mardi 4 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

manifestation agriculteurs préfecture Mâcon.jpg

Le préfet est venu à leur rencontre. Le président du Conseil départemental, André Accary, est également venu écouter les échanges.

Viticulteurs, éleveurs et céréaliers ont exprimé également ce jour de l'incompréhension vis à vis de la façon négative dont est décrit leur travail sur les réseaux sociaux et dans les médias. Ils sollicitent le soutien de l’Etat et critiquent les accords commerciaux ratifiés par la France avec des pays où les agriculteurs ne sont pas soumis aux mêmes contraintes sanitaires et environnementaux.

Pour faire passer le message du local, les membres de la Confrérie des saveurs du pays charolais (Gueugnon) étaient invités à offrir aux passants de la viande bovine et ovine d’origine charollaise.

 

manifestation agriculteurs Mâcon (30).JPG

« Nous sommes d'anciens éleveurs et nous sommes solidaires. Il faut réagir par rapport à ce que les éleveurs subissent. »

 

manifestation agriculteurs Mâcon (33).JPG

Des éleveurs du canton de Toulon-sur-Arroux étaient présents : « Nous sommes là à cause des tarifs trop bas de la viande. Elle est au même prix qu’en 83. Vous trouvez ça normal ?... Les charges ne sont plus du tout les mêmes. La solution serait d’avoir quelqu’un d’aplomb à la tête du gouvernement. Mais il n’y en a pas. On veut être plus blancs que le blanc en France. Il y a d’autres pays européens qui n’ont pas des règes, aussi restrictives que nous », explique Jean-Marc.

 

manifestation agriculteurs Mâcon (57).JPG

Luc Jeannin, éleveur à Saint-Eugène, demande du pragmatisme : « L’image qui est véhiculée dans la société sur l’agriculture est mauvaise, avec des informations qui ne sont pas toujours objectives. On en a marre de cet "agri-bashing", alors qu’on est là pour nourrir nos concitoyens. On a mis en place la traçabilité de nos produits, et aujourd’hui, on voit des accords commerciaux internationaux avec des pays qui ne font pas ça. On n’en veut plus ! Ensuite, faire croire aux gens qu’on peut abandonner dès demain les traitements phytosanitaires, c’est irréaliste. Nous pouvons réduire leur utilisation, mais il faut de la recherche et vulgariser les pratiques alternatives. On est prêts à faire des choses, mais il faut du pragmatisme. »

 

manifestation agriculteurs Mâcon (39).JPG

« Je suis vigneron de Saint-Amour, dans le Beaujolais, et je suis là pour les zones de traitement des vignes. On a des vignes qui sont près des habitations et ils veulent nous en écarter de plus en plus. Si ça se met en place, nous serons obligés de laisser non traitées des surfaces importantes, et perdre de la récolte » explique Cyril (premier à gauche sur la photo).

 

manifestation agriculteurs Mâcon (44).JPG

Pascal, lui aussi viticulteur, à Saint-Gengoux-de-Scissé, exprime le même mécontentement : « On est le seul pays en Europe à imposer ces zones de non-traitement. Pourquoi cette discrimination ? Ces zones ne sont pas mesurées à partir d’une maison, mais à partir de la bordure du terrain de la maison qui peut être de 200 mètres, par exemple. C’est inquiétant car la zone de vigne non-traitée ne donne pas de rendement en terme de production. » Pour ce vigneron, les citoyens envoient un message contradictoire aux agriculteurs : « d’un côté produire de la qualité, du bio, mais d’un autre, il n’est pas prêt à mettre la main à la poche pour payer un peu plus. »

 

manifestation agriculteurs Mâcon (68).JPG

Christian Bajard, président de la FDSEA Saône et Loire, éleveur à Saint-Symphorien-des-Bois, dans sa prise de parole, a évoqué le besoin de montrer à la population une bonne image des agriculteurs, de mettre en avant les bons produits du terroir et a fait appel aux manifestants pour éviter les débordements : « Notre message est pour le président de la République. Il faut un vrai soutien, affiché ouvertement, des pouvoirs publics et des élus de la majorité pour l’agriculture.

Il y a encore des jeunes qui s’intéressent à ce métier et il faudra leur redonner un cap, leur faire sentir qu’on a besoin d’eux. Il y a déjà le défi du dérèglement climatique auquel on doit faire face. Nous ne réussirons pas sans le soutien de la population et des pouvoirs publics. Notre façon de travailler, le bien-être animal, les pratiques dans les vignes, pour les céréaliers, tout est remis en cause. Il y a une minorité qui jette le trouble dans la tête de la majorité sur les réseaux sociaux, parfois dans la presse, par le biais des gens du show-biz. Ça suffit ! Nous ne sommes pas dans l’immobilisme, l’agriculture française est reconnue la plus durable du monde. On demande du respect pour notre travail ! »

 

manifestation agriculteurs Mâcon (174).JPG

Le préfet de Saône-et-Loire, Jérôme Gutton est finalement venu discuter lui-même avec les agriculteurs. Il a promis son soutien, notamment en proposant de joueur l’intermédiaire entre producteurs et grandes surfaces en Saône-et-Loire autour des prix d’acquisition, faciliter les dédommagements suite à la sècheresse et le paiements dans des délais raisonables des subventions européennes.

