la femme est marginalisée, elle est faite pour le ménage, la cuisine, les enfants… Puis, j’ai entendu parler de ce projet et j’ai pris contact avec Anne-Marie Lindou et j’ai suivi la formation chez Volkswagen. Ca n’a pas été facile, mais je voulais vraiment relever ce défi en tant que femme. »

Lors de la conférence de presse, étaient également présents Laurent Cagne, proviseur du lycée de Chalon-sur-Saône qui va accueillir deux djeunes, des bénévoles locaux qui soutiennent le projet depuis le début, à l’image de Daniel Vernerey, directeur général du Sydesl, syndicat départemental d’énergie de Saône-et-Loire, de Jacques Vigouroux (responsable de l’église évangélique locale) ou de Jean Rivon (collectif Monnier).

Plus de détails sur l’histoire de ce projet à lire ici et ici.

Cristian Todea

 

 

projet formation jeunes camerounais (1).JPG

La directrice AFEC, le Dr Anne-Marie Lindou, et sa secrétaire générale, Mireille Touko

projet formation jeunes camerounais (9).JPG

projet formation jeunes camerounais (27).JPG

Laurent Cagne, proviseur du lycée de Chalon-sur-Saône, et son directeur de l'enseignement technique

projet formation jeunes camerounais (41).JPG

projet formation jeunes camerounais (46).JPG

 

EXPO : Le peintre Wolgang Glass (Neustadt) à Mâcon, et pour la 1ère fois en France

WOLFGANG  GLASS PEINTRE MACON - 14.jpg
Quand le jumelage de Neustadt ave Mâcon fait son oeuvre

HURIGNY : Les Bâton Mouche de Paris vainqueurs du 10ème Open de Mölkky Indoor

Molkky.jpg
Les Cas'quilles d'Hurigny ont accueilli ce week-end le deuxième Open de Mölkky de la saison.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : C’est la Foire aux jouets !

FOIRE AUX JOUETS _ CRECHES SUR SAÖNE4.JPG
Belle fréquentation pour cette 11e édition de la Foire aux jouets, ce lundi, à la Ferme de Joug Dieu.

MÂCON - Symphonies d’automne : Jeanne Gérard remporte le concours international de chant 2019

finale concours international chant Mâcon 2019.jpg
Eric Geneste a souligné la progression des candidats et candidates dans la maitrise technique qui a pû être observée lors de cette édition. A voir aussi, notre reportage photos de cette finale.

SENNECÉ-LÈS-MÂCON : « Pour un Oui », le salon des futurs mariés

SENNECE salon mariage 2019 50.jpeg
Le salon du mariage « Pour un Oui », organisé par l’association Show Must Go On, a lieu tout au long du week-end à la salle des fêtes de Sennecé-lès-Mâcon.

SAÔNE-ET-LOIRE : Journée départementale de l'autisme le 20 novembre

AUTISME CD71 20NOV.jpg
Publi-information - Une 1ère en Saône-et-Loire ! Découvrez le programme avec macon-infos.

MÂCON : Le Grand collectif de Bioux reste mobilisé

MACON reunion collectif bioux 3.JPG
Les habitants et les habitantes du plus grand HLM du quartier étaient réunis ce samedi matin pour faire le point sur la situation à l’intérieur et aux abords de leur immeuble.

SOLIDARITÉ : Une fin proche pour le projet humanitaire né entre Mâcon et la Roumanie ?

dernière bourse jouets Mâcon Galati.jpg
La dernière bourse aux jouets de Mâcon-Galati était organisée ce samedi. L'association œuvre depuis presque 30 ans pour aider les enfants en difficulté et les familles pauvres en Roumanie.

SANCÉ : Déjà un beau succès pour le week-end d'Art et d'Histoire au Château Lapalus !

ArtHist.jpg
Le château Lapalus a ouvert ses portes ce samedi pour un week-end placé sous le signe de l’art et de l’histoire.

BUSSIÈRES : La passion des fossiles de Colette Tonneau

Nature (13).JPG
À l'occasion de la deuxième édition de la manifestation « Ouvrons les yeux sur la nature dans toute sa diversité », Colette Tonneau expose les arbres fossiles.

