Tango busienss club octobre 2019.jpg

Vendredi soir, la Cave des Vignerons des Terres secrètes à Prissé a accueilli les partenaires, les joueurs et les dirigeants de l'ESPM pour la soirée de présentation des parrains de l’équipe de N2.

Une soixantaine de partenaires a répondu à l'invitation de l'ESPM. Cette soirée parrainages est toujours un moment important dans la saison. Le rôle des parrains est en effet de nouer des liens d’amitié, de présenter leurs entreprises et de demander à leur filleul de participer aux manifestations de l’entreprise pour représenter au mieux le club et ses valeurs. Chaque entreprise reçoit l’effigie de son filleul. Les joueurs peuvent avoir plusieurs parrains, et chaque année, de nouvelles entreprises s'investissent pour parrainer un joueur.

Cette soirée parrainages s'est déroulée dans le cadre des Afterworks du Tango Business Club, qui se déroulent une fois par mois chez un partenaire qui fait découvrir par la même occasion son domaine d’activité.

Tango After-work Prissé (14).jpg

Après la présentation de chaque joueur et de ses parrains, le président du club, Jean-Philippe Lachaize, a annoncé qu'une réunion de crise s'était tenue au club après le mauvais début de saison sportif : « Sur le poste de meneur, nous avons actuelement un jeune qui a été mis en difficulté. Il a été recruté à l'intersaison pour jouer quelques minutes et progresser et finalement il joue plus et on lui en demande beaucoup. Damien, notre capitaine, met plus de temps que prévu à revenir de blessure. Sa reprise va se faire progressivement. Le poste de meneur est capital et on voit que c’est le vrai point de fragilité sur l’organisation de l’équipe. Il fallait donc agir le plus rapidement possible. Pour cela, nous avions deux options : aller chercher un joueur français ou un joueur des pays de l’Est. Le dossier est en cours, mais je ne dirai pas son nom tant que rien n'est fait. Nous espérons qu’il sera parmi nous la semaine prochaine (NDLR : cette semaine).

Nous avons droit à quatre joueurs mutés chaque année, cela entraînera forcément des choix puisqu'une de nos recrues pourra pas jouer. Dylan fera toujours partie de l’équipe et de la rotation, mais le nouveau joueur sera prioritaire, pour apporter le leadership qu'il nous manque, marquer et faire des passes décisives. »

Jean-Philippe Lachaize a remercié l’ensemble des coordinateurs du Tango Business Club : « La relation avec les partenaires est très importante. On tient à ce que cela soit une vraie relation, et non une relation commerciale, avec des soirées et des rencontres. »

Nathalie Brunet

 

 

Tango After-work Prissé (2).jpg

Tango After-work Prissé (3).jpg

Tango After-work Prissé (9).jpg

Tango After-work Prissé (7).jpg

Tango After-work Prissé (6).jpg

Tango After-work Prissé (4).jpg

Tango After-work Prissé (12).jpg

Tango After-work Prissé (11).jpg

Tango After-work Prissé (10).jpg

Tango After-work Prissé (13).jpg

Tango After-work Prissé (34).jpg

Tango After-work Prissé (33).jpg

Tango After-work Prissé (32).jpg

Tango After-work Prissé (31).jpg

Tango After-work Prissé (30).jpg

Tango After-work Prissé (29).jpg

Tango After-work Prissé (28).jpg

Tango After-work Prissé (27).jpg

Tango After-work Prissé (26).jpg

Tango After-work Prissé (25).jpg

Tango After-work Prissé (24).jpg

Tango After-work Prissé (23).jpg

Tango After-work Prissé (22).jpg

Tango After-work Prissé (21).jpg

Tango After-work Prissé (20).jpg

Tango After-work Prissé (19).jpg

Tango After-work Prissé (18).jpg

Tango After-work Prissé (17).jpg

Tango After-work Prissé (16).jpg

Tango After-work Prissé (15).jpg

Tango After-work Prissé (36).jpg

Tango After-work Prissé (35).jpg