mercredi 5 août 2020
  • MA RENTREE CCHEZ BUREAU VALLEE MACON 072020 - 3.jpg
  • TOUROPARC PUB 0720.png
  • CENTRE AQUATIQUE MACON 01082020 - 1.jpg
  • Route_71_290x400 (2).jpg

Communiqué :

De session en session, le président du groupe du Rassemblement national au Conseil régional sème la haine. Le paroxysme a été atteint vendredi dernier en déclarant que les services de la Région sont gangrénés par l’islamisme et en contestant la présence d’une jeune mère de famille sur les bancs du public dans l’hémicycle sous prétexte vestimentaire.

Cette attitude est étrangère aux valeurs de la République et contraire à la politique que je mène avec l’appui de la majorité régionale. Le vivre ensemble est fondé sur les principes de respect de l’autre, de laïcité et de fraternité.

La présence à la session d’une mère de famille, accompagnatrice avec des enseignants d’un groupe d’élèves, dans le cadre d’une action portée par la politique de la Ville à Belfort, était totalement légitime. C’est ce que j’ai rappelé après le déclenchement de l’incident.

Contrairement à ce qui se dit et s’écrit, elle n’était pas voilée, son visage est visible, elle portait simplement un foulard.

Concernant les suites à donner, en tant que Présidente de l’institution régionale, j’ai décidé de faire un signalement au procureur de la République de tous les propos tenus, tout au long de cette session, dont ceux portant sur la contestation de la présence de cette jeune mère de famille. C’est à lui de dire le droit et le cas échéant d’engager les poursuites contre les auteurs de ces propos que je réprouve totalement. Par ailleurs, je me réserve le droit de porter plainte.

Concernant ma visite sur place, à Belfort, en début de semaine, son but est de rencontrer cette mère de famille que j’ai déjà eue au téléphone, ainsi que les enseignants qui portent cette action en dehors du cadre scolaire.

Loin de tout esprit de polémique, j’ai décidé que ce sera une rencontre privée, sans élus et sans presse. J’apporterai la bienveillance de l’institution régionale à ces personnes adultes et mineures, actrices malgré elles, de cette tourmente qui prend un caractère national. C’est à elles et elles seules de décider des suites à donner, les concernant, notamment sur le plan judiciaire.

Marie-Guite Dufay

Présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté

 

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : La Région apporte un million d'euros pour relocaliser une filière de masques chirurgicaux

10766_1_full.jpg
Le meltblown, composant essentiel de la filière des masques chirurgicaux, est principalement fabriqué à l'étranger. Le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté soutient l'installation d'une unité de production près de Montbéliard pouvant créer une vingtaine d'emplois.

ALLERGIES : Atmo Bourgogne-Franche-Comté démarre la surveillance des pollens d'ambroisie

10772_1_full.jpg
Jusque début octobre, Atmo BFC mènera une campagne de surveillance spécifique des pollens d'ambroisie, hautement allergisants. Les résultats seront diffusés chaque vendredi.

VITICULTURE : Les appellations Champagne, Bourgogne, Alsace et Centre-Loire appellent le Gouvernement à un sursaut

Ces appellation réunies pèsent 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires, dont 2 milliards pour les vins de Bourgogne. Les vignerons demandent une juste place dans le plan de relance de l’économie annoncé cet automne.

BOURGOGNE : Une rave party s'est installée dans la Nièvre

RAVE BOURGOGNE.jpg
La Préfecture de la Nièvre parle de 5 000 teufeurs. L'hélicoptère de la Gendarmerie Nationale a été engagé.

RÉGION : La commission permanente affecte 102 millions d'euros en Bourgogne-Franche-Comté

Le détail des subventions accordées par secteur par le Conseil régional

BOURGOGNE : Les vignes n’attendent plus que leurs vendangeurs !

Il est temps de postuler. Pôle emploi vous dit comment.

BOURGOGNE - FRANCHE-COMTÉ : Seulement un quart des rivières sont en bon état écologique

A l'inverse, 86% des nappes phréatiques sont en bon été chimique.

Moustique-tigre : Sous surveillance en Bourgogne-Franche-Comté

MOUSTIQUE TIGRE BFC.jpg
L'ARS indiquent les gestes à adopter pour éviter son implatation

VINS DE BOURGOGNE - Millésime 2020 : bien parti pour être (très) précoce

Après la fleur, le millésime 2020 reste très en avance. Ce sera peut-être l’un des plus précoces de Bourgogne.

DIJON : Plus d’un millier de personnes rassemblées « contre le racisme et les violences policières »

8446_1_full.jpg
La manifestation de ce mardi 9 juin 2020 à Dijon s’est déroulée en deux temps peut-on dire, le temps du rassemblement et des messages forts contre le racisme sur la place de la Libération, puis un temps davantage tourné contre les forces de l’ordre.

BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ : 100% des sièges des TER et des TGV seront disponibles à compter du 5 juin

Mi-juin, le service des TER atteindra son niveau normal d'été avec 480 trains en circulation. Pour les TGV, le trafic régional sera à 60% de la normale jusqu'au 3 juillet.