Vignerons_Terres_Secrètes_Photovoltaïque_0002.jpg

Si le soleil est précieux pour la vigne, il l’est désormais doublement pour la cave coopérative de Prissé qui a installé 1765 m² de panneaux photovoltaïques sur les toits de ses bâtiments. Objectif : couvrir 40% des besoins en électricité de la cave, en autoconsommation.

Un pari ambitieux que revendique Charles Lamboley, responsable de la communication : « Ces 1800 panneaux représentent un investissement de près de 400 000 € qui devrait être amorti en 10 ans. Nous disposons désormais de la première surface de panneaux sur un site viticole en Bourgogne ! ».

Une démarche globale de développement durable

Labélisée « Vignerons en Développement Durable » (VDD) depuis 2013, la cave coopérative inscrit chacun de ses investissements (environ 1 million d’euros annuels) dans une logique de développement durable en s’appuyant sur ses 3 piliers : l’environnement, l’économie et le social. « Ces panneaux photovoltaïques entrent pleinement dans cette logique » affirme M. Lamboley. « Ils fournissent une énergie propre, ils nous permettent de réaliser une économie substantielle et nous avons fait travailler une entreprise proche de chez nous. »

Une mise en service espérée prochainement

Si les panneaux sont installés depuis quelques mois déjà, ils n’ont toujours pas produit le moindre kilowatt/heure. « Une autorisation administrative est nécessaire à leur mise en service. Nous espérons qu’elle nous parvienne au plus vite » conclut Charles Lamboley.

David Delecroix

Photo d’accueil : une partie des panneaux photovoltaïques installés

Vignerons_Terres_Secrètes_Photovoltaïque_0001.jpg

Un éco-compteur a été installé à l’entrée de la boutique.