MÂCON - Le Crescent : Un beau souvenir musical signé Kneebody

Kneebody Mâcon.jpg
Soirée à guichets fermés au club de jazz de Mâcon vendredi soir pour le passage du collectif américain Kneebody et de son jazz explosif.

MÂCON : Coups, crachats et injures à l'encontre d'agents SNCF

Mardi soir, vers 21 h, les policiers sont intervenus à la gare de Mâcon Ville. ACTUALISÉ avec le verdict du tribunal.

MÂCON : La cité administrative dans le programme national de rénovation énergétique des cités

inauguration locaux DSDEN Mâcon (109).JPG
Mâcon fait partie des projets du Grand Plan d'Investissement du gouvernement pour ses cités administratives. Une enveloppe d'1 milliard sur 5 ans est prévue pour plusieurs chantiers en France. 9 millions d'€ seront consacrés à la cité à Mâcon.

CLIN D’ŒIL : La place Genevès, de 1910 à aujourd'hui

réaménagement place Genevès.jpg
A voir aussi, les photos de la place en 1910

MÂCON : Un nouveau traiteur en centre-ville

inauguration traiteur.jpg
Jeudi soir, le traiteur Jérôme Bourcet, finaliste au concours du Meilleur Ouvrier de France en 2018, a inauguré sa boutique, installée rue de la Barre.

SAÔNE-ET-LOIRE : Ensemble pour une journée départementale de sensibilisation à l'autisme

Autisme (1).JPG
Le Département de Saône-et-Loire a décidé de se mobiliser cette année pour une journée de sensibilisation à l'autisme, une première.

MACON : Une action sportive du SPIP au service de la réinsertion

SPIP pas sport 2019.jpg
Pour la troisième année consécutive, le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de Mâcon a proposé une action « passe-sport et santé » à 6 personnes suivies par le service en milieu ouvert.

MÂCON : Les infirmières et les infirmiers du bloc opératoire de l’hôpital en grève

Grève infirmiers bloc operatoire Mâcon (12).jpg
Les grévistes étaient devant l’hôpital ce matin pour distribuer des tracts.

MÂCON - CFA : Deux jeunes médaillés d'or au concours du Meilleur Apprenti de France

OrMaf (3).JPG
Émilien Coudray et Ludovic Philippon du CFA de la CCI de Saône-et-Loire ont décroché une médaille d'or au niveau national du concours MAF.

MÂCON – Symphonies d’automne : Les six finalistes du concours international de chant lyrique sont connus

Chant.jpg
Le jury et le public ont pu apprécier les très belles voix des 20 candidat(e)s retenu(e)s pour la demi-finale qui s'est déroulée ce mercredi à l'auditorium du Conservatoire Edgar Varèse.

MÂCON : Des réseaux sociaux et de la sexualité des adolescents.tes

femmes solidaires.JPG
Une conférence débat était proposée par l’association « Femmes solidaires »* de Mâcon ce mardi soir à la médiathèque.

MACON : Le 14ème marché des plaisirs gourmands approche

organisateurs marché plaisirs gourmands (1).jpg
C’est le rendez-vous incontournable du mois de novembre, un peu plus d’un mois avant les fêtes de fin d’année. De quoi trouver l’inspiration et les ingrédients pour réaliser des plats d’exception, ou faire le plein de gourmandises.

SAÔNE-ET-LOIRE : L’AMAVIP devient France Victimes 71 et fête ses 30 ans

AMAVIP FRANCE VICTIMES 71 - 1.jpg
Ce mardi matin dans les locaux de la maison de la justice et des droits, la présidente de l’association Brigitte Trochet a tenu une conférence de presse, entourée de son équipe, pour évoquer le développement de l’association aux besoins exprimés par les victimes.

CONSO - Nintendo Switch : L'UFC Que choisir dit "stop à l’obsolescence des manettes !"

L'association de défense des consommateurs met en demeure Nintendo de réparer gratuitement les manettes « Joy-Cons » et les Nintendo Switch Lite