VOILE CR.jpg

La violente attaque menée par Julien Odoul vendredi, dans l’enceinte du Conseil Régional contre une femme qui portait un foulard, a été la traduction d’une violence aveugle des mots. Elle n’a pas suscité l’unanimité dans les rangs du Rassemblement National, où elle a même été condamnée. Mais le mal est fait.
Retour sur cette triste séquence et sur l’emballement politico-médiatique qui a suivi sur infos-dijon.