grève EHPAD Bel Air (1).jpg

Dans la continuité du mouvement intersyndical des EHPAD de l’hôpital de Mâcon, ce mardi, c’était au tour des employés de la résidence Bel Air de faire connaître leurs revendications.

L’établissement a trois services : un service de soins palliatifs, 50 lits pour rééducation ortho-neuro des personnes âgées et 10 lits pour des personnes en état de coma, tous patients de l’hôpital.

 

grève EHPAD Bel Air (5).JPG

« Actuellement, on utilise uniquement 3 des 10 lits par manque de médecins. D’où notre principale revendication : avoir un médecin stable, car les deux médecins qui viennent s’occuper des malades ne peuvent pas faire de la rééducation comme il faut. Avec un médecin dédié, à ce service on pourrait occuper les autres 7 lits, car il y en a besoin. C’est le seul service de ce type dans la région » précise Michelle de Joseffo, aide-soignante à la résidence. Elle indique que l’hôpital de Mâcon cherche, sans succès, un médecin pour occuper le poste vacant.

Une autre revendication du personnel de la résidence de Bel Air est la titularisation du personnel contractuel.

 

Cristian Todea

 

 

grève EHPAD Bel Air (2).JPG

Nathalie Perot, représentante CGT de l’hôpital de Mâcon, était présente à la résidence pour rappeler les revendications du personnel de l’hôpital de Mâcon et des EHPADS

grève EHPAD Bel Air (9).JPG

grève EHPAD Bel Air (13).JPG