En ce qui concerne les zones de non-traitement, il a rappelé que les viticulteurs du département avaient signé une charte de bonnes pratiques, « c’est la voie à suivre. » Jérôme Gutton a avoué être troublé par le grand nombre de suicides parmi les agriculteurs du département, et vouloir les aider. 

Il a fustigé certaines chaînes d’informations en continu qui, selon ses mots, présentent de manière exagérée et mensongère certaines pratiques agricoles à partir de certains incidents et a tenu à rassurer les manifestants que la grande majorité de la population respecte et apprécie le travail des agriculteurs.

Plusieurs agriculteurs ont pris la parole sur d’autres sujets comme la situation des 28 fermiers exclus des aides européennes pour la zone de montagne, les contrôles autour des subventions européennes, l’installation des jeunes agriculteurs, la souffrance personnelle face aux difficultés rencontrées, parfois aux agressions, le manque de compréhension de la part de la population et de la presse sur les pratiques agricoles, l’influence du monde de la finance et des grands rentiers sur la classe politique, les revenus de certains agriculteurs « plus petits que ceux d’un migrant », la place de l’agriculture sur un marché équitable, l'urbanisation des terrains agricoles.

 

Cristian Todea

 

 

manifestation agriculteurs Mâcon (4).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (7).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (16).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (73).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (79).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (85).JPG

Bernard Lacour (à gauche), président de la Chambre d'agriculture

manifestation agriculteurs Mâcon (94).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (106).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (115).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (123).JPG

André Accary, président du Conseil départemental,

est venu assister aux échanges des agriculteurs avec le préfet

manifestation agriculteurs Mâcon (129).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (139).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (146).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (150).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (152).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (133).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (154).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (159).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (161).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (163).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (164).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (168).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (19).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (43).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (37).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (56).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (50).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (60).JPG

manifestation agriculteurs Mâcon (46).JPG

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

CHARNAY : Pour fêter ses 2 ans, Edenwall organise un bal… masqué !

Edenwall_BalMasqué_01082020_montage_0001.jpg
Comment concilier festivités et respect des gestes barrières ? Pour la deuxième bougie de leur salle d’escalade, les membres du staff d’Edenwall ont trouvé la solution : organiser un bal masqué !

MÂCON : Inscriptions dès maintenant à la MJC de l'Héritan

MJC HERITAN ETE2020 - 1.jpg
Publi-information - La MJC de l'Héritan, un programme très complet à décourvir dès maintenant

SAÔNE-ET-LOIRE : Sensibilisation aux comportements à risque sur la route des vacances

Opération_CivilEté2020_montage0001.jpg
Programmée à l’occasion des départs en vacances, l’opération « Civil’été 2020 » se déroule ce samedi de 10h à 17h sur l’aire de Mâcon Saint-Albain de l’autoroute A6.

SAÔNE-ET-LOIRE : Clément Beaune à l’écoute des revendications des agriculteurs

10614_2_full.jpg
Le tout jeune et tout nouveau secrétaire d’Etat à l’Europe, pour son premier déplacement officiel, est venu au contact des agriculteurs de la Région du Creusot qui avaient préparé le grill.

CANICULE : La Saône-et-Loire placée en vigilance orange

thermometer-3581190_1920.jpg
L’ARS rappelle les conseils de prévention…

MÂCON : Quand le soleil attire tous les regards…

atelier soleil Mâcon.jpg
L’astronome amateur Franck Boyat (Sirius B Planetarium) était ce mercredi aux Saugeraies pour faire découvrir les secrets du soleil aux petits et aux grands.

CRÊCHES-SUR-SAÔNE : Matinée d'entraînement au lac pour les maîtres-nageurs

CRECHES exercices POSS 22.jpeg
Un exercice de sauvetage était organisé ce mardi matin au lac de Crêches dans le cadre du Plan d’opération de la surveillance et des secours (POSS) de la baignade.

MACON : A la découverte des mythologies au Musée des Ursulines

mytholigies visite Musée ursulines.jpg
Une première visite thématique était proposée ce dimanche par le musée municipal de Mâcon autour de l’univers mythologique ancien à partir des collections permanentes.

SAÔNE-ET-LOIRE : Un important dispositif de pompiers mobilisé après plusieurs départs de feux à Saint-Martin-sous-Montaigu

Incendie_StMartinsousMontaigu_InfoChalon_0001.jpg
Plus de 60 pompiers mobilisés au plus fort de la journée. Un drone engagé pour mieux diriger les équipes.

CHARNAY : Semaine européenne pour les enfants du CLEM

Semaine_européenne_CLEM_Com_Jumelage0004.jpg
A l'initiative du directeur du CLEM, Judicaël Tillier, les enfants qui fréquentent le centre de loisirs à Champregnon ont vécu une semaine européenne.

LA SALLE : Succès au rendez-vous pour le nouveau marché local

LA SALLE marche producteurs 20.JPG
Depuis le 17 juillet, le village de La Salle accueille un marché de producteurs et d'artisans en plein air dans la cour de la salle communale.